Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 16:59

INCOHERENCES D’UNE COMMEMORATION

Depuis 1790 la France fête le 14 juillet comme  une fête nationale. Pourquoi en avoir fait une commémoration internationale  où le drapeau de la France noyé dans cet océan  de couleurs étrangères se demandait ce qu’il faisait là.

Commémorer la  grande guerre ?   Pourquoi pas. Alors pourquoi ?

Il est vrai que la France ne s’est pas faite en un jour  et il est bon qu’une nation s’est construite au cours des siècles et qu’elle s’est faite par bien  de raviver la mémoire que la nation s’est construite au cours des siècles par le courage l’abnégation et parfois le  don de leur vie pour faire la France.

La France ce legs merveilleux  que nous avons reçu indivis avec le devoir de le conserver et de le promouvoir  en expliquant pourquoi près de 2 millions de nos parents ont disparus dans cette guerre.

En souvenir de mon père et de mes frères anciens combattants  ou mort sur le champ de bataille j’ai été choqué par cette mondialisation  du souvenir national et particulièrement du  drapeau et les armes de l’Algérie dans cette commémoration

L’Algérie actuelle n’a pas d’identité  nationale c’est pourquoi elle se sent mal à l’aise dans l’identité islamique imposée par les accords d’Evian.

C’est le 13 octobre 1839 que le général Shneïder secrétaire d’Etat aux armées a baptisé du mot ALGERIE les  territoires sous administration française archives    de l’armée)

C’est porté   atteinte à la mémoire de ceux qui ont fait tant de sacrifices de peine du nom de leur vie pour  faire d’une terre à l’abandon une belle province de France.

S’il est vr  ai  qu’iy a eu des musulmans qui ont participé à aux deux guerres c’étaient des musulmans français qui avaient opté pour la citoyenneté française car les musulmans non citoyens français n’avaient pas accès à l’armée.

Les harkis  créent pendant les évènements d’Algérie qui n’étaient pas citoyens  français  étaient des supplétifs de l’armée/

C’est le Sénats consulte de 1865  accordant la nationalité française aux indigènes musulmans et juifs leur donne la possibilité d’obtenir la citoyenneté sur simple demande. Devenu citoyen l’indigène  s’engageait à devenir français avzec ses droits et ses devoirs. Pour mémoire cette année là il y eut 2080  demandes dont 1        49 juives.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens