Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 09:37

 

ISLAMO PHOBIE ISLAM ET LE MUSULMAN

Dans l’article l’antiracisme est devenu in véritable marché judiciaire Pascal Brunkner dresse un réquisitoire sans appel contre la gestion par le pouvoir et l’institution judiciaire face à l’agression des islamistes contre la France.

Le pouvoir a fait voté des lois contre le racisme et l’antisémitisme pour faire quoi ?

Si l’on s’en tient à l’affaire d’Aulnay sous bois où l’interpellation violente d’un jeune musulman a provoqué un mouvement de supposée colère dans la population musulmane du quartier contre la supposée violence policière.

Cette supposée colère se traduit par le saccage de bâtiments et l’incendie de voitures légitimée par l’impuissance du pouvoir et la complicité des médias.

Les médias se saisissent de ui se résume sur le problème de la violence policière

Sur la 5 un policier explique les difficultés de la police à maintenir l’ordre public face au laxisme de la justice. Il est indéniable que les délinquants arrêtés par la police se retrouvent en liberté dans l’espace public sitôt présentes à la justice.

Une magistrate déclare injustifiée l’accusation de laxisme et précise qu »elle-même il lui arrive enter en comparaison immédiate des actes de violence et qu’il arrive quer le tribunal les condamne jusqu’à 3 mois de prison avec sursis. Il n’en n’est pas moins vrai que ces délinquants peuvent incendier des voitures récidiver à volonté et se retrouver toujours en liberté.

La magistrate trouve ar ailleurs que dans un Etat de droit la violence policière doit être traitée par la justice comme la violence en l’occurrence islamiste.

Faut-il rappeler à la magistrature que la violence publique en l’occurrence l’incendie de voitures est un crime prémédité qui trouble l’ordre public et ce qu’elle qualifie de violence policière est souvent une violence nécessaire au maintient de l’ordre public qui est le devoir de la police.

Le chef de l’Etat va au chevet de la victime de violence policière pour lui apporter son soutien.

L’aréopage politique se transporte en grande pompe auprès de cette foule en colère ayant saccager et incendier des biens publics pour leur dire qu’il est mal de ne pas respecter la loi mais qu’il s’engage à ce que justice soit faite envers la violence policière.

Le jour où la violence se raisonne elle prolifère comme la raison.

Les lois votées contre le racisme font de l’islamo phobie un délit pénal.

Il suffit de raisonner la violence ou n’importe quel concept de l’islam pour faire l’objet d’une instance judiciaire sous l’accusation d’islamo phobie.

C’’est pourquoi la violence islamique prolifère comme la raison d’islamo phobie et que l’anti racisme est devenu un marché judiciaire.

C’est que le pouvoir et l’institution judicviaire feignent d’ignorer les réalités de l’islam.

Rappelons ce qu’en dit l’islamiste Khaled Abou Fadl un éminent professer de droit ç l’université de Los angeles

L’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre.

La charia approuve entre autres choses ; l’esclavage, l’exécution pour apostasie, traiter le non musulman comme unêtre de seconde zone ……

C’est pourquoi il est difficile d’accepter la politique de lâcheté et de servitude de la France envers l’islam.

C’est ^pourquoi je crois qu’il est puéril de demander auc musulmans dits modérés de nous accompagber dans une lutte contre l’internationale de la terreur islamique.

Le musulman qui oserait quitter l’islam ou qui oserait se confondre avec un non musulman accusé d’apostat est passible d’exécution par n’importe quel musulman qui tirera gloire de son crime.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens