Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 17:40

DE L A MANIPULATION A    SUPERCHERIE D’ETAT

Nous  savons où a conduit de Conseil  l’islam de France :!à l’islam en France avec ses conséquences : attentats profanations de cimetières violences quotidiennes contre les français en un mot le s spectacle  d’une France méconnaissable.

Dans l’espoir d’une réaction du pouvoir la France a manifesté massivement  son inquiétude et sa colère après les odieux assassinat de Charlie Hebdo et su super marché casher.

Il est indéniable que les assassins sont des musulmans et que leur alibi irréfutable est l’islam.

Il n’est pas non plus niable que jusque dans les cours d’école ses crimes odieux ont  suscité des sentiments de gloire dans la population  musulmane.

Par une manipulation éhontée  le pouvoir a détourné les raisons et l’esprit de la manifestation pour résumer cette situation par une union pour  la liberté d’expression.

Il ne fallait selon le pouvoir surtout  faire l’amalgame l’islam phobie.

En conséquence le pouvoir prend des mesures d’urgence  pour donner aux musulmans des droits de complaisance afin de les assurer que le droit islamique sera garanti par le pouvoir.

Cette violence qui s’épanouit en France à l’ombre du pouvoir est l’ouvre de musulmans et que cette violence se fonde sur l’islam. Il en résulte un désarroi qui vire à la colère du peuple de France.

Il est indéniable que les juifs de France sont victimes depuis 35 ans de violences criminelles allant de la profanation des cimetières juifs à l’agression quotidienne sur la voie publique aux assassinats  attentats agressions  et incendie des synagogues dans la hautaine indifférence des pouvoirs publics et la mansuétude   de l’institution judiciaire.

A l’occasion du dîner annuel du CRIF son Président Monsieur Cukierman a cru bon de rappeler au pouvoir la situation catastrophique des juifs de France du fait de cette violence  anti- juive indéniablement exercée par des musulmans au nom de l’islam.

Par une supercherie éhontée si le chef d’Etat a fait de longs discours sur la nécessité de combattre cette haine anti-juive  mais qu’il ne fallait pas confondre avec l’islamo phobie.

En conséquence de quoi le ministre de l’intérieur se propose d’organiser le culte de l’islam et afin que l’islam et les musulmans se sentent chez eux en France ils propose de faire des lois sévères contre toute expression islamo phobie  allant jusqu’à faire entrer dans l’enseignement public  au nom de la laïcité l’enseignement de l’islam.

Nos ministres/ devraient revoir leur dictionnaire du français la laïcité est justement l’exclusion de trace de religiosité dans la vie public afin que quel que soit sa religion ou son idéologie le citoyen soit français simplement.

Cukierman ayant remarqué  que toute la classe politique à l’exception de Marine Le  Penn était restée discrète sur le sujet et cela s’est révélé exact Mr. Beyrou n’ayant pas répondu à l’invitation et Sarkozy ayant fait un passage de politesse  il est regrettable que Cukierman ait regretté sa déclaration poyr se confondre avec la classe politique.

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 16:18

LES RAISONS DE  LA  FAUSSE POLEMIQUE

Ne nous leurrons pas sur la sincérité du pouvoirà vouloir apaiser les tensions entre la communauté juive et la communauté musulmane.

Cukierman Président des institutions juives étant parfaitement dans son rôle d’alerter le pouvoir sur les violences  faites aux juifs parce qu’ils sont juifs.

Son propos mesuré  n’était qu’une ébauche atténuée de la réalité.

Le pouvoir  comme les médias la connaissent : profanation des cimetières juifs agressions et incendies es synagogues  agressions sur le domaine public attentats meurtres a t c.. en toute impunité.

  Il n’est pas niable que les auteurs de cette violence sont tous musulmans  et que leur alibi  à justifier leurs crimes est l’islam.

En quoi  d’alerter le pouvoir de cette réalité dramatique  peut éveiller une polémique ?

Le Recteur de la mosquée de Paris  ne  noys fera pas croire qu’il ignore les lois fondamentales de l’islam connues sous le vocable de la charia.

Qu’il me permette de lui rappeler ce qu’écrit Khaled Abou Fadl islamiste professeur de droit à l’université deLlos angeles ;

La charia approuve entre   autres choses  l’exécution pour apostasie, de traiter les non musulmans comme des citoyens de seconde zone.

C’est à l’ombre de ces lois que la violence criminelle faite aux juifs apparaît comme des  titres de gloire aux musulmans.

Il est une autre réalité que Cukierman n’a pas osé révéler : Pourquoi le  pouvoir innocente cette violence faite aux juifs en parant l’islam des plumes de  l’inocence  et tolérante religion.

Faut-il être aveugle  pour ne pas voir le sort réservé aux non musulmans à l’ombre de la charia.

Et voici qu’au prix de l’apaisement voici que le pouvoir innocente les criminels musulmans puisque l’islam et donc les musulmans n’ont rien à voir avec cette violence.

La sincérité du pouvoir  ira même  au nom de la laïcité introduire l’enseignement de la charia à l’école et jusque dans nos universités.

Il a certainement oublié que la laïcité  était justement exclure  tout enseignement religieux ou idéologique pour faire des citoyens français. C’est ç seul prix que l’enseignement peut être laïc. Après avoir exclu le christianisme faudra t-il qu’on enseigne la charia dans nos écoles ?

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 10:45

DE L’ANTISEMITISME AU BREVIAIRE DE LA HAINE

Il est indéniable qu’être juif en France c’est prendre le risque permanent   de cette   violence que les pouvoirs publics qualifient  d’Antisémitisme.

Il n’en n’est pas moins vrai que les auteurs de cette violence sont tous des musulmans.

A l’occasion de son dîner  annuel le Président du CRIF a cru bon de rappeler cette situation d’insécurité des juifs de France victimes de violences parce qu’ils sont juifs  rt que  les auteurs sont tous des musulmans.

Ces propos ont indigné  le Recteur  de la mosquée de paris. Pourquoi ?

Les faits sont les faits la violence faite aux juifs parce qu’ils sont juifs et  si les auteurs de ces violences sont musulmans je ne vois pas comment on peut les considérer comme des  victimes de leurs crimes et les juifs coupables d’être juifs..

Le recteur de la mosquée de Paris s’étant indigné auprès du pouvoir que les propos du CRIF ont porté atteinte ç la communauté islamique de France le pouvoir a cru bon de considérer  que ce n’était qu’un conflit  entre la communauté juive et la communauté musulmane.

Je pensais que la France était une démocratie laïque et que l’Etat n’avait aucun pouvoir sur la liberté de conscience religieuse ou idéologique  mais que le rôle de l’Etat était considérer que les  faits en  infractions avec les lois conformes à l’équilibre de la vie commune.

L’intervention du Recteur de la mosquée de Paris a amené les pouvoirs publics  à faire une analyse partisane des faits.

Considérant la situation comme un conflit entre la communauté juive et la communauté islamique  il ignore la réalité d’insécurité dans laquelle sont les juifs pour justifier les odieuses violences de ces criminels  innocentés parce qu’ils sont musulmans qu’il faut sauver dans unr litte contre le racisme.

Mais ce ne sont ni des jeunes ni des écervelés ni des fous ni des inconscients mais ce sont d’odieux meurtriers  et leur alibi est irréfutable : Ils tuent décapitent violent pour la gloire de l’islam.

Dire que ces crimes sont l’œuvre  de musulmans agissant sous la bannière de l’islam est –ce de l’islamo phobie ?

Il faut donc savoir  ce qu’écrit  l’islamiste éminent professeur de droit à l’université de Los angelets   Khaled Abou Fadl :

L’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre.

La charia entre autres choses approuve l’esclavage ;  l’exécution pour apostasie,  la répression de la femme, traiter les non musulmans comme des citoyens de seconde zone…

Alors si dans l’esprit de la loi contre le racisme le pouvoir considère que dénoncer le meurtre islamique est passible de la loi pour l’islamo phobie   il est inéluctable que laloi contre  le racisme et l’antisémitisme  se résume dans un bréviaire de la haine anti-juive.

  

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 16:57

DE CARPENTRAS A SARRE-UNION U ?

Le  jour  où le crime se raisonne il prolifère  comme la raison.

Il y a plus de 30 ans le cimetière juif  de Carpentras était profané. Le pouvoir d’alors  a pris :a tête du mouvement d’indignation contre cette atteinte  aux droits fondamentaux des juifs de France.

La profanation est un fait criminel. Le pouvoir chargé de la sécurité des citoyens a le devoir de rendre justice de ce crime.

Le fait criminel de la profanation n’est plus qu’ »un acte antisémite puisqu’il s’agit d’un cimetière juif. 

Spontanément l’accusation du pouvoir met en accusation l’extrême droite afin  d’innocenter  les coupables dont on sait que les coupables sont musulmans.

Aujourd’hui pire qu’hier 250 tombes d’un cimetière juif  sont profanées en Alsace. Par une propagande éhontée on veut nous faire croire que quatre adolescents ont pu sans outils saccager 250 tombes en une nuit.

Les présumés accusés sont des mineurs et ne risquent pas grand-chose. Ils Ce ne sont que des amusements de gamins  et ce n’est même plus un acte ani juif les enfants ne savaient même pas que c’était un cimetière juif. Leur interrogatoire le a conduit è proférer des propos naeis et int été entraîné par qui ? Ce sont des musulmans mais l’islam tolérant comme on le sait dans les Etats islamiques où la charia est la loi d’Etat

Non Monsieur le procureur ici comme en Irak en Libye e t v ce ne sont pas des enfants des djihadistes qui tuent pour un idéal ils  sont d’odieux meurtriers et leur alibi est irréfutable ils tuent et sont et veulent mourir pour la gloire de l’islam.

Le pouvoir qui trouve toujours une raison au meurtre islamique celui-ci prolifère comme les raisons que le pouvoir invoque pour innocenter l’idéologie de l’islam.

Il en résulte ce que Zemmour appelle le suicide de la France et que nos institutions  supposées démocratiques en arrivent à considérer  la loi islamique dite la charia  peut s’inscrire  dans le paysage de la démocratie française et que le pouvoir trouve autant de raisons islamiques  à innocenter le meurtre islamique celui-ci n’a plus qu’à s’épanouir ç l’ombre   de la République.

A Athènes mère de la démocratie lorsqu’un étranger intervenait dans le débat public il était passible de la peine de mort.

En France les étrangers islamiques non seulement interviennent dans le débat politique mais avec la complicité du pouvoir des médias et des intellectuels nous enseignent l’art de comprendre la charia.

La question se pose de savoir alors si la République française   est  toujours une démocratie.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 14:58

LE POUVOIR FET  A L4ISLAMISATION DE LA FRANCE

A Athènes  mère de la démocratie un étranger qui intervenait dans le débat public était passible de la peine de mort. Montesquieu.

L’aveuglement persistant du pouvoir  face à l’islamisation galopante de la France est très inquiétant sur le devenir de la démocratie nationale.

Etre sourd aux alertes de Zemmour Houellbecq et des millions de français qui ont défilé le 11 janvier c’est poser la question de savoir si la France est toujours une démocratie.   

Lorsque une nation abandonne ses propres concepts de vie commune pour adopter ceux de l’islam elle s’islamise.

Par un détournement de la pensée qui désempare le jugement  le pouvoir entretient l(idée que l’islam est une religion comme les autres et qu’elle a sa place qans notre nation démocratique  c’est qu’e ::e ignore ou fait semblant d’ignorer la loi fondamentale dr l’islam : la charia.

Khanat Abou  Fadl islamiste professeur de droit  à l’université  de Loos Angeles :   

La Charia et l’islam sont indissociables. L’une ne va pas sans l’autre.

Entre autres choses la Charia approuve  l’esclavage l’exécution pour apostasie,  la répression de la femme, de traiter les non musulmans comme des citoyens de seconde zone.

Lorsque le pouvoir après les attentats du 7 janvier s’engage à faire la gierre au terrorisme  en invitant les français à ne pas faire l’amalgame avec l’islam qu’il nous dise alors qui sont ces terroristes ?

Ce ne sont ni des enfants ni des aliénés ni des inconscients ce sont d’odieux  meurtriers et leur alibi est irréfutable ;  ils tuent pour la gloire de l’islam.

Changer le culte est aussi ubuesque que l’amalgame.

En vérité la classe politique dominante les médias  et la classe intellectuelle dominante  pour justifier leurs engagements ‘innocence   contraire aux intérêts de la nation parent l’islam des plumes de

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 17:32

 JUSTIVE OU INQUISITION,

 

Comme toutes les nations la France est dotée d’une institution judiciaire. Est-elle pour autan la justice ?

Il n’y a que  justice divine et une institution judiciaire est forcément humaine et ne prend que des décisions de justice.

C’est pourquoi une décision de justice moi être motivée par des attendus respectant le droit national.

La vie commune d’une nation exige que chaque citoyen  s’engage à des rrestrictions à sa liberté afin de respecter  la liberté des autres et permettre le bon fonctionnement de la société selon le droit.

Une décision de justice fonde sa légitimité sur le droit conforme aux principes du régime politique.

En France l’institution judiciaire s’écarte trop souvent du droit national qui est celui du régime politique qui est le nôtre  c’est pourquoi l’institution nous apparaît injuste parce que partisane.

La France est dit-on une démocratie. La démocratie fonde sa légitimité sur son peuple.

Le peuple a le choix entre une légitimité reposant sur une morale généralement religieuse comme les Etats islamiques ou une idéologie comme l’ancienne URSS   ou laïque comme en France.

Une justice laïque qui fonde sa décision sur une morale est forcément inquisitoriale car crime en démocratie  laïque gloire  en terre islamique qui fonde sa légitimité sur la morale islamique.

La confusion que le régime politique établit entre le droit national supposé laïc et la morale conduit inévitablement à une justice inquisitoriale  et à la délation.

Il en est ainsi  des décisions de justice  qur  l’évasion fiscale.

Dans un régime laïc la loi fonde sa légitimité sur une restriction consentie de certaines libertés en raison de l’équilibre de la vie commune de la société. La loi porte atteinte à la liberté du citoyen au regard de  de la libre circulation des biens pose  le problème de savoir à quoi sert l’impôt ?

La confusion que l’institution  judiciaire établit dans l’affaire DSK entre le droit démocratique laïc et une morale personnelle  dans l’affaire DSK est révélatrice  de  l’ambiguïté de certaines décisions de justice qui discrédite l’institution.

 Un régime politique qui établit ses lois sur des principes d’une morale qui s’oppose aux lois de la nature en légitimant et légalisant l’homosexualité et qui  utilise l’institution judiciaire en raison de ses convictions morales ou idéologiques  n’est plus  une démocratie laïque.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 16:17

SARKOZY L’ISLAM DE R  ANCE  ET L’ISLAM

L’enfer est pavé de bonnes intentions et les bonnes intentions de Sarkozy à vouloir créer l’islam de France  a fini par faire de la France un enfer islamique.

Sarkozy comme tous les français  constate aujourd’hui l’échec catastrophique  de l’idéologie absurde de l’intégration qui a miné les fondements de l’identité française. Alors remplacer le mot intégration par le mot assimilation nr changera rien. Pourquoi ?

La charia la loi islamique fonde l’islam sur deux éléments : l’exécution    pour apostasie et le traitement des non musulmans comme des citoyens de seconde zone.

L’islam fonde sa légitimité sur sa loi qui se traduit par  la djihas et le concept des dhimis  Ce qui fait de l’islam un concept de société non seulement différent mais opposé au concept de la société française. Et il est vain d’essayer de confondre les deux concepts.

La France connaissait en débarquant après le débarquement dans la province ottomane islamique  la régence qui allait devenir en 1839 l’Algérie par le rapport du général Clauzel  en date du 5/7/1830 qui constate deux populations au statut juridique différents : les musulmans jouissant de tous les droits du citoyen et les juifs des êtres sans droit.

L’empereur Napoléon III constatant que l’Algérie était devenue une province française  et connaissant l’incompatibilité d’une vie commune avec des concepts de société différents  en

1865 signe un sénatus consulte  accordant la nationalité française aux indigènes d’Algérie et

Art :1 la possibilité aux  indigènes musulmans d’obtenir  sur simple demande la citoyenneté française.

Art 2 : la possibilité aux indigènes juifs d’obtenir  sur simple demande la citoyenneté française. Il y a eu cette année 2080 demandes dont 139 juives.

En 1962 ily avait plus de 50%  à obtenir la citoyenneté en s’engageant danss la vie, la culture, de la France .Seuls les citoyens       avaient accès à l’armée et à certains emplois dans l’administration.  Cela a fonctionné pendant un siècle.    

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 16:14

LE 11 JANVIER A SERVI A FAIRE L’APOLOGIE DE L’ISLAM

Par un détournement de la pensée qui désempare le jugement le pouvoir  a détourné l’esprit de  la manifestation du 11 janvier pour faire l’apologie de l’islam.

Il est indéniable que l’internationale de la terreur islamique est l »auteur de ce terrorisme qyu s’installe durablement en France et mine les fondements de la nation.

Il est indéniable que l’internationale de la terreur fonde la légitimité sur la loi islamique.

La charia écrit Khaled Abou Fa dl un islamiste éminent professeur de droit à l’université de Laos Angeles

 La charia  approuve m’esclavage, l’exécution pour apostasie, la répression de la  femme, traiter les non musulmans comme des citoyens de seconde zone.

La charia et l’islam sont indissociables. L’une ne va pas sans l’autre.

.Pourquoi le pouvoir fait semblant d’ignorer cette réalité impitoyable  de l’islam.

L’aveuglement persistant du pouvoir à  faire semblant d’ignorer cette réalité impitoyable de l’islam  qui fait du meurtre terroriste islamique un titre de gloire en islam.

Par un détournement de la pensée voici que le pouvoir s’aligne sur la loi islamique donnant aux  musulmans de France de s’ériger en victimes de la République.

Par un renversement de la réalité les meurtriers islamiques  sont au regard des musulmans de France  des héros de l’islam  ayant rétabli leur droit de tuer sous la bannière de l’islam.

Les musulmans de France doivent-ils s’intégrer à la France ou les français s’intégrer à l’islam ?

Le concept de la laïcité du pouvoir  répond à la qiestion.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
6 février 2015 5 06 /02 /février /2015 16:33

LE LEURRE DES VALRIRS REPUNLICAINES ET L’UMP

Dans un parti politique qui se respecte par principe  ses dirigeants s’abstiennent de tout commentaire avant que la ligne politique soit définie collégialement.

Dans quel but les interventions médiatiques intempestives de Juppé N K M et de bien d’autres se sont exprimées   avant la réunion  prévue pour fixer la ligne politique  de l’U M P ?  Pour rompre l’unité du parti ?

Le spectacle de la rupture profonde entre les caciques du parti est révélateur  de l’impossible rassemblement sur une ligne politique commune.

L’essentiel est de savoir pourquoi ?

Parti dit de droite opposée au PS au pouvoir dit de gauche  la politique dite de droite a fini par se confondre avec la politique de gauche du PS au pouvoir  un commentateur a dit sur la 5 la nécessité que PS et UMP  s’entendent.

Pourquoi faudrait-il persévérer dans une politique qui a conduit au déclin de la France et conduirait  à sa décadence ? C’est ce que nous propose le pacte républicain.

En réalité la fracture est très profonde à l’U M P. sui n’arrive pas à envisager une autre politique.

L’apparition du FN dans le paysage politique  comme une force majeur dans le débat  pose naturellement aux deux partis dits de gouvernement  un problème sur le devenir du régime politique de l’alternance   naturelle PS U M P ?

Trois forces politiques d’égale importance pose naturellement le problème d’une majorité pour gouverner.

Les caciques de l’U M P se trouvent en cas de victoire électorale face à ce dilemme avec qui former une majorité ?

Les uns comme Juppé N K M et les autres s’engagent à établir  un pacte républicain U M P/ PS  pour poursuivre une politique qui mène la France à sa perte. D’autres comme Sarkozy pense qu’il est plus prudent d’attendre.

Il en résulte cette politique du ni : ni met l’U M P dans la situation impossible d’établir un projet de politique alternatif à la politique actuelle.

Un parti politique n’existe  que par ses  adhérents et le pouvoir que par ses électeurs.

La législative partielle du Doubs  traditionnellement  socialiste était un indicateur important pour l’U M P sur les intentions électorales de ses adhérents et de ses électeurs.

Le FN est arrivé en tête l’U M P a été éliminé.

A la suite des résultats du premier tour  les dirigeants de l’U M P qui se sont engagés dans  vans le pacte républicain  auront pont pour conséquences de  donner  une certaine crédibilité au PS et perdu toute crédibilité pour un renouveau politique de l’U M P.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 14:59

LORSQUE L’ISLAM S4IMPOSE A L’OMBRE DES VALEURS REPUBLCAINES

La France aurait-elle perdu son âme pour rester insensible à l’émouvant désarroi  de madame Bougrab ?

De Rioufol à Houe llbecq Zemmour  Tesson et  la quasi unanimité des Français se veulent des résistants à cette nationale qu’on ne veut pas combattre à l’ombre de valeurs supposées républicaines.

Mais résister à quoi ? Hier c’était le fondamentalisme  aujourd’hui l’islamisme ou le djihadisme pour ne pas désigner le mal qu’il faut appeler par son nom : l’islam.

Si le français doit se  plier à la loi française le musulman se plie à la loi de l’islam ; la charia ;

Voici ce que l’islamiste l’&minent professeur de droit de l’université américaine de Los Angeles écrit ;

La charia approuve

L’esclavage, l’exécution pour apostasie, la répression de la femme, traiter les non musulmans comme des citoyens de seconde zone.

La charia et l’islam sont indissociables. L’une ne va pas sans l’autre.

Il fa         ut être ou faire semblant d’être aveugle pour ne pas voir que la charia est la loi fondamentale des Etats islamiques.

Le mal français tient à ce simple constat que les musulmans de France  se confondent avec la charia et nient la loi et la réalité française. Ors charia et loi de la France sont non seulement différentes mais opposées qu’il est vain d’essayer  de confondre.  C’est pourquoi les harkis ont quitté l’Algérie française pour ne pas être victime d’une Algérie devenue islamique soumise à la charia.

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

Articles Récents

Liens