Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 11:00

IDENTITE NATIONALE ETDSEGREGATIOn POSITIVE

Il me paraît surprenant  qu’un ministre de la  République française en exercice et un ancien premier ministre  s’offusquent  qu’un candidat à la Présidence  débatte de l’identité française     .

 

 

Faut-il croire que la France n’est qu’une terre sans identité    .Si chacun d’entre nous est attaché à son identité    ,le français est forcément attaché à son identité française  .

L’identité française n’est pas seulement liée à de l’hexagone territorial  mais essentiellement  à l’idée d’une nation française

 

 

Au cours de ce dernier quart de siècle nos politiques  se sont employés à gommer  ce fondement de la notion de nation française au nom de je ne sais quels principes  démocratiques universels

 

 

 Ma référant à la définition de la nation est pour moi celle  d’E.Renan

 

 

« Une nation est une âme  ,un principe spirituel   .Deux choses qui à vrai dire n’en font qu’une constitue cette âme , ce principe spirituel

 

 

l’une dans le passé ,l’autre dans le présent .

 

 

L’une est la riche possession  d’un legs de souvenir ,l’autre est le consentement mutuel  ,le désir de vivre ensemble  ,la volonté  de continuer  à à faire valoir l’héritage que l’on a reçu indivis  ….

 

 

Une nation est donc une grande solidarité  constituée par le sentiment  de sacrifices qu’on a faite de ceux qu’on veut faire encore    .Elle suppose un passé commun .Elle se résume pourtant dans le présent par un fait tangible : le consentement  et le désir clairement exprimé   de vivre ensemble     . »

 

 

Je pense que l’identité française ne se résume pas à brandir le drapeau tricolore  et à chanter la marseillaise à l’occasion d’une élection    .La nation française est avant tout un principe spirituel  et un  âme   .Le  legs  que nous avons reçu  fait se souvenirs d’une historie glorieuse  dont nous sommes fiers  ,d’une culturel e exceptionnelle   ,des mœurs ,une façon de vivre à laquelle  tenons et à fin de préserver ce legs  nous devons dans le présent accepter de faire des sacrifices  pour qu promouvoir ce legs que nous avons reçu indivis     

Monsieur SARKOZY ,en parlant de l’identité française a parfaitement eu raison à l’associée à l’émigration contemporaine

Pourquoi  donc  y avoir ajouter   la ségrégation positive   ? Pour régler le problème  de l’immigration  actuelle?

La France est certes un pays  traditionnel  d’émigration  et nous ne manquons jamais à toute occasion de rappeler que beaucoup d’entre nous sont des émigrés et certains  ont une destinée française glorieuse    . Ils n’ont pourtant pas  eu besoin de privilèges particuliers  pour s’intégrer à la France et d’y apporter leur richesse  .Pour s’intégrer à la nation française  il faut le vouloir ai et accepter de faire les sacrifices nécessaires  à une intégration    . Si k’on rejette l’identité française  on n’a aucune chance de s’intégrer quelques soient les privilèges qui leur est consenti   ?C’est en cela que l’immigration  d’aujourd’hui est différente de celle d’hier

La ségrégation positive  a eu un précédent qui s’est soldé par un échec  sanglant    .

L’expérience  de la ségrégation positive a eu un précédent en Algérie   Le 8 avril 1958 le général DE GAULE se faisait acclamé  par 50 OOO français  toutes tendances confondu chrétiens ,musulmans  ,juifs , protestants et  e t c .. en proclamant que de DUNKERQUE à THAMARASSET          .c’était la France et que tous étaient français

Le général a eu alors la lumineuse idée de ce que l’on appelle aujourd’hui la ségrégation positive   . Lorsqu’il décida d’accorder des privilèges aux seuls musulmans  en appelant aux plus hautes fonctions  de l’administration des personnes parfaitement intégrés sur le seul critère qu’ils étaient musulmans    Il n’a pas fallu plus de 2 ans pour que la situation nouvellement créée contraignent la France  et les  à quitter  l’Algérie  ,,les non musulmans chrétiens protestants où autres païens  qà quitter l’Algérie dans la crainte de devenir des DIMIS en terre d’islam    .

Il me paraît bien improbable que la ségrégation positive puisse  faire avancer le l’immigration contemporaine      .

C’est qu’aujourd’hui comme hier nous feignons de croire  que  les conflits contemporains aussi bien intérieur qu’internationaux  sont des guerres nationales alors que nous savons bien depuis la deuxième guerre mondiale les conflits qui troublent la paix sont des conflits idéologiques       .

Partager cet article

Repost 0
Published by Eliaou - dans politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens