Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 10:48

~~L’EQUATION POLITTIQUE DU MOYEN ORIENT ET BACHAR EL ASSAD Dans les conflits qi agitent le Moyen Orient Bachar el Assad est accusé par les Occidentaux d’être la cause de l situation conflictuelle qui y rège. Bechar El Assad est convaincu de sa légitimité et n’ayant aucun conflit avec les occidentaux pense que ces derniers n’ont aucune raison de contester sa légitimité. Assad déclare par ailleurs accuse la France de ne pas pouvoir lutter contre le terrorisme tant qu’alle sera alliée à l’Arabie et au quatar et que par suite elle aide Daech. Ce denier point est une réalité incontournable. Les occidentaux dans son ensemble et de la France contestent la légitimité de Assad en Syrie pour la raison qu’il est un tyran crimi,el. La droit international qui règle les rapports entre les nations et la chartre de l’ONU qui garantit la liberté et l’indépendance des nations et deleur gouvernement pose la question du droit des occidentaux à s’ingérer dans les affaires intérieurs d’une nation. Les occidentaux invoquent la tyrannie de Assad. Je n’en sais rien mais c’est au peuple syrien de dire si leur gouvernement est tyrannique et non à un quelconque puissance aussi puissante soit-elle. Assad est-il un criminel ? Selon les accusations occidentales les prisons et les condamnations des opposants en font-ils un criminel ? Par définition le pouvoir a pour mission de maintenir et de promouvoir l’ordre établi dont il a la charge.. Si une opposition armée pour marquer son désaccord en troublant l’ordre établi c’est naturellement que le pouvoir utilise la violence contre la violence. La doctrine occidentale qui interdit aux pouvoirs nationaux d’utiliser la violence contre la terreur islamique afin de maintenir et promouvoir l’ordre établi est une soumission aux loi des terroristes L’équation poitique au Moyen Orient comme ecelle de l’Europe ne serésoudera qu’à la condition que les instances internationales et nationales prennent conscience que le droit de tuer accordé à l’internationale de lma terreur islamique s’épanouit ) l’ombre de la paix et des droits de l’homme. L’équation politique au Moyen Orient comme en occident t à l’ombre de la paix et des droits de l’homme le droit de tuer accorder à l’internationale la terreur0 islamique et que l’on cesse d’innocenterles terroristes qui tuent sous la bannière de l’islam en les qualifiant de chite de sibbite frères musulmans et j’en passe pour innocenter l’islam. Le seul objectif de tous ces criminelsest de nous imposer la charia, l a oi religieuse de l’islam.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens