Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 10:49

~~ LA GRRE LE DROIT ET LES VALEURS En Israël un soldat abat un terroriste qui venait de blesser un militaire. Le terroriste est abattu. Le soldat est accusé d’assassinat. L’indignation de la hiérarchie militaire israélienne qui rejoint la presse et les médias occidentaux dans leur indignation à l’ombre de l’état et de droit et de valeurs dont on ne sait ce qu’elles son posent certaines interrogations. Dans un état de droit la droit national ne se conçoir que dans le cadre la nation en p ux. Le droit de la guerre est différent. Il faut tué ou être tué Si dans une armée on interdit à ses soldats de tuer ceux qui viennent les tuer = quoi servirait l’armée ? Il est vrai que dans la pensée occidentale à l’ombre de valeurs dont o, ,e sait ce qu’elles sont il faut se laisser tuer poyr que l’etat de droit établisse la responsabilité du tueur. A ce compte les tueurs de Mohenbeck peuvent continuer en toute légitimité leurs attentats meurtriers à l’ombre de l’état de droit et de la vanité des valeurs. I ln pas étonnant qu’à Mohenbeek comme dans des centaines de Mohenbeek en France le droit national a été substitué par la droit isdlamiqur dit la charia. Contrairement à l’adage on peut dire que le ridicule tue.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 10:49

~~ LA GRRE LE DROIT ET LES VALEURS En Israël un soldat abat un terroriste qui venait de blesser un militaire. Le terroriste est abattu. Le soldat est accusé d’assassinat. L’indignation de la hiérarchie militaire israélienne qui rejoint la presse et les médias occidentaux dans leur indignation à l’ombre de l’état et de droit et de valeurs dont on ne sait ce qu’elles son posent certaines interrogations. Dans un état de droit la droit national ne se conçoir que dans le cadre la nation en p ux. Le droit de la guerre est différent. Il faut tué ou être tué Si dans une armée on interdit à ses soldats de tuer ceux qui viennent les tuer = quoi servirait l’armée ? Il est vrai que dans la pensée occidentale à l’ombre de valeurs dont o, ,e sait ce qu’elles sont il faut se laisser tuer poyr que l’etat de droit établisse la responsabilité du tueur. A ce compte les tueurs de Mohenbeck peuvent continuer en toute légitimité leurs attentats meurtriers à l’ombre de l’état de droit et de la vanité des valeurs. I ln pas étonnant qu’à Mohenbeek comme dans des centaines de Mohenbeek en France le droit national a été substitué par la droit isdlamiqur dit la charia. Contrairement à l’adage on peut dire que le ridicule tue.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 11:08

~~ L’UE ASSISE ENTRE DEUX CHAISES/. De Jérusalem à Bruxelles en passant par Paris New York Londres Boston …… il ne fait aucun doute qu’une agression contre l’occident est clairement programmée et exécutée. Confronté à cette violence barbare les instances nationales et internationales avouent leur impuissance justifiée par leur incapacité à déterminer la cause et les objectifs de cette barbarie. Il en résulte une paralysie totale de l’action politique j policière ou même judiciaire établissant de fait un état de guerre La guerre se définit comme un conflit violent entre des nations. La guerre a ses lois. Elles sont cruelles mais incontournables : il faut tuer ou être tué. Un conflit se règle soit par un accord qui satisfasse les protagonistes soit par la victoire de l’un d’eux. Dans ce ce cas le vaincu subit la loi de son vainqueur L’ambiguïté de la situation tient dans le fait d’une absence de conflit entre des nations. Il ne peut donc s’agir d’un conflit entre des nations responsables au regard du droit international. Il est indéniables que ces odieux meurtriers qui assassinent ns raisons apparentes ns de paisibles civiles sont tous des musulmans et que leur alibi est irréfutable : l’islam. Il est aussi indéniable que la cause de cette barbarie est l’islam. Pour justifier leur incohérente et incompétente impuissance les instances internationales et nationales se réfugient dans l’affirmation que l’islam est une religion comme les autres et que tous les musulmans ne sont pas radicaux comme ils n’étaient pas jier extrémistes fondamentalistes fous de Dieu salafistes chites sunites et j’en passe/ C’est que qu’ils soient djihadistes salafiste ou radicaux ils fondent la légitimité de leurs crimes dans la loi fondamentale de l’islam la charia. Je rappelle donc ce qu’écrivait en 2006 khaled Abou El Fadl un éminent professeur de droit à l’université de Los Angeles : L’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre. La charia approuve entre autres choses : … l’exécution pour apostasie et traiter les non musulmans doive,t être traités comme des êtres de seconde zone. Il est indéniable aussi que dès qu’une nation se politise islamique la charia devient religion d’Etat et le non musulman est contraint d’accepter le statut de dhimi un être sans droit à la merci de n’importe quel musulman qui tire toujours gloire de l’assassinat d’un non musulman. En terre d’islam l’apostasie est passible de la peine de mort. Il en résulte une peur panique du musulman d’être accusé d’apostat. L’apostat n’est pas seulement quitter l’islam pour une autre religion mais c’est aussi se confondre avec me non musylman,. Ce qui explique la solidarité du musulman avec le ccrime islamique. Il est coupable de feindre d’ig,orer cette réalité de l’islam qui mine les fondements de la société occidzntale/

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 11:08

~~ L’UE ASSISE ENTRE DEUX CHAISES/. De Jérusalem à Bruxelles en passant par Paris New York Londres Boston …… il ne fait aucun doute qu’une agression contre l’occident est clairement programmée et exécutée. Confronté à cette violence barbare les instances nationales et internationales avouent leur impuissance justifiée par leur incapacité à déterminer la cause et les objectifs de cette barbarie. Il en résulte une paralysie totale de l’action politique j policière ou même judiciaire établissant de fait un état de guerre La guerre se définit comme un conflit violent entre des nations. La guerre a ses lois. Elles sont cruelles mais incontournables : il faut tuer ou être tué. Un conflit se règle soit par un accord qui satisfasse les protagonistes soit par la victoire de l’un d’eux. Dans ce ce cas le vaincu subit la loi de son vainqueur L’ambiguïté de la situation tient dans le fait d’une absence de conflit entre des nations. Il ne peut donc s’agir d’un conflit entre des nations responsables au regard du droit international. Il est indéniables que ces odieux meurtriers qui assassinent ns raisons apparentes ns de paisibles civiles sont tous des musulmans et que leur alibi est irréfutable : l’islam. Il est aussi indéniable que la cause de cette barbarie est l’islam. Pour justifier leur incohérente et incompétente impuissance les instances internationales et nationales se réfugient dans l’affirmation que l’islam est une religion comme les autres et que tous les musulmans ne sont pas radicaux comme ils n’étaient pas jier extrémistes fondamentalistes fous de Dieu salafistes chites sunites et j’en passe/ C’est que qu’ils soient djihadistes salafiste ou radicaux ils fondent la légitimité de leurs crimes dans la loi fondamentale de l’islam la charia. Je rappelle donc ce qu’écrivait en 2006 khaled Abou El Fadl un éminent professeur de droit à l’université de Los Angeles : L’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre. La charia approuve entre autres choses : … l’exécution pour apostasie et traiter les non musulmans doive,t être traités comme des êtres de seconde zone. Il est indéniable aussi que dès qu’une nation se politise islamique la charia devient religion d’Etat et le non musulman est contraint d’accepter le statut de dhimi un être sans droit à la merci de n’importe quel musulman qui tire toujours gloire de l’assassinat d’un non musulman. En terre d’islam l’apostasie est passible de la peine de mort. Il en résulte une peur panique du musulman d’être accusé d’apostat. L’apostat n’est pas seulement quitter l’islam pour une autre religion mais c’est aussi se confondre avec me non musylman,. Ce qui explique la solidarité du musulman avec le ccrime islamique. Il est coupable de feindre d’ig,orer cette réalité de l’islam qui mine les fondements de la société occidzntale/

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 17:58

~~L’OMBRE D’UNE COMMMORATION Avec le temps tout passe reste la mémoire à jamùais gravée da,s le cours de l’histoire. Le pouvoir peut-il pour se donner bonne conscience falsifier la mémoire historique pour justifier sa politique de servitude à l’islam ? L’abandon de l’Algérie française à l’islam le 19 mars 1982 n’est pas un jour glorieux à l’honneur de la France. Alors qu’Alger f$ete ce jour comme une victoire sur la France sa commémoration par la France est ressentie comme une humiliation déshonorante. Parler d’une Algérie coloniale qui aurait maltaîté la population locale est une falsification éhontée pour justifier l’injustifiable. Au 19ième siècle l’Afrique du Nord partie intégrante de l’empire Otto. Elle est administrée par le sultan d’Istanbul qui a fait de l’islam la religion de l’empire. La charia loi fondamentale de l’islam est imposée par la force dans tout l’empire et particilièrement en AFN. Le rapport du général Clauzel n date du 5 juillet relève que la présence de deux populations au statut juridique différents : le musulman jouissant des droits du citoyen le juif un être sans froit simplement toléré selon la loi islamique. La France débarque dans l a province ottomane dite la régence en juillet 1830 alors sanctuaire de la piraterie pour faire cesser cette piraterie. Le 13 octobre 1830 le général Shneider secrétaire d’Etat aux armées décide dans une lettre (archives de l’armée ) décide désigner les territoires sous administration française par le nom Algérie. L l’Algérie française était née. Les cahiers du centenaire parue en 1930 établit ce quer fut l’œuvre de la Drance dans tous les domaines : enseignement culture agriculture industrie et surtout égalité des droits et v sociale faisant de l’Algérie l’une des plus belles provinces de France Le 1er novembre 1954 un groupe armé stoppe un car faisant la liaison Arris Biskra. Les voyageurs sont tous musulmans sauf un instituteur d’une école de la région. L’instituteur est lâchement assassiné et le car reprend son chemin. Traité comme un crime relevant d’un fait divers les responsables ont écarté immédiatement la raison de ce crime s’inscrivait dans une logique irréfutable : l’islam. Ce cime resté impuni en amené d’autres et 4 ans plus tard l’insécurité était tel qu’58 le général De Gaulle accueilli par toute la population musulmans chrétiens et juifs r »unis comme le sauveur qui devait sauver l’Algérie de l’islamisme. On y a cru jusqu’en 6 1. La bataille d’Alger gagnée à grand renfort de cocoricos lorsque le général décida de pactiser avec pour la circonstance devenue la rébellion faisant perdre tout espoir la promesse du général la France de Dunkerque à Tamarasset/ Alors les généraux Challe Jouhaud et Salan étaient-ils des f élons ou des héros qui ont sacrifié leur vie pour garder une probince française et sa population à la France ? Les accords d’Evian signés le 19 mars 62 stipulant que seuls les indigènes musulmans pourraient être algérien la France rétablissait en Algérie la loi de la ségrégation islamique que le général Clauzel avait supprimé au nom de la France. Commémorer le 19 mars 62 à l’ombre de la paix dit le président. De quel paix s’agit-il ? Celle de l’islam ?

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 17:58

~~L’OMBRE D’UNE COMMMORATION Avec le temps tout passe reste la mémoire à jamùais gravée da,s le cours de l’histoire. Le pouvoir peut-il pour se donner bonne conscience falsifier la mémoire historique pour justifier sa politique de servitude à l’islam ? L’abandon de l’Algérie française à l’islam le 19 mars 1982 n’est pas un jour glorieux à l’honneur de la France. Alors qu’Alger f$ete ce jour comme une victoire sur la France sa commémoration par la France est ressentie comme une humiliation déshonorante. Parler d’une Algérie coloniale qui aurait maltaîté la population locale est une falsification éhontée pour justifier l’injustifiable. Au 19ième siècle l’Afrique du Nord partie intégrante de l’empire Otto. Elle est administrée par le sultan d’Istanbul qui a fait de l’islam la religion de l’empire. La charia loi fondamentale de l’islam est imposée par la force dans tout l’empire et particilièrement en AFN. Le rapport du général Clauzel n date du 5 juillet relève que la présence de deux populations au statut juridique différents : le musulman jouissant des droits du citoyen le juif un être sans froit simplement toléré selon la loi islamique. La France débarque dans l a province ottomane dite la régence en juillet 1830 alors sanctuaire de la piraterie pour faire cesser cette piraterie. Le 13 octobre 1830 le général Shneider secrétaire d’Etat aux armées décide dans une lettre (archives de l’armée ) décide désigner les territoires sous administration française par le nom Algérie. L l’Algérie française était née. Les cahiers du centenaire parue en 1930 établit ce quer fut l’œuvre de la Drance dans tous les domaines : enseignement culture agriculture industrie et surtout égalité des droits et v sociale faisant de l’Algérie l’une des plus belles provinces de France Le 1er novembre 1954 un groupe armé stoppe un car faisant la liaison Arris Biskra. Les voyageurs sont tous musulmans sauf un instituteur d’une école de la région. L’instituteur est lâchement assassiné et le car reprend son chemin. Traité comme un crime relevant d’un fait divers les responsables ont écarté immédiatement la raison de ce crime s’inscrivait dans une logique irréfutable : l’islam. Ce cime resté impuni en amené d’autres et 4 ans plus tard l’insécurité était tel qu’58 le général De Gaulle accueilli par toute la population musulmans chrétiens et juifs r »unis comme le sauveur qui devait sauver l’Algérie de l’islamisme. On y a cru jusqu’en 6 1. La bataille d’Alger gagnée à grand renfort de cocoricos lorsque le général décida de pactiser avec pour la circonstance devenue la rébellion faisant perdre tout espoir la promesse du général la France de Dunkerque à Tamarasset/ Alors les généraux Challe Jouhaud et Salan étaient-ils des f élons ou des héros qui ont sacrifié leur vie pour garder une probince française et sa population à la France ? Les accords d’Evian signés le 19 mars 62 stipulant que seuls les indigènes musulmans pourraient être algérien la France rétablissait en Algérie la loi de la ségrégation islamique que le général Clauzel avait supprimé au nom de la France. Commémorer le 19 mars 62 à l’ombre de la paix dit le président. De quel paix s’agit-il ? Celle de l’islam ?

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 17:40

~~LE RETOUR DE LA NATION En 1978 invité à s’exprimer sur le système des démocraties occidentales par les étudiants f’Harvard Soljénistyne intitula son propos le déclin du courage civique. Al a question de savoir s’il désirait que la Russie opte popour le e le système des démocratique occidental ou se dans le système soviétique .Ni l’un ni l’autre dit-il. Je voudrais qe la Russie retrouve soviétique ? Ni l’un n il ‘autre dit-il. Mon souhait serait qu’elle retrouve son âme en un mot la Russie. C'est-à-dire une nation/ Il est vrai que depuis la seconde guerre mondiale la nation a renoncé à sa liberté pour s’intégrer à la mondialisation. L’alignement des nations sur l’économie des Etats-Unis pour les besoins de la mondialisation a amené la nation a renpncé à son économie avec les conséquences catastrophiques pour les économies nationales. Je n’ai pas le texte de Soljénistyne mais si j’ai bonne mémoire son propos prévoyait la situation migratoire que nous connaissons aujourd’hui. L’union Européenne contraint en plus les nations européennes à une économie commune avec les conséquences catastrophiques que nous connaissons aujourd’hui. Le Président Obama a décidé de compléter la mondialisation économique par une mondialisation politique alignée sur la politique des Etats-Unis. Il en résulte l’élimination du sens de la nation pour y substituer un monde unidimensionnel. C’est ainsi que de la nation à la mondialisation l’idéologie actuelle d’un monde unidimensionnel conduit inéluctablement au meilleur des mondes d’Aldous Huxley. Il est dans la nature des choses que les peuples se révoltent dans la crainte de se retrouver dans l’horreur du meilleur des mondes. Alors de Poutine à Trimp l’espoir de retrouver une liberté nationale se fait jour.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 17:40

~~LE RETOUR DE LA NATION En 1978 invité à s’exprimer sur le système des démocraties occidentales par les étudiants f’Harvard Soljénistyne intitula son propos le déclin du courage civique. Al a question de savoir s’il désirait que la Russie opte popour le e le système des démocratique occidental ou se dans le système soviétique .Ni l’un ni l’autre dit-il. Je voudrais qe la Russie retrouve soviétique ? Ni l’un n il ‘autre dit-il. Mon souhait serait qu’elle retrouve son âme en un mot la Russie. C'est-à-dire une nation/ Il est vrai que depuis la seconde guerre mondiale la nation a renoncé à sa liberté pour s’intégrer à la mondialisation. L’alignement des nations sur l’économie des Etats-Unis pour les besoins de la mondialisation a amené la nation a renpncé à son économie avec les conséquences catastrophiques pour les économies nationales. Je n’ai pas le texte de Soljénistyne mais si j’ai bonne mémoire son propos prévoyait la situation migratoire que nous connaissons aujourd’hui. L’union Européenne contraint en plus les nations européennes à une économie commune avec les conséquences catastrophiques que nous connaissons aujourd’hui. Le Président Obama a décidé de compléter la mondialisation économique par une mondialisation politique alignée sur la politique des Etats-Unis. Il en résulte l’élimination du sens de la nation pour y substituer un monde unidimensionnel. C’est ainsi que de la nation à la mondialisation l’idéologie actuelle d’un monde unidimensionnel conduit inéluctablement au meilleur des mondes d’Aldous Huxley. Il est dans la nature des choses que les peuples se révoltent dans la crainte de se retrouver dans l’horreur du meilleur des mondes. Alors de Poutine à Trimp l’espoir de retrouver une liberté nationale se fait jour.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 10:08

~~DROIT INTERNATIONAL ET TERRORISME Il faut distinguer un droit national et un droit international. Selon le principe de l’indépendance des nations chaque nation fonde la légitimité de son régime politique qui établit son droit national en raison des choix de son peuple. Le droit international fonde sa légitimité sur le principe de la réciprocité règle les relations entre les nations. C’est dans le respect par tous du droit international que la paix est concevable. Le non respect du droit international est toujours une cause de conflits. Il est faux de croire qu’une puissance ou plusieurs puissances puissent imposer la paix entre des nations en conflit en dehors du droit international. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale le monde vivait en paix et les conflits se réglaient soit par la guerre soit par des accords entre les protagonistes. Les conflits de notre temps se caractérisent par le fait qu’ils n’opposent pas des nations entre elles mais des paisibles nations à une internationale de la terreur islamique. L’internationale de la terreur islamique la légitimité sur l’islam et sa loi la charia. Par ujn détournement du droit qui désempare on a substitué au droit international deux concepts les droits de l’homme et le devoir d’ingérence. Le devoir d’ingérence est une atteinte grace de l’indépendance des nations. Les droits de l’homme portent atteinte à la liberté des nations et au droit national subordonné aux droits de l’homme. Il en résulte que sous la bannière des droits de l’homme laterreur internationale islamique se dpte du droit d’imposer sa terreurmeurtrière en toute l’égalité . Il est indéniable que le peuple juif est sauvagement agressé par cette terreur islamique et queson gouvernement doit s’interdire de prendre des mesires pour affirmer sa souveraineté et la sécurité de son peuple. Aujourd’hui comme hier le peuple juif doitèil accepter l’incohérence ubuesque des instances internationales ?

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 11:09

~~LES CONTRADICTIONS DU PHILOSOPHE FACE AU JUDA$ISME Dans un article récent le philosophe Luc Ferry s’interrogeait sur l’étrange rencontre du rationalisme chrétien et du judaïsme dans la civilisation occidentale. Il est vrai que dès la naissance de la philosophie les premiers philosophes ont pensé que le judaïsme était contraire aux concepts de la philosophie. La Grèce occupait Israël et le pouvoir grec exigea que les sages du judaïsme de l’époque réécrivent un texte de la torah compatible avec la pensée conceptuelle de la philosophie. Afin de satisfaire le texte réécrit par 70 sages sur 77 est celui que l’on appelle les septantes qui est toujours le texte actuel Pour le philosophe une société ne peut s’inscrite et se développer qu’à partir d’un concept rationnel commun. Le judaïsme reconnaît la nécessité du concept commn qui ne doit pas s’écarter du chemin de la torah comme l’écrit Maïmonide dans Mivhné Torah. L orsque l’activisme politique de l’activisme politique se confond avec la pensée du philosophe au mépris de la réalité les contradictions apparaissent entre la philosophie et le judaïsme J’ai agréablement été surpris d’entendre le philosophe BHL évoquer l’esprit du judaïsme avec conviction. BHL cite de nombreux textes majeurs du judaïsme et notamment Jo,as dont la simple lecture éclaire les contradictions du philosophe avec le judaïsme au regard de l’actualité contemporaine. Jonas est le maftir ( prophè)te de Kippour . C’est la seule haftara qui se lit au cours de la prière de l’après midi. Si j’ai bonne mémoire Jonas est un homme ordinaire. Un jour il se sent investi d’une mission divine : prévenir le pouvoir de la cité la plus puissante de l’époque Ninive allait disparaître si elle s’écartait trop de Dieu. Abstractions faites de tots autrd considérations ilest unfait indéniable Ninive a disparu du payasage et envcore pkus de la mémoire historique que de la mémoire de l’humanité. En réalité Jonas est un message ou encore plus un avertissement aux puissances nationales ou universelles qui se bercent de l’illusion qu’elles spnt le nombril du monde et que de leur gandeur conduit à leur décadence. L’averuglement persistant des grandes civilisations à écarter les signes avant courreur de leur décadence a conduit à leur disparition. C’est l’avertissement de Jonas à la civilisation de notre temps.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

Articles Récents

Liens