Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 17:26

UNE CRISE INSTUTUTIONNELLE

Selon Montesquieu

La démocratie fonde sa légitimité sur son peuple

Le despotisme fonde sa légitimité  sur un seul.

Un régime politique démocratique  ne se conçoit que dans l’indépendance et la séparation des pouvoirs exercés p     r des institutions.

Les pouvoirs exécutif,, législatif et judiciaire fondent la légitimité de la démocratie française.

Lorsque les pouvoirs finissent par se confondre la démocratie n’est plus qu’un leurre.

La cause profonde de la déroute de la politique del la France est naturellement le fait de l’allégeance des institutions démocratiques au Président de la République donnant le sentiment que notre régime politique est despotique.

Si les institutions de la démocratie ne fonctionnent plus ce n’est pas une crise politique mais une crise constitutionnelle.

Il est indéniable que le Parlement censé représenté rrle pouvoir    du  peuple  appelé  à  légiférer selon la volonté du peuple dans ses choix de restriction de ses libertés pour établir un ordre qui satisfassent  ses choix de vie commun n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des bonnes intentions du Président.

Le pouvoir judiciaire n’a plus qu’à suivre les lois édictées par l’exécutif.

Le gouvernement chargé de gouverner n’étant  plus que l’exécutant  de la politique du Président   notre démocratie n’est plus qu’un simulacre.

La constitution de la  5ième République conçoit pourtant un régime démocratique. Alors comment en est-on arrivé à cette dérive ?

Une constitution  établit les règles de fonctionnement du régime politique. Il apparaît que depuis 40 ans les Présidents qui se sont succédés ont apportté des modifications à la constitution afin  d’établir une légalité constitutionnelle à leur politique idéologique.

L’élection présidentielle au suffrage universelle a établi un rôle à la Présidence  mettant les institutions au service de la présidence.

Ce sont les dérives constitutionnelles qui font de la déroute politique actuelle une crise institutionnelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens