Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 17:52

LAÏCITE OU DOIVERSITE ENSEIGNER OU ENDOCTRINER : QUELLE ECOLE ?

Dans son discours d’investiture le Président Hollande a rendu hommage à Jules Ferry le père de l’école  publique et laïque de la France. Pourquoi  a-t-il  condamné l’action de  jules ferry au cours de la colonisation ?

L’œuvre coloniale de l’école jules Ferry a été suffisamment  laïque et performante pour que le président Hollande prennent comme ministre de l’Education nationale  Mme Valland –Belkavem musulmane du Maroc formée en toute laïcité à l’école coloniale de Jules Ferry ?

Ce choix comporte une question : Laïcité ou diversité ?

Jules Ferry père de la laïcité a posé les bases de ce concept  afin que l’on  que l’on ne fasse  aucune différence entre tous les enfants  afin de leur donner un enseignement qui fasse de ces enfants des citoyens français.

  Le pouvoir s’est  appliqué  depuis 30 ans à établir une confusion entre laïcité et diversité. La diversité  impose au contraire la différence ce qui fait de l’école cette auberge espagnole où chacun apporte sa différence qu’il impose à l’école de France.

A Athènes mère de la démocratie un étranger qui intervenait dans le débat national était passible de la peine de mort. Montesquieu

Ceci explique pour le moins le déclin si ve n’est  la fin de l’école laïque de jules Ferry.

A l’école Jules Ferry (instituteur  pendant 35 ans dont 17 en Algérie française)  on enseignait selon un programme qui permettait aux enfants de se comporter en citoyen français de vivre et de mourir pour la France.  

Aujourd’hui on n’enseigne  plus.  Personne ne sait pourquoi on vient à l’école publique ni les maîtres ni les enfants ni les parents ni le ministre de l’Education  nationale. On endoctrine nos enfants pour les formater aux idéologies du pouvoir.

Il en résulte ce que nous constatons chaque jour des enfants qui préfèrent se faire djihadistes  et vivre et mourir  pour l’islam.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 09:58

NAÏVETES DANGEREUSEMENT DESARMANTES

Chrétiens juifs musulmans Obama Kiry même combat écrit André Nahum. Faut pas rêver ou plutôt réveillez vous  selon son expression.

Puis-je conseiller à André Nahum  la lecture d’Europe sraël ide mercredi  3 septembre. La lecture d’un article dans lequel un ex  cadre de la CIA admet qu’Obama et son entourage sont des islamistes radicaux

Nul besoin d’être un grand clerc en  géopolitique  un simple regard sur la politique du Président Obama a conduit une politique de collaboration active avec l’internationale de la terreur islamique.

Il a Relevé de son commande voulait gagner la guerre  contre le terrorisme.

Il a décrété la fin de la guerre contre le terrorisme après  le scénario rocambolesque et ridicule de la capture de Ben Laden.

Il a entraînant ses alliés occidentaux dans une fuite face au combat  contre le terrorisme en Afghanistan et en Irak abandonnant des gouvernements et des peuples qui lui faisaient confiance.

Se dotant d’une doctrine dite  du devoir d’ingérence il n’a eu aucune hésitation à utiliser l’ONU pour destituer des gouvernements certes musulmans ou non pour les remplacer par ces hordes islamiques que constitue l’internationale de la terreur islamique.

Et je ne vous ferai par l’injure de croire que vous ignorer les actions conjuguées  avec l’ONU et l’UE contre Israël et le peuple juif en général.

Pourquoi donc cette fuite des juifs d’Europe vers  Israël si ce n’est cette crainte de se retrouver une nouvelle fois confrontés à l’islam ?

Bien sûr André Nahum comme beaucoup  d’entre nous qui avons connu des amitiés  quelques fois fraternelles avec des musulmans nous avons tendance à confondre nos amis avec l’islam.

Né et ayant vécu 37 ans au temps de l’Algérie française  et j’ai eu comme nous tous fait cette confusion car mes amis musulmans comme moi ne  peut  croire à la réalité de l’islam. Ils ont  p yé  souvent chèrement leur fidélité à notre amitié.

C’est que comme vous nous ignorions la réalité de l’islam.

L’islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel.  C’est le règne du dogme. C’est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais port&e. Renan

C’est parce que l’on ne connaît  pas l’islam que l’on  le confond avec le musulman.

S’il est improbable de trouver une trace de spiritualité en islam  il fonde sa légitimité temporel sur deux concepts  la djihad et le concept  des dhimis.

La djihad est la guerre continuelle  que chaque musulman   doit faire contre les infidèles à l’islam.

Le concept des dhimis est l’exclusion ou l’extermination du non musulman de la cité islamique.

Ce qui arrive aux chrétiens  d’Orient n’est que l’application légale du concept des dhimis.

Depuis la création des Etats islamiques après la seconde guerre  mondiale les juifs ont été exterminés ou chassés du Moyen Orient et d’Afrique du Nord.

L’Occident chrétien a accepté dans le silence de la supposée conscience chrétienne et l’on s’étonne de l’inertie occidentale.

Alors aujourd’hui comme hier  l’occident préfère se taire et laisser les djihadistes commettre leurs meurtres contre le peuple juif d’Israël et de la diaspora.

C’est pourquoi je pense que les naïvetés  de Nahum sont dangereuses/

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans Israël
commenter cet article
6 septembre 2014 6 06 /09 /septembre /2014 17:26

UNE CRISE INSTUTUTIONNELLE

Selon Montesquieu

La démocratie fonde sa légitimité sur son peuple

Le despotisme fonde sa légitimité  sur un seul.

Un régime politique démocratique  ne se conçoit que dans l’indépendance et la séparation des pouvoirs exercés p     r des institutions.

Les pouvoirs exécutif,, législatif et judiciaire fondent la légitimité de la démocratie française.

Lorsque les pouvoirs finissent par se confondre la démocratie n’est plus qu’un leurre.

La cause profonde de la déroute de la politique del la France est naturellement le fait de l’allégeance des institutions démocratiques au Président de la République donnant le sentiment que notre régime politique est despotique.

Si les institutions de la démocratie ne fonctionnent plus ce n’est pas une crise politique mais une crise constitutionnelle.

Il est indéniable que le Parlement censé représenté rrle pouvoir    du  peuple  appelé  à  légiférer selon la volonté du peuple dans ses choix de restriction de ses libertés pour établir un ordre qui satisfassent  ses choix de vie commun n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des bonnes intentions du Président.

Le pouvoir judiciaire n’a plus qu’à suivre les lois édictées par l’exécutif.

Le gouvernement chargé de gouverner n’étant  plus que l’exécutant  de la politique du Président   notre démocratie n’est plus qu’un simulacre.

La constitution de la  5ième République conçoit pourtant un régime démocratique. Alors comment en est-on arrivé à cette dérive ?

Une constitution  établit les règles de fonctionnement du régime politique. Il apparaît que depuis 40 ans les Présidents qui se sont succédés ont apportté des modifications à la constitution afin  d’établir une légalité constitutionnelle à leur politique idéologique.

L’élection présidentielle au suffrage universelle a établi un rôle à la Présidence  mettant les institutions au service de la présidence.

Ce sont les dérives constitutionnelles qui font de la déroute politique actuelle une crise institutionnelle.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
3 septembre 2014 3 03 /09 /septembre /2014 15:33

MORALE POLITIQUE ; QUELLE MORALE ?

Lorsque le pouvoir n’a pas de politique il se nourrit de mots  illustrant les glorioles de pouvoirs  illusoires.

Il en est ainsi des régimes politiques des démocraties occidentales. Lorsque l’on donne aux mots le sens  qui nous convient le mot n’a plus de sens.  Ainsi les Etats occidentaux sont-ils des démocraties, Définissons d’abord  le mot démocratie. Selon  Montesquieu la démocratie est un régime politique qui fonde sa légitimité sur son peuple. En prenant l’exemple français on peut constater que le peuple de France n’a plus aucun pouvoir. Alors on ne sait plus faire la différence ente démocratie République sociale populaire…

Il en va de même des mots libertés égalité solidarité…et morale.

Selon l’expression de Montesquieu  crime en deçà des Pyrénées gloire au-delà  que nous pouvons traduire dans l’actualité   meurtre en Occident gloire en islam. Il n’ya pas de morale universelle en politique.

La morale est comme l’idéologie elle semble une bonne idée mais elles sont des idées creuses quand elles ne des fondent pas sur la réalité.

Les régimes politiques qui fondent leur légitimité sur une morale ou une idéologie sont naturellement des régimes d’inquisition.

Il en va ainsi des Etats qui fondent leur légitimité sur une morale religieuse comme les Etats islamiques qui fondent leur légitimité sur la morale de l’islam ou une morale idéologique comme l’ancienne ERSS.

Une démocratie ne peut avoir d’autre morale que celle de son peuple  établi u cours du temps. Un autre ordre morale ou idéologique cait de la démocratie un régime d’inquisition.

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 18:11

DANS LE VASE CLOS D’UNE LOGIQUE DE L’ABSURDE

Dans la situation catastrophique dans laquelle la France  se trouve le spectacle de la classe politique dans son ensemble est navrante.

Un aveuglement persistant a conduit le régime politique à s’enfermer dans une logique totalement absurde qui exclut t le peuple de France du débat et de la vie politique.

Il en résulte un simulacre de démocratie dans lequel les institutions  démocratiques  je sont plus que des rouages de l’exécutif.

A la crise de régime  s’ouvre aujourd’hui une crise politique appelée à aggraver la situation.

A l’évidence c’est notre système politique qui s’est écarté virtuellement du concept démocratique pour s’engager de l’absurde logique idéologique  que le devoir de gouverner était selon un ministre une question d’arithmétique limitant la vision politique  de la nation à une question économique.

Le financement des partis par l’Etat limite l’accès du débat et de la vie politique aux deux seuls partis de  gouvernement. Simultanément au pouvoi ou dans l’opposition l. Le PS et L’UMP Partis appelés à gouverner se satisfont du système et finissent par  afin de maintenir le système par faire la même politique.

La  crise politique actuelle peut conduire à la dissolution de l’assemblée.

A quoi sert donc l’opposition su ce n’est de peser de tout son poids pour redonner la voix au peuple.

C’est pourquoi les simagrées de l’UMP à remplir son rôle d’opposition est choquante.

Constitutionnellement en cas de dissolution le gouvernement n’ayant pas la confiance de la majorité le gouvernement démissionne  et à élections nouvelles majorité nouvelle.. C’est la démocratie.

Si  L’UMP est  majoritaire doit-elle  gouverner. Pourquoi t refiser de gouverner.  C’est  e gouvernement qui gouverne.. Le Président sort de sa fonction  en imposant au peuple sa raison.

C’est peut  être que l’IMP n’a pas d’autre politique que le PS.

Je rappelle simplement que la situation économique de la France et qu’il résulte d’une politique entièrement tourner vers l’économie débouche sur la paupérisation du pays.

En économie il n’y a pas de panacée idéologique on fait avec ce que l’on  l’équilibre reviendra le jour où l à la démocratie sociale nous retrouverons simplement la démocratie française.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 17:29

NAÏVETES OU COLLABORATION

  Quel est le but de la commémoration ? Rappeler les sacrifices quelquefois de leur vie faits  par ceux qui nous ont précédé pour nous léguer cet héritage : la France.

Quel sens donner à cette cascade de commémorations lorsque le pouvoir met en accusation la France d’hier pour satisfaire une politique idéologique.

Les commémorations sont inutiles il suffit d’apprendre à nos enfants l’histoire de France pour qu’ils soient fiers d’être français. L’œuvre coloniale de Jules Ferry a fait la Francophonie et la bataille de Poitiers est à l’origine de nitre civilisation. Pourquoi  l’avoir supprimé des livres d’histoire.

Les tergiversations des pouvoirs de l’occident face e  au sort réservé aux chrétiens d’Orient par l’islam est navrant.  L’histoire de France leur aurait rappelé les sacrifices faits par les croisés au 10 et 11ième siècle  pour aller au secours de leurs frères.

Il est vrai qu’alors il s’agissait de barbarie e mais qu’aujourd’hui l’islam tolérant et la djihad est devenue une guerre sainte.

La djihad d’aujourd’hui est la même que celle d’hier. Selon Renan elle est la haine   la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée  car elle fait du musulman un devoir la guerre aux infidèles  de l’islam et l’autre pilier de l’islam  le concept des dhimis qui exclut le non musulman de la cité islamique fait de ce dernier qui persiste à rester sur sa terre  natale un dhimi un être sans droit à la merci de n’importe quel musulman qui tirera  de l’assassinat d’un dhimi.

C’est le sort qui a été réservé aux juifs depuis que les puissances occidentales ont mis  l’islam au pouvoir dans les Etats du moyen Orient et d’Afrique du Nord/

Les chrétiens qui ont accepté le statut de dhimi.  L’aveuglement de l’occident face à la réalité de l’islam  est-il sincère ? Tant de qualificatifs pour justifier le meurtre islamique ce sont  les extrémistes les djihadistes,les arabes les frères musulmans  …Qu’en vient comme le Président des Etats-Unis réfléchir  à une stratégie . Quand les chrétiens d’Orient auront disparus  on commémorera sa victoire.

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 17:53

COUPABLES AVEC PREMEDITATION

Il y a des crimes  de passion et des crimes de logique. On les distingue aisément par la préméditation.

Il  n’était pas besoin d’être grand clerc en politique pour dénoncer la politique de servitude des Etats-Unis de l’ONU et de l’UE à l’égard du meurtre islamique.

Si la  culpabilité des Etats-Unis de l’ONU et de l’UE ne fait plus t aucun doute. Il s’agit de savoir pourquoi et  déterminer les rouages de la préméditation.

Il est une réalité indéniable la volonté  affirmée chaque jour d’exterminer le peuple juif. Aujourd’hui comme hier le bréviaire de la haine anti juif ressurgit aujourd’hui sous la bannière de l’islam.

Ce qui frappe aujourd’hui c’est cette unanimité des politiques des Etats-Unis de l’ONU en passant par l’UE et les Etats occidentaux en général.

 Feint-on d’ignorer ce qu’est l’islam ?

Les libéraux qui défendent l’islam ne le connaissent pas. L’islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel. C’est le règne du dogme. C’est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée  prévient Renan au 19ième siècle.

Bien sûr le monde politique ne peut ignorer vette réalité de cette haine meurtrière de l’islam qui s’étend à tous les infidèles à l’Islam.

Ce qui choque c’est cette collaboration active des Etats-Unis de l’ONU de l’UE et des Etats occidentaux en général armés d’humanitaires supposés aller au secours de la misère pour livrer des armes mortelles aux meurtriers.

Alors pourquoi et comment   la politique des  internationales en  sont arrivées  à se mettre au service du crime.

Si j’ai bonne mémoire l’objet de l’ONU est des nations conformément aux règles du droit international.   Le droit international par principe règle les rapports entre les nations.

Par un détournement de la pensée et par un abus de pouvoir  l’ONU s’est dotée abusivement d’un pouvoir politique avec tous les attributs d’un pouvoir national acec ses institutions  son gouvernement sa Cour de justice son armée et sa police que sont ces humanitaires  qui portent atteinte à la liberté et l’indépendance des  nations. En réalité l’ONU est devenue un régime politique d’inquisition.

C e régime d’inquisition  qui fonde sa légitimité  sur les droits de l’homme  qui n’est qu’une idéologie qui n’est comme toutes les idéologies une atteinte aux libertés. Quand il s’agit des libertés nationales l’idéologie n’est plus qu’un impérialisme dévastateur.

L’équilibre international était quand même maintenu jusqu’au jour où l le président des Etats-Unis S’est doté unilatéralement d’un nouveau pouvoir international  l le devoir d’ingérence  autorisant les Etats-Unis à s’ingérer dans les  affaires intérieures des nations.

L’alignement de l’ONU de l’UE et des Etats occidentaux sur cette idéologie qui porte atteinte à la liberté et à l’indépendance des nations est la cause la plus profonde du désordre international de notre temps.

La question est de s      voir pourquoi cette ingérence des Etats-Unis de l’ONU e l’UE dans les affaires intérieures d’Etats indépendants avec des  de leurs actes  internationalement.

Bagage ben Ali  Moubarak, Khadafi : Assad étaient peut être des Tyrans  m mais au regard  du droit international cela  concernait  leur peuple et non les Etats-Unis.

Il en résulte qu’aux gouvernements responsables on a installé cette mouvance criminelle de l’internationale de la terreur islamique.

En vérité cette ingérence illégitime dans la vie intérieure des nations  sur la simple décision du président des Etats-Unis n’est pas innocente elle a permis  aux humanitaires sous la bannière du droit d’armer cette terreur islamique  qui tue en toute légitimité avec la bénédiction  des Etats-Unis de l’ONU de L’UE et la satisfaction de l’islam.

C’est pourquoi mon sentiment est qu’Israël Etat du peuple juif doit préserve sa liberté  et son indépendance par tous les moyens. Il serait inique que  les Etats islamiques qui ne reconnaissent pas Israël puissent lui imposer leur loi criminelle.

  

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 17:38

ENFER EN OCCIDENT PARADIS EN ISLAM

Deux réalités qui à vrai dire n’en font qu’une. L’une en occident  l’autre en islam.

La vie commune de la société occidentale ale fonde sa légitimité sur des valeurs chrétiennes  la société  islamique  fonde sa légitimité sur l’islam.

Deux concepts de vie commune  non seulement  différents mais opposés qu’il est vain d’essayer de confondre.

La cause profonde du sentiment que notre société devient un  enfer  est la politique  multi culturaliste à confondre ces deux concepts de vie commune inconciliables.

Renan observa,t la société islamique écrivait   au  19ième siècle  l’islam est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait   jamais portée.

C’était vrai hier c’est toujours vrai aujourd’hui.

Par une propagande  dite communication le pouvoir occidental nous a imposé la réalité de l’islam comme une  religion comme les autres relevant des mêmes valeurs et des mêmes sources judéo-chrétiennes.

L’islam est selon Renan  l’union indiscernable di spirituel et du temporel. Si l’on peut chercher  en vain toute trace de spiritualité les dogmes qui fondent la société islamique  la djihad et le concept des dhimis  suffisent à comprendre pourquoi l’islam est  la haine…

La djihad est la guerre aux infidèles à l’islam  le concept des dhimis est l’exclusion des infidèles à l’islam d’une terre islamique.

Il en résulte que le crime d’un infidèle est considéré comme un titre de gloire et la promesse d’accéder au paradis islamique. Alors il faut choisir : enfer ou paradis islamique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 17:38

ENFER EN OCCIDENT PARADIS EN ISLAM

Deux réalités qui à vrai dire n’en font qu’une. L’une en occident  l’autre en islam.

La vie commune de la société occidentale ale fonde sa légitimité sur des valeurs chrétiennes  la société  islamique  fonde sa légitimité sur l’islam.

Deux concepts de vie commune  non seulement  différents mais opposés qu’il est vain d’essayer de confondre.

La cause profonde du sentiment que notre société devient un  enfer  est la politique  multi culturaliste à confondre ces deux concepts de vie commune inconciliables.

Renan observa,t la société islamique écrivait   au  19ième siècle  l’islam est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait   jamais portée.

C’était vrai hier c’est toujours vrai aujourd’hui.

Par une propagande  dite communication le pouvoir occidental nous a imposé la réalité de l’islam comme une  religion comme les autres relevant des mêmes valeurs et des mêmes sources judéo-chrétiennes.

L’islam est selon Renan  l’union indiscernable di spirituel et du temporel. Si l’on peut chercher  en vain toute trace de spiritualité les dogmes qui fondent la société islamique  la djihad et le concept des dhimis  suffisent à comprendre pourquoi l’islam est  la haine…

La djihad est la guerre aux infidèles à l’islam  le concept des dhimis est l’exclusion des infidèles à l’islam d’une terre islamique.

Il en résulte que le crime d’un infidèle est considéré comme un titre de gloire et la promesse d’accéder au paradis islamique. Alors il faut choisir : enfer ou paradis islamique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 18:07

ETRANGE POLITIQUE DES ETATS-UNIS FACE A LA BARBARIE

Un journaliste américain  prit en otage.   Une vidéo  filme l’insoutenable spectacle de la décapitation de l’otage.

A  la question du Figaro qui interroge une spécialiste des questions étrangères  sur la possibilité d’une négociation celle-ci répond  pour les américains un homme journaliste militaire ou médecin otage est un homme perdu.

Barak Obama  promet d’extirper le cancer de l’Etat islamique.    Vœu pieux ou réponse politique.

En politique la promesse est toujours le vœu pieux qu’on ne sait ne pas pouvoir tenir.

Si j’ai bonne mémoire le 11 septembre 2001 la barbarie islamique s’était manifestée   d’une façon plus violente aux Etats-Unis. Le Président Bu l’époque  avait engagé   un combat contre cette barbarie en Irak et en Afghanistan.

Un combat comme à la guerre où on en sort vainqueur  ou vaincu. Le vaincu alors subi la loi du vainqueur.

En devenant Président des Etats-Unis Barak Obama engagé dans une bataille féroce avec cette barbarie islamique c’est retiré en pleine bataille  la trouvant inutile au nom des droits de l’homme et d’un humanisme pleurnichard sur l’égalité et la similitude des idéologies   la barbarie islamique se considérant  comme vainqueur impose sa loi.

L’ONU  L’UE s’alignant sur la politique des Etats-Unis  on finit par s’imposer une politique de servitude à la barbarie islamique.

Extirper le cancer de l’Etat islamique n’a aucun sens.  Pour extirper un mal il faut au moins le localiser.

En réalité Barak  Obama  feint d’ignorer que le cancer de l’Etat islamique n’est qu’un leurre virtuel qui fluctuera suivant les circonstances en extrémiste fondamentaliste djihadiste frère musulman  sunnite Chite Bocco haram  palestinien rama à l’ombre de la barbarie islamique.

Ils ont tous un alibi irréfutable  ils tuent par fidélité à l’islam.  Cela est inscrit dans les fondements de l’islam.  Barak Obama qui avécu en terre  d’islam ne doit pas ignorer cette réalité. Alors promesse virtuelle ou vœu pieu ou simplement  communication ?

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

Articles Récents

Liens