Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 10:57

UN JUIF A UN AMI CHRETETIEN

« Le jour où le crime se pare des plumes de l(innocence ,par un curieux  renversement qui est propre à notre temps c’est l’innocence  c(est l’innocence qui est sommée de fournir ses justifications . » A.Camus

Bernard Debré est certainement un  humaniste  généreux convaincu .Il croit et c’est tour  son honneur aux vertus angéliques de la force de ses convictions .En général la réalité est   toujours  éloignée  de nos illusions .

Ne pas  faire l’amalgame entre l’islam  respectable   pour un chrétien  qui n’a jamais vécu en terre d’Islam mais  pour un juif ayant vécu en terre devenue  islamique est différente  ,Il sait qu’il sera toujours pour l’Islam  un dhimi un être sans droit . Pour un juif  c’est comme si dans les années noires de l’Europe on nous avait dit de ne pas faire l’amalgame’ entre    le nazisme et les allemands .

Il y a un gouffre entre  conviction illusoire et réalité  .L’islamisme est la stricte application des lois de l’islam .Dès la fin du 10ième Renan écrivait :

« les libéraux qui défendent l’islam ne le connaissent pas .

L’islam est l’union  indiscernable du spirituel et du temporel

C’est lez règne du dogme

C’est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée   »

En ce jour d’Août 1934 ,k  n’avais pas dix ans ,mon f-ère et moi accompagnons notre père à Constantine   .Dans l’attente d’une  consultation médicale  nous nous  trouvions dans l’échoppe de cordonnier de mon oncle et de son associé musulman ; Nos discutions tranquillement  lorsque une horde islamique sortie de je ne sais où se précipite en hurlant dans une maison , en extirpe    un juif  qu’elle décapite  sous nos yeux sans que les zouaves spectateurs de la scène n’esquisse le moins de mouvement pour arrêter cette barbarie

Dans une ferme près d’un petit village à quelques kilomètres de là une maman juive et ses trois enfants attendaient leur papa qui s’en était allé faire des courses au village voisin . Dans un brouhaha indescriptible une horde en folie se précipite dans la ferme à la recherche du  juif . L’aîné un garçon qui n’aa avait  pas dix ans se sauve et se réfugie dans un figuier tout proche .La maman affolée  prend sa petite  fille de trois ans et fuit poursuivie par cette horde qui la bastonne la laissant inanimée .Le petit garçon de 5énz resté dans la maison  est gravement blessé de plusieurs coups de couteaux . Il est emporté caché dans le burnous d’ un employé de la ferme ,un musulman  chez l’oncle de ce dernier médecin  /Le père  se précipite chez lui pour défendre sa famille ,il est sauvagement assassiné  sous les yeux de son fils toujours caché dans le figuier tremblant de peur .

Si les hurlements de ce jour résonnent encore dans nos oreilles  nous savons que ces images d’horreur ne s’effaceront jamais de notre mémoire . Et pourtant nous n’avons jamais fait l’amalgame entre les meurtriers et les amis musulmans avec qii nous vivions comme d des frères .

Un jour de rentrée aà l’EP S  de Constantine j’ai fait la connaissance de ce garçon de mon âge  témoin du meurtre de son père . Notre amitié ne s’est jamais démentie  Et pourtant pendant 70 ans nous nous sommes heurtés sur cette question  sur l’Islam  . Il y a quelques années ,je ne sais à la  suite de quelles circonstances il m’écrit que j’avais toujours eu raison sur ce sujet .

La morale de cette histoire ,c’est que  pour vivre  paisiblement en soci&é il faut se couler dans la pensée unique  et pour se couler dans la pensée unique il faut se mettre en règle’ avec le meurtre .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens