Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 17:39

~~SARKOZY ET L’IDENTITE NATIONALE L’enfer est toujours pavé de bonnes intentions. Lorsqu’un étranger intervient dans le débat et la nie politique de la nation il est indéniable qu’il change la nature de la nation. Il n’en n’est pas moins vrai qu’en France le débat et la vie politique sont dominées par les étrangers ce qui change la nature même de la nation. C’est pourquoi il est heureux que Nicolas élargisse le débat politique sur la question de notre identité nationale menacée par les interventions étrangères. Certes le regroupement familial initié par Giscard d’Estaig en 1976 a ouvert la porte à un afflux migratoire. Comme toutes les immigrations précédentes l’immigré n’intervenait pas pas dans le débat et la vie politique de la nation et s’intégrait naturellement à l’identité française. Ce n’est plus le cas depuis 1981 quand le droit du sol et la double nationalité ont changé le statut juridique de l’étranger en légitimant ses droits nationaux tout en gardant son identité étrangère. La double nationalité dépend du peincipe de réciprocité entre des nations ; Selon le droit international un étranger peut acquérir la nationalité française qu’à la condition qu’un français puisse acquérir la nationalité du pays d’origine de celui qui acquiert la nationalité française. Ce qui n’est pas le cas de l’étranger musulman qui acquiert la nationalité française. Je rappelle à cet effet les accords d’Evian signés par la France selon lesquels seuls les indigènes musulmans auraient le droit à la nationalité algérienne. Ces accords conforme à la loi islamique la charia qui prescrit : traiter le non musulman comme un être de ce seconde zonz ce qui fait du français non musulman un intrus indésirable dans un Etat islamique. Alors s’il est bon d’élargir le débat sur cette question il est peu probable que les solutions proposées par Sarkozy puisse s’attaquer àl a question de l’islam en France. En réalité les bonnes intentions de Sarkozy rejoignent à quelques nuances près les propositions de la classe politique et médiatique dans son ensemble mais ne résout pas la question au contraire elles légitiment l’illusion que le musulman est étranger à l’islam. Le politique confronté à ce problème devrait avoir une connaissance minimum du mode de fonctionnement à islamiser les peiples aujourd’hui musulmans. Ce mode est pourtant simple il siffit de faire de la charia la loi de l’Etat faisant persre à un peuple son identité nationale pour s’identifier à l’islam. La véritable question est de savoir si le musulman s’identifie à la France où s’il s’identifie à l’islam. En accordant la nationalité française aux indigènes d’Algérie en 865 Napoléon III à demander aux indigènes qui voulaient s’identifier à la France de demander par simple semande la citoyenneté française/ Il est louable d’avoir de bonnes intentions mais gouverner c’est regarfer la vérité en face et comme dit l’adage l’enfer ou plutôt le paradis islamique est pavé de bonnes intentions.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens