Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

20 novembre 2014 4 20 /11 /novembre /2014 16:02

DE  LA  COLLABORATIOLN   A LA COMPLICITE

Aujourd’hui comme hier l l’étrange politique de la France face à la barbarie est  pour un juif incompréhensible.

Il n’y avait alors aucun doute quant  à  la barbarie nazie. Hitler avait publié en 33 sur ses projets barbares à l’égard des juifs parce qu’ils  étaient juifs.

Les lois de la guerre font que  le vaincu subisse la loi du vainqueur. Mais subir la loi du vainqueur n’est pas l’adopter.

Hier en toute connaissance de cause la France a collaboré avec la barbarie nazie et ce qui a choqué c’est qu’elle s’est faite sa complice.

Aujourd’hui comme hier la France est confrontée avec une barbarie encore plus atroce que la barbarie nazisme : l’internationale de la terreur islamique.

Cette internationale de la terreur islamique qui étale sa sauvagerie en toute liberté en occident et en France en particulier ne cache même pas son intention d’exterminer le peuple juif d’Israël.

La France sait qu’Israël est l’Etat du peuple juif et que ceux que l’on qualifie de palestiniens ne sont que l’internationale de lla  barbarie islamique.

La moindre connaissance de l’histoire du Moyen Orient vous apprendra qu’exception du peuple juif il n’y a jamais eu d’autre peuple ni d’autre Etat ni palestinien quii ait eu une existence sur cette terre.

Il faut tout de même rappeler que ces palestiniens étaient les barbares des jeux olympiques de Munich ou de l’Achille Auro.

Il n’y a jamais eu d’Etat islamique en Irak et déjà les occidentaux  et la France qui voit ses enfants se glorifier d’être des meurtriers se prépare à reconnaître la barbarie d’hier comme celle d’aujourd’hui.

La politique de servitude à l’égard de cette ignoble barbarie islamique  je m’indigne aujourd’hui comme hier que la France se fasse la complice de cette barbarie islamique.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 18:12

L’INCONTOURNABLE DILEMME DE L’UMP

Y aura-t-il un débat politique  un jour à l’UMP ? C’est peu probable.

Les responsables de la manifestation pour tous ont interpellé les candidats à la présidence de l’U M P sur la loi  Taubira sur le mariage gay. On espérait un débat politique sur la question qui heurte le peuple de France.

A l’exception de Mari ton qui prône  l’abrogation de la loi tous les caciques du parti dit d’opposition sont pour conserver cette loi.   

L’ambiguïté   des débats et les contradictions  sur un seul sujet sont révélatrices d’une impossible rencontre d’une politique commune.

C’est un constat qu’il faut reconnaître il n’y a plus de débat politique ce qui nous donne le sentiment qu’il n’y a plus de politique de la France. En conséquence  le pouvoir n’a plus de politique.

Le fonctionnement  démocratique de notre système politique a figé la politique de la nation par l’implacable règle des deux partis de gouvernement qui se partagent alternativement le pouvoir  les amenant à faire la même politique différemment.

C’est ainsi que sur un seul sujet aussi fondamental que le mariage pour tous PS et UMP se rejoigne.

Débat et pouvoir politique se résume à un problème électoral.

Jusqu’à présent le système fonctionnait sans à coup les partis de gouvernement financés par l’Etat se partageait simultanément le pouvoir dans une politique commune.

Les temps o,t changé un troisième parti vient troubler le ronronnement du système.

Ni  le UMP ni le PS ne peuvent plus à eux seuls une majorité.

Pour l UMP se pose le dilemme : Avec qui le parti de la droite gouvernera  une fois élu : avec le PS ou avec le FN ?

Il faudra bien revenir à la politique et établir une politique commune à  la majorité ?  Elle sera alors de gauche ou de droite ?

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 09:54

LE  DEBARQUEMENT EN AFN DU 8 NOVEMBRE 42

En Europe on a tendance à considérer que la victoire contre  l’Allemagne  se résume au débarquement en Normandie et qu’elle est américaine.

Parmi les batailles importantes qui ont vaincu l’Allemagne le débarquement en AFN  a été une étape déterminante.

Il faut remercier l’association Mo Riel de rappeler r la mémoire des groupes exclusivement juifs qui ont participé aux combats de la seconde guerre mondiale contre le nazisme.

En juin 40 l’Allemagne apparaissait comme invincible car elle était maîtresse de toutes les frontières de l’Europe qu’elle dominait : Au nord des Etats amis à l’est les pays occupés et le traité de non agression avec la Russie à l’Ouest la France  occupait la côte atlantique   et au sud elle possédait la maîtrise de la Méditerranée avec  2  escadres ancrées à Toulon et Mers El Kébir..

Le commandant de la Flotte l’amiral Abrial donne l’ordre de ne laisser aucun  bâtiment tombé entres  le mains de l’ennemi. L’escadre de Toulon se saborde.  Pétain appelle Abrial dans son gouvernement pour garder l’escadre de Mers el Kébir L’aviation anglaise bombarde et détruit l’escadre de Mers El Kébir. L’Allemagne  qui espérait garder la maîtrise de la méditerranée va se trouver dès juin 40 face au premier pas vers sa chute.

Hitler va tenter aussitôt tenter de retrouver la maîtrise de la Méditerranée en espérant se saisir de Gibraltar.  Après le refus de Franco  il  engage un le combat dans le désert de Libye le combat pour conquérir l’Egypte

 La défaite de Rommel en 1941 va sceller la défaite de l’Allemagne e e, libérant la Méditerranée.

A ma connaissance il y a eu deus points de débarquement le 8 novembre 1942 : Casablanca et Alger.

En 1942 l’armée française qui s’était repliée en Algérie  commandée par le général Girod était opérationnelle et capable d’engager des combats.

A Casablanca un détachement de l’armée tenta  de résister et il y eut des morts.  Malgré une armée aguerrie  fidèle au maréchal Pétain  le débarquement à Alger se fit sans combat.  Alger se réveilla occupée par les alliés.

En Juillet 4O l’Algérie base arrière de l’Etat français collaborant avec l’Allemagne  piégea les juifs d’Algérie.

Le  décret du 17 juillet 1940 abrogeant le décret Crémieux  faisant des juifs des indigènes juifs avec l’obligation  de joindre à leur carte d’identité un acte  attestant de leur qualité   de juif indigène  et interdiction de se déplacer. Pour se déplacer il fallait disposer de l’engagement sur l’honneur certifié par le maire de vous garder durant la durée du séjour.

Dans une ambiance hostile où les juifs privés de liberté ne pouvaient en aucun cas constituer des groupes de résistance capables de se battre  comme les résistants français.

Et pourtant ce fut un groupe de résistant juif qui a permis le débarquement à Alger sans le moindre combat. On l’a appelé le groupe  Léo Gras du nom d’une seule de sport où il s se réunissaient.

En 40 la déroute de l’armée française avait jeté sur les routes soldats et civiles qui cherchaient à fuit. De nombreux soldats juifs ont cherché à rejoindre l’Algérie.  Ceux qui débarquaient à Alger  ont é té accueilli dans  la salle de sport dite Léo Gras  par le capitaine Aboulker

Leur première idée fut de rejoindre l’Angleterre  en affrétant un virux rafiot qui fut bloqué dès l’arrivée de la mission allemande. Beaucoup sont rests à Alger et d’autres se sont dispersés à l’intérieur de l’Algérie.

En 42 le groupe avait résisté à toute les tempêtes et était organisé en trois sections commandées par le capitaine Aboulker le lieutenant Léon Gozlan et l’aspirant Dreyfus.

Dans la nuit du 7 au 8 novembre 42 ils ont  coupé tous les postes de commandement permettant un débarquement sans le moindre   coup de feu. Alger s’esqt  réveillée le 8 occupée par les alliés . Il n’y a eu qu’une seule victime : l’aspirant Dreyfus tué devant la Grande pose d’Alger par un garde qui croyait à un  hold  up.

La question s’est donc posée de la synchronisation entre le moment où les postes de commandement ont été neutralisés et le débarquement.

J’ignore comment le commandement allié est entré en contact probablement avec le capitaine pour régler cette synchronisation qui s’est déroulée  parfaitement.

Ce qui est sûr c’est du côté allié c’est le commandant Pillafort qui a été le tacticien de la manœuvre.

Sans commandement l’armée est restée inerte e. Le général De Gaulle venu dans les bagages de l’armée anglaise se proclama Président du gouvernement provisoire et cohabita avec l’armée Girod pendant près de 7 mois.

Le débarquement en douceur du 8 novembre 42 a permis en quelques mois la conquête de l’Italie prenant en étau l’Allemagne entre les armées alliés venues d’Italie et l’armée  russe.

Au moment du débarquement en Normandie l’armée allemande se sentait déjà vaincue.

 

PS Il est un autre d’un groupe exclusivement de juifs isra »liens qui s’est illustrée dans le désert de Libye. J’ai retenu qu’il fut le premier à faire saluer le drapeau d’Israël par l’armée française commandée par le général Koneïg qui donna son nom  à l’association France  Israël aporès la bataille de Bir Hakim.

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans algerie
commenter cet article
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 09:38

LORSQUE L’OCCIDENT CHRETIEN SE CONFOND AVEC L’ISLAM

J’ai eu un moment la tentation de reprendre  la question de Smuel Trigano  la démocratie occidentale se dissous dans l’islam  tant il est vrai que son propos établit clairement le sentiment d’une islamisation de l’occident.

Ce qui frappe dans le propos de Smuel Trigano c’est  cette réalité  des démocraties occidentales à justifier puis à légitimer  l’odieuse criminalité de l’islam.

Aujourd’hui comme hier l’Europe s’emploie à sacrifier une nouvelle fois le peuple juif sur l’autel du bréviaire de la haine anti-juive. 

Le 11 novembre nous commémorons   le sacrifice de ceux qui ont su au prix de leur vie conserver la France aux français.

Malheureusement aujourd’hui en France on ne sait plus ce que veut dire être français.

Shôgunal Trigano a rappelé avec juste raison  les conditions juridiques  établies par Napoléon pour que les juifs comme les chrétiens deviennent français

Les juifs comme les chrétiens comme tous les émigrés que la France a accueillis sont naturellement devenus français dans le respect de ces règles communes.

Il en va autrement en France à l’égard des musulmans. Pourquoi ?

Les politiciens qui nous gouvernent les médias comme la classe intellectuelle dominante se gargarisent de démocratie de laïcité pour se convaincre de la légitimité de cette islamisation de la France.

Si j’ai bonne mémoire la laïcité c’est la séparation des églises et de l’Etat. La laïcité est le respect des règles établies par Napoléon. I Indéniablement l’islam est seule à mépriser les règles communes pour être français.

Je rappelle qu’un petit entrefilet paru sur la Provence du 8 janvier 2008 nous informait que des soldats français (donc engagés dans l’armée française) avaient refusé d’aller combattre en Afghanistan parce que leur religion l’islam leur interdisait de se battre contre des musulmans.

Dans l’esprit des lois de Montesquieu  en exergue du chapitre sur les faiblesses des démocraties   A Athènes mère de la démocratie l’étranger qui intervenait dans l débat  était passible de la peine de mort.

Si les musulmans de France se sentent plus concernés par les intérêt de l’internationale de la terreur islamique  ce et non des intérêts de la France ce sont des étrangers.

A l’heure où se pose la question de l’identité nationale il faudrait d’abord la question de cette politique de servitude   de l’occident en général et de la Grance en particulier  face à l’internationale de la terreur islamique.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 10:42

NAFTALI BENETT ET LA REALITE  D’ISRAËL

Nous commémorons ce 11 novembre la victoire de la France  lors de l’armistice de 1918. Il es bon de rappeler à cette occasion  qu’alors que l’armée française s’enlisait dans les trous à rats de Verdun pour conte,ir l’armée allemande la  déclaration de Clemenceau si nous sommes en guerre faisons la guerre.  En quelques mois il la gagna.

Le propos de Naftali Benett ne dit pas autre chose : si Israël est en guerre qu’il fasse la guerre  plutôt que de s’enlisait dans des tergiversations diplomatiques.

C’est que la guerre a ses lois de la nature incontournables. Ala guerre il n’y a d’autres alternatives de tuer  ou d’être tué. La paix e une guerre  le vaincu subit  toujours la loi du vainqueur.

En la circonstance le vainqueur apparaît déjà comme l’islam. Et l l’aveuglement d’une certaine politique de la négociation diplomatique n’est qu’un leurre mortel.

Comment ne pas voir le sort qui serait réservé aux juifs si le propre gouvernement accepte le dictat de la diplomatie internationale qui érige comme droit international le droit er aux islamistes et condamner et le devoir de se faire tuer pour les juifs ? Pourquoi ?

Pour se confondre avec les politiques anti-juives de l’Occident ?

Les juifs d’origine européenne devrait se souvenir du sort réservé aux juifs nt les années 40 en Europe et se renseigner sur le sort réservé aux juifs en terre d’islam.

En terre d’Islam les juifs sont des dhimis des êtres sans droit et à la merci de n’importe quel musulman qui se fait une gloire se tuer un juif.

Aujourd’hui les chrétiens  ce que c’est d’être un dhimi en terre d’islam.  Les juifs qui ont vécu en Afrique du Nord et au Moyen Orient le savent. C’est pourquoi ils ont quitté sans espoir de retour leur terre natale  pour ne pas redevenir des dhimis. Ce qui arrivera aux juifs d’Israël si l’islam r venait en Israël.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans Israël
commenter cet article
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 15:57

UNE APPARENCE TROMPEUSE

Hier la propagande  a fait croire aux allemands que Hitler était un grand homme politique aujourd’hui la communication nous a fait croire  au monde  que Obama était un grand homme de paix

Homme de paix il se révèle L’  incendiaire  de la  pl1anète. Ce qui frappe c’est qu’ hier comme aujourd’hui le monde juif n’ait  rien vu ve1nir.

Hier l’Allemagne en particulier et l’Europe dans son ensemble se sont  appliquées  à exterminer le peuple juif d’Europe aujourd’hui l’islam  avec le concours d’Obama  de l’ONU et  de l’UE  s’emploie à exterminer le peuple juif d’Israël.

Comme Bar Svi nous acons le sentiment  qu’une fois de plus nous avons été dupés par les apparences trompeuses de nos amis.  

Avant l’élection d’Obama à la présidence des Etats-Unis ces derniers en  guerre contre l’internationale de la terreur islamique   étaient encore ke dernier rempart contre l’invasion de la terreur.

La méprise selon laquelle les Etats-Unis et Israël menaient le même combat contre l’internationale de la terreur islamique n’était qu’une illusion.

Sitôt élu Président des Etats-Unis Obama établit  les principes de sa stratégie : les actes de terreur ne sont que des faits divers passibles de tribunaux  civiles et les Etats-Unis ne feront jamais la guerre à l’islam.

Nier  l’évidence que internationale de la terreur islamique fonde sa légitimité sur l’islam  relève qu’une stratégie politique trompeuse. La politique des  Etats-Unis et des occidentaux est-elle en phase avec ce qu’elle propose 

Les Etats-Unis étaient engagés dans une guerre contre l’internationale de la terreur islamique en Irak et en Afghanistan.  Obama élu Président des Etats-Unis u il prête le serment de vaincre la terreur et de rétablir la paix. Qu’en est-il après six années de pouvoir d’Obama ?

L’homme de paix s’est mué en incendiaire de la planète,  à promettre de vaincre l’internationale de la terreur  il a avec les armes  américaines et  installé la terreur islamique là où régnait la paix musulmane.

En réalité   le bilan n’est pas très glorieux. L’abandon de l’Irak et l’Afghanistan à la terreur, la Tunisie l’Egypte la Côte d’Ivoire la Libye et peut être la Syrie livrées à la terreur islamique avec les flonflons  de la victoire à l’ombre d’un supposé humanisme qui s’avère criminel.

Pour Israël  ce volet de la stratégie de Obama va se révéler dramatique. Jusqu’alors Israël était bien préparé à défendre sa nation face à des gouvernements responsables de leurs actes au regard du droit international.  Israël était équipé pour assurer la défense de la nation selon les règles de droit.

Les gouvernements responsables d’hier remplacés par des groupes de l’internationale islamique qui sèment la terreur et par la magie des fantasmes d’Obama qui a  substitué au droit international qui dote ces meurtriers islamiques du statut de civiles intouchables avec la promesse de les étatiser.

Ce nouveau droit international qui légitime et légalise le meirtre islamique et condamne les victimes qui refusent  de se faire tuer rejoint à bien des égards le droit national allemand d’hier.

D’où la question de savoir si la stratégie d’Obama relève de l’incompétence de l’inconscience ou de la préméditation ?

 

 

d

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 17:50

LE CORAN L’ILLUSION ET LA REALITE

Notre temps se berce de l’illusion d’une certaine illusion  ‘une  spiritualité du Coran. S’il est vrai que les versets du coran  cités par Eliezer Cher qui sont exacts le  sortis de leur contexte  coranique ont un autre sens que velui que leur donne l’auteur.

L’islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel écrit Renan et le Coran s’est appliqué à donner l’illusion d’une spiritualité pour établir un concept d’un impérialisme totalitaire ségrégationniste.   

Dans l’organisation de la cité islamique ( sourate IX) le concept des dhimis  ne conçoit la cité islamique uniquement peuplée de musulmans. Les non musulmans doivent se convertir à l’islam ou mourir.

Les versets cités par Cher qui se traduisent juridiquement dans le pacte d’Omar  par une exception pour  les gens du livre la bible (les chrétiens et les juifs)  qui sont seulement tolérés et à la merci du bon vouloir de n’importe quel musulman. Ce sont des dhimis. Pour pouvoir vivre dans la cité islamique  ils doivent faire allégeance au pouvoir islamique.

La chronologie de l’islam débute en l’an 622 an 1 de l’Hégire marquée paar le massacre  et l’expulsion des tribus juives. Depuis le bréviaire de la haine anti-juive ne c’est jamais démenti.

En réalité l’islam fonde sa légitimité sur les deux concepts coraniques   la djihad et les dhimis. Il n’y a ni un islam modéré ni un islamisme violent. L’islam fonde son pouvoir sur la violence de ces deux concepts.

En réalité t les différences entre les différentes tendances  islam reposent sur la conquête du pouvoir.

  Les sunnites qui prétendent être à l’origine de l’islam et avoir seils le droit au pouvoir. Ve sont les arabes.

Les chites  lorsque les non musulmans qui refusaient en AFN de se convertir les  l’islam leur a accordé le droit sir les terres conquises s’ils se convertissaient à l’islam

L’islam Ottoman lorsque Osman un conquérant du Caucase se conertit à l’islam et a imposé l’ »islam dans son, empire.

Il n’y a jamais eu de pouvoir ou d’Eta islamique en Israël devenu la Palestine province Ottomane depuis le 15ième siècle. Le passage des Oméyades à Jérusalem n’a duré que l’espace d’un printemps Et au 18 et 19ième siècle la Palestine était une terre de désolation où pas âme qui vive de Gaza à Jérusalem.  Selon ceux qui allaient en terre sainte.  

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans Israël
commenter cet article
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 17:30

ZEMMOUR FACE AUX CASSANDRES DE LA REPUBLIQUE

Par aveuglement persistant l’occident  collabore avec l’internationale de la terreur islamique  afin  d’innocenter l’islam de la terreur criminelle qu’elle génère.

Pourquoi le livre de Zemmour qui tempête contre cet absurde aveuglement inquiète de ces gens bien intentionnés de la politique des médias ou des intellectuels dits de gauche ?

Ils s’inquiètent  nous disent-ils que le livre de Zemmour réveille  les vieux démons d’antisémitisme des années 30  et qu’en 2014 la France devienne islamophobe.

Le formidable article d’Alain Frankeikrault l’analogie des années 30…  paru dans  le Figaro de Lundi démontre que l’aveuglement de ces cassandres est absurde et que l’aveuglement de la France sur la situation actuelle est bien  une réalité.

Il aurait été plus judicieux de faire la comparaison e,tre la France de 1940. Dans les années 30 la France était une terre d’accueil pour les juifs qui fuyaient la barbarie nazie aujourd’hui les juifs quittent la France pour fuir la barbarie islamique.

L’accusation de Jaques Attali est des plus  choquantes. Si l’on peut excuser l’ignorance des uns ou des autres de feindre d’ignorer le sortt réservé aux juifs en terre d’islam.  Zemmour et Attali sont juifs et de la même origine. Attali ne peut ignorer le sort qui était réservé aux juifs dans cette Afrique du Nord livrée à l’islam  ottomane. Les juifs étaient t des dhimis des êtres sans droits et livrés au bon vouloir de n’importe quel musulman   qui pouvait tuer légalement un juif.

Attali a la mémoire courte. Avant le 5 juillet 1830  juifs originaires d’Algérie nous étions des dhimis livrés à la barbarie islamique celle que connaît   aujourd’hui les chrétiens d’Orient. Le rapport du Général Clauzel qui établit cette réalité promet au nom de la France de rétablir l’égalité des droits entre tous les habitants sous administration française.

Attali ne peut pas avoir oublié la djihad anti-juive déclarée par El Husseini en 1926 la barbarie partie d’Hébron en 1929 a traversé  toue  l’Afrique du Nord . La mémoire des juifs de Constantine  n’a pas oublié  ces journées d’Aoît 34 appelé pudiquement  les évènements d Constantine   , où nous relevons d’une victime massacrées en place publique ; Mr. Attali.

Bien sûr avec le temps tout s’efface même les souvenirs  mais comme dit l’adage  qui n’a pas de passé n’a pas d’avenir si nous  perdons la mémoire de notre passé nous n’avons plus d’avenir.

Je n’ai pas lu le livre de Zemmour  mais je tiens à lui rendre hommage pour sa lucidité et son courage.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 17:42

 

ANTISEMITISME OU ANTI   HAINE ANTI JUIVE

C’est là toute la différence entre Jacques Attali et Eric Zemmour.

Pour jacques Attali  l’antisémitisme est un concept d’école  politique.

Il est bon lorsqu’on est juif et que l’on fait de la politique  se dire adversaire des antisémites  et politiquement on se confond aisément avec le bréviaire de la haine anti-juive.

Eric Zemmour  aujourd’hui comme  n’importe quel juif  d’hier ou d’avant-hier n’a pas besoin d’analyse savante  pour sentir le souffle  menaçant de la haine anti-juive qui aujourd’hui  en France comme hier en Allemagne nous menace dangereusement.

S’il est bon d’hurler avec les loups pour s’assimiler à la pensée unique du temps il est pour le moins rendre hommage  à la clairvoyance et le courage de Zemmour qui accepte de payer le prix d’une réalité aveuglante : La haine anti-juive s’installe durablement en France à l’ombre du croissant islamique.

Jacques Attali a le cœur sensible et cela l’autorise à larmoyer sur ces pauvres civiles de Gaza comme ceux d’Irak de Libye de Syrie et à l’occasion commémorer le génocide de la shoa.

Après avoir rappelé à Attali que des millions de juifs ont été  assassinés parcequ’ils étaient juifs que les civiles d’Irak de Libye et de Gaza se sont engagés dans une guerre sous la bannière du croissant islamique. Et à la guerre il n’y a d’autre alternative de tuer ou d’être tué. Alors quand on décide de tuer il faut accepter d’être tué.

Le mythe de Sisyphe d’un humanisme décadent que constitue la pensée unique de la politique supposée  universelle  qui consiste à faire droit aux islamistes de tuer et aux autres le devoir de se faire tuer conduit inéluctablement  comme dit Zemmour au suicide.

Il est bon de rappeler quand même à Attali le sort que l’on réserve aux juifs dans les Etats islamiques.

Sans aller jusqu’à l’origine de l’Islam dont la chronologie  débute avec l’Hégire  par le massacre  et l’expulsion des juifs de Médine  il n’est pas d’exemple de pouvoir islamique qui n’est pas compris le meurtre des juifs comme fondement de leur légitimité.

Je ne ferai pas l’injure de croire  que  la culture d’Attali ignore ce que la littérature française de Bossuet à Renan en passant par  Chateaubriand  Tocqueville  de Vigny..  a   écrit sur l’islam et que Renan résume ainsi la haine la plus lourde  que l’humanité n’ait jamais portée.

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 15:16

OBAMA UN LEURE ISLAMISTE

Obama veut-il perdre la guerre ? Quelle guerre ?

Il est vrai qu’Obama s’en va en guerre tout azimut et on ne sait quand il s’arrêtera.  Mais nous ne savons pas à qui il fait la guerre et pourquoi ?

En apparence les Etats-Unis sont en guerre contre l’internationale de la terreur islamique depuis le 11septembre 2001. Des opérations étaient engagées en Afghanistan et en Irak lorsque Obama  a été élu président des Etats-Unis.

En fait de héros de la paix  l’ambiguïté de ses décisions politiques  interpellent le candide occidental sur les engagements politiques du Président des Etats-Unis.

Sa première décision politique a été de tenter  de dédouaner les odieux criminels des tours de New York et ses gesticulations pour supprimer la prison de Guantanamo

.Les opérations militaires en Irak et en Afghanistan  avancent difficilement  mais obtiennent des résultats satisfaisants qu  stoppait  l’invasion du terrorisme isl1amique. Obama et ses alliés décident de quitter l’Irak abandonnant cet Etat à la fureur terroriste pour la combattre en  Afghanistan.

Aussitôt il retire son commandement au chef de l’armée qui avait la prétention de gagner la guerre contre le terrorisme. Les combats s’enlisent dans la torpeur des combats.

La capture rocambolesque de Ben Laden présentée comme une victoire décisive dans  la stratégie  d’Obama  suivie de la déclaration de ce dernier  décrétant la fin de la guerre  contre le terrorisme  pose la question du sens politique du président.

Les nations  d’Afrique du Nord aux régimes et aux gouvernements musulms responsables internationalement entretenant des relations internationales avec l’occident  protégeant  l’occident de l’invasion du terrorisme.

Le président Obama se dote d’une doctrine di devoir d’ingérence

Avec la complicité  l’ONU et de ses alliés il embastille les chefs d’Eta ou les fait assassiner pourquoi ? Pourquoi ?

Tout simplement afin d’y installer l’anarchie de l’internationale de la terreur islamique qui y impose par le meurtre sa loi. Laquelle ? l’islam évidemment.

Un groupe terroriste  intitulé DAESH  apparaît spontanément puissamment armé en Irak. La CIA réputée voir tout n’a pourtant rien vu.  Ni les armes d’origine américaines ni se poser la question du financement de cette terreur pour amener le président des Etats-Unis à évoquer la diplomatie avec l’Etat islamique et voir la Suède proposer de reconnaître c terrorisme comme un EtatN

Alors vous avez raison de poser la question   Obama veut-il perdre la guerre ? Je dirai plutôt Obama veut-il que l’internationale de la terreur islamique gagne la guerre ?

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

Articles Récents

Liens