Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 17:40

~~AMBIGUÏTES D4UNE AALGERIE ISLAMIQUE Le peuple et la nation sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre. Une nation est une âme un principe spirituel. Deux choses qui à vrai dire n’en font qu’une. L’une dans le passé l’autre dans le présent. Pour être un peuple il faut avoir un passé commun. Il ne suffit pas de vivre sur un territoire pour prétendre être un peuple si on n’a pas un passé commun. A la fin de la seconde guerre mondiale la géopolitique a délimité des nations sans peuples et souvent sans passé commun. C’est le cas de l’Algérie. L’Afrique du Nord a toujours constitué une unité géographique et politique. Les Etats actuels que nous connaissons d’Afrique du Nord ne sont que des fictions politiques de la colonisation. L’Afrique du Nord n’a jamais été ni arabe ni musulmane. C’est le sultan d’Istanbul qui au 15ième siècle occupe l’Afrique du Nord et islamise de force l’empire Ottoman de l’Inde aux colonnes d’Hercule (Tanger). En 1830 La France débarque dans la province turque dite la Régence. C’est le 3 octobre 1839 que le Général Schneider dans une lettre (archives de l’armée) donne le nom ALGERIE aux territoires sous administration française L’Algérie était française et son identité nationale était la France. Le seul passé commun de l’Algérie était la France. Ce sont les accords d’Evian qui ont islamisé la population qui n’a eu d’autre choix que l’islam ou partir. Il n’en n’est pas moins vrai que tous les algériens n’ont pas de passé commun. Dans une Algérie actuelle il est indéniable que Kabyles et Targuis constituent des ethnies différentes des autres algériens. Ils se différencient par leur langue, leurs mœurs leurs coutumes et se sentent différents et leur hostilité sur la charia Toute l’ambiguïté tient dans le fait que nous considérons la population d’Afrique du Nord comme arabe alors qu’elle est majoritairement berbère. Ibn Kaltoum un berbère musulman du 12ième siècle historien des dynastie Almohaviud et Almohad qui ont fait l’Andalousie que l’on prétend arabe a écrit dans son texte les berbères à peu près ceci là ou les arabes passent le désert s’installe. Mais qui sont ces arabes ? par définition les habitants d’Arabie. On a tendance en Occident à considérer le musulman vomme un arabe. La première invasion des hordes islamique arrêtée à Poitiers on les appelait dans la chanson de Roland les sarazins. Dans le Cid de Corneille parlant des musulmans d’Espagne on les appelait les maures les habitants de Mauritanie du nom des deux provinces romaines d’Afrique du Nord la Mauritanie Tangitane et la Mauritanie Césarienne. Ce que Kaltoum a voult démontrer que c’était bien les berbères musulmans d’AFN qui avaient fait l’Andalousie musulmane. Ce qui distingue les kabyles et les targuis du reste de la population d’A F N c’est leur origine. Les berbères ont constitué un peuple car de la même origine Moyen orientale où les peuplades utilisaient la même langue de fonction : l’araméen. Quand l’Algérie était française une étu sur les ethnies des populations d’Algérie a t établit que la morphologie les mœurs et bien d’autres choses que les kabyles étaient d’origine européenne. Après avoir rappelé que jusqu’au fébut du 8ième siècle l’Afrique du Nord était chrétienne et administrée par l’église dans son texte les berbères Ibn Kaltoum a établit une liste des principales tribus dans lesquelles vivaient les populations et elles étaient toutes chrétiennes ou juives. La Kabylie a toujours été proche du chruistianisme et il restait quelques chrétiens en Kabylie à l’arrivée de la France dont l’écrivain Jean Amrouche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens