Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 11:14

LA TCHETCHENIE, ?NON C’EST  BENGAZI  

« la philosophie  et la politique  peuvent servir à tout  même à faire d’odieux x meurtriers  les juges et les bourreaux de leurs victimes  . »

Trappes  le Trocadéro e t c il n’est pas un jour où des incidents majeurs   qui se développent à  la vitesse grand  V sous le regard complaisant des services publics  .

2voquer la  Tchétchénie   ou  Benghazi  c’est  déterminer la cause d’où vient tout le mal : l’islam puisse qu’il faut l’appeler  par son nom .

La question est de savoir les causes de cet inertie du pouvoir  à rétablir  l’ordre public  démocratique  dont nos caciques politiques  nse gargarisent  pour se justifier : naïveté crédulité  ou complicité ?

De  Benghazi  à Tunis au Caire  à  Abidjan  on pencher         it  pour  la complicité tant la politique de la France en Afrique ou au Moyen Orient  est une politique  de lâcheté et de servitude  face à l’islam  .

« Lorsque le crime se pare des plumes de  ,l’innocence  c’est l’innocence  qui est sommé  d’apporter ces  justifications . »

Lorsque l’on pare  l’islam des plumes de l’innocence se sont les victimes  non m musulmanes qui doivent apporter leurs justifications .

Lorsque la communication remplace la propagande  les mots n’ont plus de sens  au point que notre ministre de l’intérieur  en arrive à parer des plumes de l’innocence  les djihéadistes  qui combattent en Syrie .

Un comble .Sait-il ce qure veut dire la Djih         d . Pour son information  la Djihad  que bous parer   de la gloire de l’innocence est l’obligation  faite à chaque musulman  de faire la guerre aux non musulman  .Alors lorsque nos médias  se délectent  en sanctifiant    la djihad on n’est pas surpris par  les raisons du pouvoir

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens