Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 18:14

ETRANGE CONVEPT POLITIQUE ET ELECTORAL DE JUPPE

Dans le système politique français il ne siffi t pas d’être élu a présidence pour pouvoir gouverner. Encore faut-il        voir une majorité parlementaire.

Par principe  fondamental  ‘élu  fonde sa légitimité  lsur le concept  politique de son parti de référence afin de constituer une majorité parlementaire.

Il est donc fondamental que la politique dy président se confonde avec celle de son parti de référence.

Alain Juppé se présente  au  primaire de la droite sous l’étiquette du parti républicain  qui propose une politique de rupture avec ka politique socialiste en cours  et propose  une politique    nationale soucieuse de la souveraineté et de l’identité nationale.

Juppé et ses amis restent attachés à la politique  d’un libéralisme économique   pas différent de la  sociale -démocratie  de la politique socialiste.  Le socialisme est de retour. Ce qui explique que Juppé pourrait gouverner avec Macarons et Valls

Deux concepts politique non seulement différents mais opposés inconciliables et qu’il est vain d’essayer de confondre.

Il en résulte une fracture profonde e  dans la droitr dite républicaine.

L’éventuel choix d’Alain Juppé          u primaire de l   a droitre aura pour conséquence directe l’éclatement du parti républicain entre les partisans du libéralisme économique de Juppé et les partisans de la droite nationaliste.

Un simple regard sur le paysage électoral national confirme que le FN sera présent au second tour de la présidentielle.

Le FN fonde  sa         politique sur un concept national peut être différent que celui du parti républicain mais pas opposé.

Dans l’éventualité où  Alain Juppé serait  le candidat  de la droite il est fort probable que les électeurs de droite qui espéraient  une politique de droite  en rupture avec la politique socialiste se reporteraient sur la seule alternative du FN qui n’aura que la peine de retirer les marrons du feu.

Dans l’éventualité peu probable où élu  Al  in Juppé deviendrait président de la république  il est peu probable que le parti républicain se confonde avec la politique socialo centriste de Juppé.  Le parti Républicain dans l’opposition il est fort probable si ce n’est certain  impossible de former une majorité parlementaire.

La France est alors ingouvernable.

Dans l’état de déliquescence de la nation ce serait ajouter le chaos au  chaos.

ETRANGE CONVEPT POLITIQUE ET ELECTORAL DE JUPPE

Dans le système politique français il ne siffi t pas d’être élu a présidence pour pouvoir gouverner. Encore faut-il        voir une majorité parlementaire.

Par principe  fondamental  ‘élu  fonde sa légitimité  lsur le concept  politique de son parti de référence afin de constituer une majorité parlementaire.

Il est donc fondamental que la politique dy président se confonde avec celle de son parti de référence.

Alain Juppé se présente  au  primaire de la droite sous l’étiquette du parti républicain  qui propose une politique de rupture avec ka politique socialiste en cours  et propose  une politique    nationale soucieuse de la souveraineté et de l’identité nationale.

Juppé et ses amis restent attachés à la politique  d’un libéralisme économique   pas différent de la  sociale -démocratie  de la politique socialiste.  Le socialisme est de retour. Ce qui explique que Juppé pourrait gouverner avec Macarons et Valls

Deux concepts politique non seulement différents mais opposés inconciliables et qu’il est vain d’essayer de confondre.

Il en résulte une fracture profonde e  dans la droitr dite républicaine.

L’éventuel choix d’Alain Juppé          u primaire de l   a droitre aura pour conséquence directe l’éclatement du parti républicain entre les partisans du libéralisme économique de Juppé et les partisans de la droite nationaliste.

Un simple regard sur le paysage électoral national confirme que le FN sera présent au second tour de la présidentielle.

Le FN fonde  sa         politique sur un concept national peut être différent que celui du parti républicain mais pas opposé.

Dans l’éventualité où  Alain Juppé serait  le candidat  de la droite il est fort probable que les électeurs de droite qui espéraient  une politique de droite  en rupture avec la politique socialiste se reporteraient sur la seule alternative du FN qui n’aura que la peine de retirer les marrons du feu.

Dans l’éventualité peu probable où élu  Al  in Juppé deviendrait président de la république  il est peu probable que le parti républicain se confonde avec la politique socialo centriste de Juppé.  Le parti Républicain dans l’opposition il est fort probable si ce n’est certain  impossible de former une majorité parlementaire.

La France est alors ingouvernable.

Dans l’état de déliquescence de la nation ce serait ajouter le chaos au  chaos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens