Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 15:31

~~LA RELIGION L’INTELLECTIEL ET L’ISLAM Sans la loi juive œil l pour œil dent pour dent il n’y aurait pas de société possible et le christianisme l’a complétée en inventant le pardon disait lors d’une conférence un universitaire. Personnellement je pense que le pardon est l’autorisation de récidiver. Il est vrai que la religion est à l’origine de toute société. Une religion se fonde forcément sur un principe spirituel sur lequel tous ses membres se retrouvent et acceptent une restriction de leur liberté pour accepter une vie commune. Chaque société fonde sa légitimité sur un principe spirituel forcément différent. L’intellectuel occidental se veut philosophe e t conçoit société selon principe rationnel. La laïcité conçue par Jules Ferry fonde la légitimité sur le principe national la laïcité tant une affaire personnelle. La nation est une âme un principe spirituel deux choses Deux choses qui à vrai dire n’en font qu’une l’autre dans le passé. Renan De Franlkeinkrault à Elisabeth Lévy Philosophes journalistes romanciers ou essayistes comme la majorité des français nous avons tous le sentiment que la France a perdu son âme L’islam est l’union indiscernable du spirituel et su temporel C’est le règne du dogme. C’est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée. Renan L’islam ne peut être considérée comme une religion car elle ne fonde pas sa légitimité sur un principe spirituel ou national. L’occident chrétien connaît depuis toujours cette réalitéde l’islam que nous rappelle Renan. L’islam qui fonde sa légitimité sur les dogmes de la charia prescrit entre autres choses de traiter les non musulmans comme des êtres de seconde zone ce qui fait du chrétien et du juif un fhimi un être sans droit à la merci de n’importe qurl musulman qui tirera gloire en assassinant un juif ou un chrétien au nom d’Allah Depuis l a fin de a seconde guerre mondiale il est frappant de constater que la classe politique dans son ensemble et la sseclasse intellectuelle dominante faire l’apologie de l’islam et louer la tolérance du système politique d’apartheid de l’islam. Ce qui frappe dans les politiques des démocraties occidentales est cette propension à mee en accusation les principes nationaux pour justifier les dogmes de l’islam.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens