Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 10:31

LA POLITIQUE ?LA DIPLOMATIE ET LE DROIT D’INGERENCE

En politique  il  est  toujours rs regrettable de confondre la rue avec le peuple et les mouvements de violence de  la  foule avec la démocratie ..

Mais dans tous les cas il n’est de ire politique  surtout lorsqu’elle se veut nationale de se laisser dicter celle-ci par la violence ou l’étranger .

Il n’est aussi de pire diplomatie que celle qui intervient pour critiquer la politique de la France car l’objet de la diplomatie est de promouvoir justement la politique de la France .

Les réactions d politiques et des diplomaties du mode occidental  de l’O N U en général et de la France en particulier dévident unilatéralement avec le droit international qui fonde la légitimité des rapports entre les nations et la politique O N U Sienne commet un abus de pouvoir en intervenant dans la politique intérieur de s nations    indépendantes .

Quelle lest d onc la signification de l’indépendance d’une nation si les politiques occidentales et Onusiennes ne respectent pas le droit qui fonde leur légitimité .  .

La violence qui agite actuellement le pr du Proche  Orient et de l’AF N dans les pays musulmans dits arabes   est exemplaire des dérives des politiques  occidentales et Onusiennes en la matière .

Le droit international a établi les règles des rapports entre les nations et uniquement   tre les régimes politiques en fonction  .C’est la seule garantie de l’indépendance des nations . L’ONU a fondé sa légitimité sur k’engagement initial dy respect de l’indépendance des nations  et du régime politique qu’ils se sont choisis . .

Dans un conflit qu’il soit national ou civil il y a na forcément une confrontation  entre deux groupes .  Selon le droit international un conflit se règle par des négociations ou par une guerre qu’elle soit nationale ou civile .

Les instances internationales et les politiques internationaux ont oublié ou fait semblant d’oublier qu’à la guerre il n’y a pas d’autre alternative que de tuer ou d’être tué  l’important est de savoir quand l’innocence est amené à agir il est dans l’obligation de tuer .

Après avoir rappelé qu’hier encore les gouvernements Tunisiens et Egyptiens étaient considérés comme des pays amis que touristes résidents européens  ont pu constater l’amitié qui les unissaient à la France ,

Qu’hier encore on déroulait le tapis rouges pour les bottes du tyran Libyen ,que ce même tyran était le Président des droits de l’homme à l’O N U où il a sans ambiguïté instruit les Onusiens de l’enseignement du bréviaire de la haine islamique à Durban

Alors plusieurs questions se pose sur la politique de nos édiles :

1°)Comment a-t-on déterminé que la violence constituait le peuple et ceux qui étaient contre la c’odieux tyrans .

2°) Les règles de la politique ont-elles changées et la politique se faire entre les peuples .Inutile donc d’avoir des gouvernements .

3°)Dans un conflit le fait de prendre parti dans un sens ou dans l’autre n’engage pas un Etat à se faire l’allié objectif de l’une des parties .

4°) Le fait d’avoir pris parti dans un conflit pour l’une des parties place les instances internationales et l’occident en situation de conflit .

5°)Si le choix de cette alliance contre nature il faudra bien nous expliquer qui sont ces peuples tunisiens ou Egyptiens qui ont combattu vaillamment avec le concours des instances internationales et occidentales  contre la tyrannie et qui fuient la liberté ainsi retrouvée avec le départ des Tyrans et de la terreur que nous avons été aveugles au point de  croire qu’en Tunisie on était libre au point que le niveau de vie des Tunisiens et des Egyptiens étaient le plus élevé des pays islamiques 

Mais me direz-vous les droits de l’homme doivent être  respectés .Mais qu’est-ce que ces droits de l’homme qui font la loi internationale ? Au départ un agglomérat d’idées qui se fondent sur des abstractions et finalement sont des idées creuse et deviennent des idéologies lorsqu’elles se veulent des dogmes politiques  Et les droits de l’homme comme n’importe quelle idéologie peut servir à tout même à faire d’odieux meurtriers les juges et les bourreaux de leurs  victimes . Et tous les jours n’importe qui s’autorise un nouveau droit de l’homme  pour prouver son amour de l’homme et son go$ut pour l(‘humanité .

Il en est ainsi du droit d’inférence qui permet de changer les droits naturels de la guerre légitimant le droit  au meurtre pour ses partisans et l’obligation de se faire tuer pour les autres .

Ce  pourquoi la flotte américaine rejoint-elle la flotte iranienne en Méditerranée ,il semble qu’à elles 3 elles veuillent mettre le feu aux poudres du Proche Orient .

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 10:23

FAUT-IL NOYER LE POISSON

Inutile  d’être grand clerc de la politique pour se rendre compte qu’aujourd’hui l’islam pose un r réel  problème à la société française .

Bien s’agit  ne s’agit pas de débattre de la théologie islamique mais du problème du problème posée par l’islam à l’atteinte permanente à l’identité nationale .

Détourner le débat sur le thème  de la laïcité à laquelle 100/100 des français se rallient serait inutile et conforterait la volonté  de poursuivre légalement le désordre qui s’épanouit en Europe sous la bannière de l’islam dont on n’arrive pas à déterminer s’il est tolérant ou extrémiste ou n’importe quel qualificatif pour désigner la violence islamiste .

Monsieur Coupé précise que la loi de 10O5 sur la  laïcité ne sera pas réformée .  mais le problème n’est pas là et personne ne demannd0 de une réforme de la lo

Que Monsieur Coupé me permette de lui rappeler que cela a très bien fonctionner pendant plus d’un siècle ,que les musulmans  tout t au long du siècle ont jouit des mêmes droits que les souchiens  de France . Alors musulmans comme chrétiens et juifs considéraient  l’islam comme une religion .Ayant été instituteur d’une école dans l’erg oriental à Constantine de 46 à 62 je n’ai jamais vu une musulmane en Tchador dans les établissements scolaires ou universités ni des  enfants ts venir incendier leurs établissements .

 C’est que contrairement aux autres religions parfaitement inscrites dans le paysage de la France aujourd’hui l’islam ne se  comporte comme simplement une religion /Ernest Renan à la fin du 19iième l’avait noté en écrivant :   (Lrd libéraux qui défendent l’islam ne le connaissent pas .L(islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel .C’est le règne du dogme .C’est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée  .    »

Par principe nous considérons la  religion comme  le fondement d’une spiritualité  mais quand une idéologie  dogmatique s’impose comme la constitution d’un régime politique elle peut comme toutes les idéologies peut servir à tout même  à faire d’odieux meurtriers les juges et les bourreaux de leurs victimes .

Alors la loi de 19°5 précise nettement la séparation de la religion e vous ne me contredirez  pas en relevant que les gouvernements successifs depuis trente ans  dont en faveur des islamistes des entorses en faveur des islamistes au respect de l’égalité de tous devant la loi  sous la bannière d’idéologie s integration diversité discrimination  qui ont donné les résultats que l’on sait : des écoles   incendiées ,des policiers agressés ,en toute légitimité car des actes de guerre sont considérés comme des faits divers de jeunes enfants .

La barbarie qui sévit dans les Etats islamiques n’échappe pas à beaucoup de nos concitoyens qui ne comprennent pas cette complaisance à l’égard  de la terreur islamique  et la façon dont sont traité ces problèmes sont révélateurs que l’islam actuel en France porte atteinte à l’identité française .

Aussi si vous reprenez la définition de l’identité nationale  de Renan sa  conclusion ;   « une nation est une grande solidarité constituée  des sacrifices que l’on a faits  et de ceux que l’on est  disposé à faire   encore .Elle suppose un passé commun .elle se résume pourtant dans le présent  par un fait intangible : le consentement ,le désir clairement exprimé de continuer la vie commune     »

Noyer le poisson comme on dit sous un faux débat ne résoudrait rien mais ne ferait qu’empirait   la situation dans unr illusion dangereuse .

  ..

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 15:37

LA JUSTICE ,L’INSTITUTION JUDICIAIRE ET LA DEMOCRATIE

Le terme de  justice est-il approprié pour désigner l’institution judiciaire ?   L’institution judiciaire n’est qu’une institution humaine qui  prend des décisions judiciaires en vue de régler des conflits . au yeux du justiciable ses décisions ne sont pas forcément impartiaux .

L’Institution judiciaire est en principe le reflet de son régime politique et si comme nous le croyons le régime politique de la France est une démocratie, celle-ci ne se con-oit t que par la séparation des pouvoirs .C’est pourquoi l’institution judiciaire française évoque sans cesse le droit à son indépendance . Le tout est de savoir en quoi consiste  cette indépendance . L(indépendance de l’institution judiciaire n’est pas l’indépendance d’appréciation des magistrats .L’indépendance de l’institution judiciaire en démocratie n’est légitime que dans le cadre de la loi .

C’est  pourquoi pendant longtemps ,la séparation des pouvoirs imposait aux magistrats une réserve à l’égard  débat politique .Ey à cette époque une décision de justice n’&tait pas contestée .Puis un jour le monde  publia un article d’un magistrat sous le pseudonyme de Casamayor qui entrait dans le débat politique .   Cet article eut pour conséquence d’oubrir la porte du débat politique aux magistrats et pour conséquences  le droit donné auc magistrats de se prononcer sur les décisions politiques  .

Si la  magistrature évoque le droit à son indépendance ,la séparation des pouvoirs exige qu »elle respecte l’indépendance du pouvoir politique .L’Institution judiciaire est un organe de la République démocratique ,elle ne peut invoqier son indépendance du pouvoir  politique pour kustigier  la légitimité de ses décisions en opposition  avec les lois qui résultent de la politique .

Il me semble que lorsque  l(institution judi

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans justice
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 15:28

UNE SINISTRE COMEDIE ;LA TERREUR ISLAMIQUE QUI S4AFFICHESOUS LA BANNIERE DE LA DEMOCRATIQUE

Il est vrai que n’est pire aveugle que celui  qui ne veut rien voir mais lorsque les politiques des gouvernements  occidentaux complices de l’O N U pratiquent la politique de l’Autruche  pour ne pas voir que la révolte de Tunis ou du Caire ne sont qu’une étape de  ka terreur  internationale islamique il faut se poser la question :naïveté ,crédulité  complicité  ? Poser la question c’est déjà y répondre /

Dans s  un  article sur la question  Alexandre Adker avec beaucoup de  diplomatie expliquait l’ambiguïté de la politique américaine à amener un régime intégriste au Caire ,je dirai la dangerosité  de la politique  du Président  Obama . 

Confondre la rue avec le peuple et les hordes  islamiques avec la démocratie c’est non  pas seulement une erreur  mais une trahison des principes démocratiques  .

En Afghanistan en tendant la main aux talibans non seulement il mettait en danger  sa propre avaient s aussi tous ceux qui avaient mis leur confiance  dans la coopération avec l’occident .

Si la propagande de l’O N U et des occidentaux  justifient i à quelque hauteur que ce soit  morale leur politique  ou démocratique  consistant à convaincre les peuples  démocratiques  que l’islam est une religion tolérante   que l’on me permette de rappeler ce texte d’Ernest Renan :  « les libéraux qui défendent l(islam ne le connaissent pas . L’islam est l’union indiscernable su spirituel et du temporel .C’est le règne du dogme . C’zst la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée .  »

L’islam c’est la ségrégation légale ,selon la loi islamique dite Hal el dhuma les non musulmans n’ont pas le droit de cité dans la cité islamique .Le non musulman doit se convertir ou mourir .

La s ségrégation  étant l’atteinte la plus grave à la démocratie ,et si l’O N U et les occidentaux sont restés sourds et aveugles  depuis les années 46 et la création d’Etats islamiques devant les massacres et la fuite des juifs sous la bannière de l’islam ,on peut être inquiets devant la discrétion des instances internationales devant cette ségrégation antichrétienne au Liban  d’Irak , d’Irak e t c…Et maintenant en Tunisie ,en Egypte  sans que l’on sache où cela s’arrêtera . .

Ainsi lorsque les médias nationales  glorifient cet élan de liberté qui consiste à faire la guerre au peuple juif d’Israël il me paraît indécent à l’O N U comme aux politiques occidentales de se parer des plumes des plumes d’innocentes démocraties pour s »apprêter à voter une motion condamnant  Israël au simple motif qu’il construit des logements pour ses citoyens  juifs dans sa propre capitale

L’article premier de la déclaration des droits de l’homme dont nos caciques se gargarisent à longueur de leur mandat ne prévoient-ils  pas l âs la libre circulation des personnes et des biens ?Alors pourquoi les juifs sont-ils exclus de cette disposition .  dans les pays islamiques sans que l’on s’en inquiète .Comment osera-t-on au nom de la démocratie une motion qui refuserait cette disposition des droits de l’homme aux juifs dans leur propre capitale ?

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 11:28

UNE SINISTRE COMEDIE ;LA TERREUR ISLAMIQUE QUI S4AFFICHESOUS LA BANNIERE DE LA DEMOCRATIQUE

Il est vrai que n’est pire aveugle que celui  qui ne veut rien voir mais lorsque les politiques des gouvernements  occidentaux complices de l’O N U pratiquent la politique de l’Autruche  pour ne pas voir que la révolte de Tunis ou du Caire ne sont qu’une étape de  ka terreur  internationale islamique il faut se poser la question :naïveté ,crédulité  complicité  ? Poser la question c’est déjà y répondre /

Dans s  un  article sur la question  Alexandre Adker avec beaucoup de  diplomatie expliquait l’ambiguïté de la politique américaine à amener un régime intégriste au Caire ,je dirai la dangerosité  de la politique  du Président  Obama . 

Confondre la rue avec le peuple et les hordes  islamiques avec la démocratie c’est non  pas seulement une erreur  mais une trahison des principes démocratiques  .

En Afghanistan en tendant la main aux talibans non seulement il mettait en danger  sa propre avaient s aussi tous ceux qui avaient mis leur confiance  dans la coopération avec l’occident .

Si la propagande de l’O N U et des occidentaux  justifient i à quelque hauteur que ce soit  morale leur politique  ou démocratique  consistant à convaincre les peuples  démocratiques  que l’islam est une religion tolérante   que l’on me permette de rappeler ce texte d’Ernest Renan :  « les libéraux qui défendent l(islam ne le connaissent pas . L’islam est l’union indiscernable su spirituel et du temporel .C’est le règne du dogme . C’zst la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée .  »

L’islam c’est la ségrégation légale ,selon la loi islamique dite Hal el dhuma les non musulmans n’ont pas le droit de cité dans la cité islamique .Le non musulman doit se convertir ou mourir .

La s ségrégation  étant l’atteinte la plus grave à la démocratie ,et si l’O N U et les occidentaux sont restés sourds et aveugles  depuis les années 46 et la création d’Etats islamiques devant les massacres et la fuite des juifs sous la bannière de l’islam ,on peut être inquiets devant la discrétion des instances internationales devant cette ségrégation antichrétienne au Liban  d’Irak , d’Irak e t c…Et maintenant en Tunisie ,en Egypte  sans que l’on sache où cela s’arrêtera . .

Ainsi lorsque les médias nationales  glorifient cet élan de liberté qui consiste à faire la guerre au peuple juif d’Israël il me paraît indécent à l’O N U comme aux politiques occidentales de se parer des plumes des plumes d’innocentes démocraties pour s »apprêter à voter une motion condamnant  Israël au simple motif qu’il construit des logements pour ses citoyens  juifs dans sa propre capitale

L’article premier de la déclaration des droits de l’homme dont nos caciques se gargarisent à longueur de leur mandat ne prévoient-ils  pas l âs la libre circulation des personnes et des biens ?Alors pourquoi les juifs sont-ils exclus de cette disposition .  dans les pays islamiques sans que l’on s’en inquiète .Comment osera-t-on au nom de la démocratie une motion qui refuserait cette disposition des droits de l’homme aux juifs dans leur propre capitale ?

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 10:51

LA PEUR DS FRANÇAIS :LA FI ? FU LEURRE D’UN ISLAM MODERE

Les chrétiens d’Orient ,comme ceux d’occident découvrent aujourd’hui seulement les réalités d’un pouvoir islamique .

Cette réalité d’un pouvoir islamique la France le 5 juillet 1830 en débarquant à Eldjezaïr .Le  rapport du général Clauzel établit que la population est composée de 3 communautés aux statuts  juridique e différents :les musulmans sont des citoyens jouissant de tous les droits ,les juifs selon la loi islamique sont des dhimis seulement toléré sans aucun droit laissé au bon vouloir des musulmans .

C’est en 1860 que l’occident découvre le sens de la barbarie du statut de dhimis aux chrétiens du Liban . Le Liban est alors partie de la province ottomane de Syrie . Sous la pression des Etats-Unis le sultan d’Istanbul signe un décret dit HYAT HAMAYOUM la vie égale pour tous . En révolte contre cette loi  22 OOO chrétiens sont massacrés . C’est sous la pression des Etats-Unis  et de la France que le sultan d’Istanbul crée une enclave chrétienne   avec un gouverneur chrétien aurait tous les droits du citoyen .Ce fut l’embryon du Liban

Ceci simplement pour dire que tout le monde connaissait depuis le 19ième siècle le l’application de la loi islamique dite Hal el dhima appliquée aux non musulmans sous un régime islamique .

A cette époque Renan écrivait :  « les libéraux qui défendent l’islam ne le connaissent pas .L’islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel .C’est le règne du dogme . C’est la haine la plus lourde que l’humanité n’ait jamais portée .    »

Ce qui choque c’est le déclin du courage politique de la classe politique occidentale  qui a entretenu le leurre d’un islam modéré pour justifier le meurtre islamique  .

Ce qui choque c’est le silence tapageur des chrétiens d’Orient  dace au massacre de leurs compatriotes massacrés sous la bannière de l’islam .

Ce qui choque c’ sont nos politiques occidentales qui anesthésie leurs citoyens  en les  berçant d’une illusoire tolérance de l’islam .

Ce qui choque c’est la politique actuelle qui pratique la politique de l’autruche pour abandonner ses amis au meurtre islamique pour la seule raison qu’ils pactisent avec des non musulmans .

Alors lorsque les français découvrent la réalité islamique ils ont parfaitement raison d’avoir peur .

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 10:32

LE LIBAN ,LA France ET LE HEZBOLAH

N’est pire aveugle que celui qui ne veut rien voir .L’aveuglement persistant de l’occident qui pratique la politique de l’autruche envers la terreur internationale islamique ,s’emploie à ignorer l’histoire du Liban pour justifier une politique de l’absurde au Proche Orient .

En 1860 le Liban  actuel faisait partie  de la province de Syrie de l’empire Turc. Les nombreux Chrétiens qui y vivaient soumis à la loi islamique dite Hal El dhima faisait des chrétiens des dhimis seulement tolérés sans droit et soumis au bon vouloir du musulman .La souffrance de ces chrétiens émut les Etats Unis qui contraignirent le sultan d’Istanbul à signer un décret dit HYAT HAMAYOUM la vie égale pour tous .A la suite de ce décret 22 OOO Chrétiens furent assassinés . Sous la pression des Etats Unis et de la France   en  1862 le sultan d’Istanbul créa au pied des monts Liban une entité Chrétienne où les chrétiens  auraient enfin tous les droits du citoyen .Ce fut l’embryon de l’Etat Liban.

Au traité de Sèvres on démantela l’empire Ottoman et la France obtient un mandat sur la Syrie et le Liban . Au cours du mandat de la France  les musulmans de Syrie  se réinstalle au Liban .dans les années 49 la France décida d’en faire un Etat avec toutes ses composantes .Mais l’occident s’est toujours bercé de l’illusion d’un islam tolérant sachant que par ses lois l’islam est incompatible avec la laïcité . L(‘Islam écrit Renan :

«  Les libéraux qui défendent l’islam e le connaissent pas .l’Islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel  .C’est le règne du dogme .V’est la haine la plus lourde  que l’humanité n’ait jamais portée .’ »

Après la seconde guerre mondiale à l’université américaine de Beyrouth , après avoir constaté que sous un régime islamique les chrétiens n’avaient  auvun droit on dévida de faire une constitution laïque en partageant le pouvoir entre chrétiens et musulmans .Le Président devant être chrétien o, sait ce qu’il advint des chrétiens après la première et seule législature constitutionnelle .  Les milices islamiques et chrétiennes se sont formées pour défendre les intérêts  des leurs . Le Hezbolah est la seule milice qui a résisté et pour cause au fil di temps .

La politique protectrice de la France à l’égard du  Hezbolah  est en grande partie la cause la plus profonde de la situation actuelle au Liban bien sûr et de tous la situation explosive  dans tous le  moyen Orient  et en Afrique du Nord  .

La France et l’occident en général  se trompent en considérant la terreur internationale islamique comme des faits divers ,le terrorisme international islamique est une guerre et à  la guerre  il n’y a pas d’autre alternative que de tuer ou d’être tué .  Le  tout est de savoir pourquoi lorsque l’innocence est contraint d’agir il est onligé de tuer. » Calus .

Ce sont les politiques de l’O N I et de l’occident ezn général et de la France en particulier qui cultivent les tensions .  

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 16:05

L’ECOLE POUTEQUOI FAIRE

Il b’est nul besoin d’être grand clerc pour constater qu’en France on ne sait plus à quoi sert notre école .

Jean-Marie Guéno a parfaitement raison d’établir un constat de faillite de l’école en France et de dire clairement qu’à l’école on n’apprend plus  rien et l’on ne transmet plus rien . Encore faudrait-il savoir pourquoi l(école de France qui il y a un demi siècle était un modèle en est arrivé là .

En politique  comme en toute chose il ne sert à rien  d’aller à la racine des chose »s il suffit de regarder la réalité et de savoir comment s’y comporter .Les carences de notre système d’éducation scolaire  que l’in reçoit dans les familles sont non seulement différentes mais contradictoires et il ne sert à rien de s’obstiner ç les confondre .

Dans  l’esprit t  des lois  Montesquieu  a consacré tout un chapitre aux lois de l’Education   et il en est une qui semble avoir échappée aux caciques de l’Education  nationale :  « ainsi ,chaque famille particulière doit être gouvernée  sur le plan de la grande famille qu’est la nation  .   »

Pour des raisons de politiques politiciennes on s’obstine à confondre l’éducation nationale avec l’éducation  particulière  de l’islam aussi contradictoire que l’Education nationale .

Cela a même amené notre ministre de l’Education nationale à modifier les programmes d’histoire afin de ne pas heurter l(éducation particulière des familles musulmanes .

Ainsi  notre ministre  de l’Education nationale a décidé de rayer des cours d’histoire de France la bataille de Poitiers  afin de satisfaire l’education particulière de l’éducation des familles  musulmanes .

Ainsi la chanson de Roland premier texte de la littérature française est étudiée comme une guerre de religion ,alors que c’était la défense contre une guerre de conquête qui est à l’origine d’une conscience nationale’ .

Alors bien sûr l’on n’e sait plus pourquoi nos enfants fréquentent l’éxole de France . Nos professeurs ne savent plus ce qu’ils doivent enseigner .

J’ai été instituteur au Sahara de 12946 à 1855  une époque où l’enseignement était devenu obligatoire en Algérie .Dans ma petite école au milieu des savles de l’erg oriental je peux témoigner que les enfants  venaient avec beaucoup d’enthousiasme à l’école française et que le jour du certificat d’études ils chantaient tous la Marseillaise .

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 15:47

LR SIGNE AVANT COURREUR DE LA DECADENCE

Bravo ! L’analyse d’Eric Zemmour est si éclatante de vérité qi’on aurait mauvaise grâce  à fermer les yeux pour ne pas voir  la désastreuse réalité de  cette France contemporaine .

Eric Zemmour a eu en outre le courage de marquer les étapes politiques  de cette désintégration  et c’est formidable  .

Le malaise qui s’est amplifié ces dernières semaines avec ces grèves ; des  &boueurs aux étudiants paralysant la vie économique de la France sont révélateurs de la guerre des droits contre le devoir civique .

La lecture de l’article de Zemmour pose deux questions :

1°) Une question de sémantique : La confusion qui règne sur le régime  politique par l’emploi des termes République ,démocratie ,valeurs républicaines  etc…invite au désordre ,car on ne sait plus quelle est :la légitimité  de l’action politique .

Dans l’esprit des lois  Montesquieu a déterminé 3 régimes politiques possibles :

La monarchie qui fonde sa légitimité sur l’honneur

La démocratie sui fonde sa légitimité sur la volonté  du peuple nationale

Le despotisme qui fonde sa légitimité sur un seul

Depuis la seconde guerre mondiale nous savons qu’une nouvelle forme de régime politique est apparue :

Le régime idéologique qui fonde sa légitimité sur une idéologie .

Il faut admettre  que nos politiques se gargarisent d’éloquence  pour créer une confusion qui éloigne le peuple de ses devoirs civiques pour ne réclamer une multitude de droits qui fondent leur légitimité sur des idéologies  .

Le déclin de la France que nous constatons  aujourd’hui est le signe avant coureur  de la décadence .

2°)La question est de savoir qu’est-ce que la Fraénce et qu’est-ce que être français :

La France est-elle un territoire ou une nation .

La définition d’Ernest Renan s de la nation me paraît conforme à une définition d’une nation .Il conclue :Elle suppose un passé commun ..Une nation est une grande solidarité constituée par le sentiment des sacrifices qu’on a fait et que l’on est disposé à faire encoreElle se résume dans le présent par un fait intangible ;le consentement  et le désir de continuer la vie commune .

La réponse à ces deux questions deront nettement apparaître que notre régime politique  est devenu idéologique pl plus préoccupé d’idéologies qu’il prétend $etre des valeurs Républicaines que de la nation et des français ou plutôt des souchiens de France comme dit Christine Clerc .

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 15:40

CHRETIENS D »ORIENT FACE A L’ISLAM

L’ aveuglement persistant de l’occident s’obstine = cultiver  l’illusion que l’islam  est   une religion  comme les autres humaniste et tolérante   leurre  dramatique  . Après ceux d’A F N les Chrétiens du moyen et du proche Orient  en font aujourd’hui la dure expérience       « les libéraux qui défendent  l’islam  ne le connaissent pas . L(islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel . C’est le règne du dogme .C’est la haine la plus  lourde que l’humanité n’ait jamais portée . »

Les lois de l’Islam sont simples :La mosquée désigne une terre islamique .Dès lors n’ont droit de cité que les musulmans .Les non musulmans doivent se convertit où mourir . Ne sont tolérés dans la cité islamique ,sans aucun  droit les gens du livre (HAL EL DIMA) qui font dy non musulman un Dimi un habitant sans droit à la merci de n’importe  q quelle  violence du musulman .

Pendant des siècles l’occident chrétien était au yeux des musulmans  ^puissant . Alliée ) m’occident chrétien l’islam a en toute légalité exercer légalement ses lois ségrégatives à l’égard des juifs .

Aujourd’hui le déclin du courage politique  de l’occident chrétien s’obstine à  admettre une  légitimité aux lois ségrégationnistes de l’Islam . Alors comment trouver illégitime le sort réservé aux chrétiens d’Irak ou du Liban  quand l’occident comme les instances internationales lorsque le Liban refuse que les juifs d’une croisière touristique d débarque ir son sol au nom de l’islam ?

Qu(ol soit tolérant ,extrémiste ou n(‘importe quel qualificatif pour excuser le meurtre et qu’il soit  modéré ou extrémiste ne change rien aux lois de l’islam ,et les médias ont beau gloridié la DJIHAD n’est que l’appel au meurtre de tout ceux qui ne font pas allégeance à l’islam . .

 

Repost 0
Published by Gym Hurp - dans politique
commenter cet article

Articles Récents

Liens