Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 16:05

L’ECOLE POUTEQUOI FAIRE

Il b’est nul besoin d’être grand clerc pour constater qu’en France on ne sait plus à quoi sert notre école .

Jean-Marie Guéno a parfaitement raison d’établir un constat de faillite de l’école en France et de dire clairement qu’à l’école on n’apprend plus  rien et l’on ne transmet plus rien . Encore faudrait-il savoir pourquoi l(école de France qui il y a un demi siècle était un modèle en est arrivé là .

En politique  comme en toute chose il ne sert à rien  d’aller à la racine des chose »s il suffit de regarder la réalité et de savoir comment s’y comporter .Les carences de notre système d’éducation scolaire  que l’in reçoit dans les familles sont non seulement différentes mais contradictoires et il ne sert à rien de s’obstiner ç les confondre .

Dans  l’esprit t  des lois  Montesquieu  a consacré tout un chapitre aux lois de l’Education   et il en est une qui semble avoir échappée aux caciques de l’Education  nationale :  « ainsi ,chaque famille particulière doit être gouvernée  sur le plan de la grande famille qu’est la nation  .   »

Pour des raisons de politiques politiciennes on s’obstine à confondre l’éducation nationale avec l’éducation  particulière  de l’islam aussi contradictoire que l’Education nationale .

Cela a même amené notre ministre de l’Education nationale à modifier les programmes d’histoire afin de ne pas heurter l(éducation particulière des familles musulmanes .

Ainsi  notre ministre  de l’Education nationale a décidé de rayer des cours d’histoire de France la bataille de Poitiers  afin de satisfaire l’education particulière de l’éducation des familles  musulmanes .

Ainsi la chanson de Roland premier texte de la littérature française est étudiée comme une guerre de religion ,alors que c’était la défense contre une guerre de conquête qui est à l’origine d’une conscience nationale’ .

Alors bien sûr l’on n’e sait plus pourquoi nos enfants fréquentent l’éxole de France . Nos professeurs ne savent plus ce qu’ils doivent enseigner .

J’ai été instituteur au Sahara de 12946 à 1855  une époque où l’enseignement était devenu obligatoire en Algérie .Dans ma petite école au milieu des savles de l’erg oriental je peux témoigner que les enfants  venaient avec beaucoup d’enthousiasme à l’école française et que le jour du certificat d’études ils chantaient tous la Marseillaise .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens