Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 17:57

POLRMIQUE OU ABIS DE POUBOIR

Un professeur d’histoire est suspendu suivant les termes de notre ministre de l’Education nation,ale pour atteinte à la laïcité et à la neutralité de l’enseignement  pour avoir employé le mot juif de la SHOet non génocide .

Sommes nous revenus  au  un temps que je croyais effacé de ma mémoire ? Si la sémantique ou l’idéologie d’aujourd’hui rejoint celle d’hier il ne faut s’étonner de rien .

En démocratie et je crois que nous sommes en démocratie u out acte de fonctionnaire doit être fondé par rapport aux compétences de la fonction du fonctionnaire . Ors si j’ai bonne mémoire la compétence d’un inspecteur est de vérifier dans sa classe le travail de l’enseignant qu’il inspecte  /

Ors si j’ai bien lu l’article le rapport des inspecteurs généraux a été établi  à la suite d’une pétition du proviseur et de 18O de ses ses collègues . Les inspecteurs généraux n’ayant pas visité la classe du professeur un rapport fait sur de simple ragot n’est pas de la compétence des inspecteurs généraux .C’ »est donc un abus de pouvoir caractérisé .

 Le plus surprenant est  le soutien du Ministre de l’Education nationale  qui fait confiance sans la moindre hésitation à un rapport qui n’hésite pas à mettre l’honneur d’une enseignante qui pendant toute une carrière a été reconnue pour l’honnêteté de son travail .

Tous ces caciques de l’Education nationale se parent aujourd’hui des plumes  d’une innocente indignation contre une atteinte à la laïcité et à la neutralité de l’enseignement  de cette enseignante .Cette indignation est-elle justifiée .

Si j’en crois les médias qui nous rapportent la dégradation quotidienne de l’école publique la  rigueur des caciques sur la laïcité est bien plus discrète quand elle permet les cantines islamiques ou qu’elle rompt au principe de l’égalité de tous en favorisant outrageusement les émigrés .

Peut-on rappeler  au Ministre de l’Education nationale  l’attitude de l’école normale de la rue d’ Ulm et le tapage indigne de cette école afin d’empêcher un débat auquel participait le professeur ur DRAÏ

Quand au principe de neutralité pour avoir employé le mot SHOA ou extermination au lieu de génocide ,il me paraît curieux de rappeler que le moy SHOA ou extermination n’ont pas la même signification .

La SHOA est bien la décision et l’exécution d’exterminer une partie de ses citoyens pout la simple raison qu’ils étaient juifs

Un génocide est   la tuerie de civils au cours des guerres ba nationales  comme en Arménie ou civiles comme au Ruwanda .

Si j’ai bonne mémoire ,le Président de la République n(a-il pas recommandé l’enseignement de la  mémoire   sans conteste de la SHOA

Enseigner l’histoire est dire la vérité et non âs comme on le fait aujourd’hui dans les classes de seconde falsifier la vérité sur l’histoire de la colonisation de l’Algérie  pour satisfaire une idéologie peu louable ..

Il est  facile aujourd’hui comme hier de créer une vérité juridique fondée sur de faux rapports , et si je puis me permettre que cela n’empiète pas votre confiance en un travail bien  fait et que le déclin ou plutôt la dégradation actuelle de l’école publique  dans les discours idéologiques de nos caciques  de l’éducation et plus encore dans leurs rapports qui rompent avec leur devoir de neutralité .

GUEDJ Eliaou Gaston

L’enseignement des indig-nes en Algérie 1832-1962

Editions des écrivains  2 000 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens