Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 11:08

~~ L’UE ASSISE ENTRE DEUX CHAISES/. De Jérusalem à Bruxelles en passant par Paris New York Londres Boston …… il ne fait aucun doute qu’une agression contre l’occident est clairement programmée et exécutée. Confronté à cette violence barbare les instances nationales et internationales avouent leur impuissance justifiée par leur incapacité à déterminer la cause et les objectifs de cette barbarie. Il en résulte une paralysie totale de l’action politique j policière ou même judiciaire établissant de fait un état de guerre La guerre se définit comme un conflit violent entre des nations. La guerre a ses lois. Elles sont cruelles mais incontournables : il faut tuer ou être tué. Un conflit se règle soit par un accord qui satisfasse les protagonistes soit par la victoire de l’un d’eux. Dans ce ce cas le vaincu subit la loi de son vainqueur L’ambiguïté de la situation tient dans le fait d’une absence de conflit entre des nations. Il ne peut donc s’agir d’un conflit entre des nations responsables au regard du droit international. Il est indéniables que ces odieux meurtriers qui assassinent ns raisons apparentes ns de paisibles civiles sont tous des musulmans et que leur alibi est irréfutable : l’islam. Il est aussi indéniable que la cause de cette barbarie est l’islam. Pour justifier leur incohérente et incompétente impuissance les instances internationales et nationales se réfugient dans l’affirmation que l’islam est une religion comme les autres et que tous les musulmans ne sont pas radicaux comme ils n’étaient pas jier extrémistes fondamentalistes fous de Dieu salafistes chites sunites et j’en passe/ C’est que qu’ils soient djihadistes salafiste ou radicaux ils fondent la légitimité de leurs crimes dans la loi fondamentale de l’islam la charia. Je rappelle donc ce qu’écrivait en 2006 khaled Abou El Fadl un éminent professeur de droit à l’université de Los Angeles : L’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre. La charia approuve entre autres choses : … l’exécution pour apostasie et traiter les non musulmans doive,t être traités comme des êtres de seconde zone. Il est indéniable aussi que dès qu’une nation se politise islamique la charia devient religion d’Etat et le non musulman est contraint d’accepter le statut de dhimi un être sans droit à la merci de n’importe quel musulman qui tire toujours gloire de l’assassinat d’un non musulman. En terre d’islam l’apostasie est passible de la peine de mort. Il en résulte une peur panique du musulman d’être accusé d’apostat. L’apostat n’est pas seulement quitter l’islam pour une autre religion mais c’est aussi se confondre avec me non musylman,. Ce qui explique la solidarité du musulman avec le ccrime islamique. Il est coupable de feindre d’ig,orer cette réalité de l’islam qui mine les fondements de la société occidzntale/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens