Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 16:04

LA CULTURE DE L’AUTRUCHE

Dans l’édition du samedi 18 Yves THEARDdécouvre  que  l’intolérance religieuse finit par devenir un moyen de ségrégation  dans les états  musulmans même les plus modérés comme l’Egypte .

 

N’est pire aveugle que celui qui ne veut rien voir et selon un proverbe berbère  il lui suffit de regarder pour boit  .

 

Monsieur THEARD a pourtant des excuses . Depuis le 19ième siècle  sous la pression des britanniques l’Europe en général et la France qui ont les yeux de CHIMENE pour l’Islam cultivent la politique de l’autruche  qui consiste à mettre la tête sous le sable afin d’occulter la réalité  islamique   .

 

Monsieur THEARD découvre seulement aujourd’hui  que les instances politiques nationales ou internationales  ou les associations  humanistes  ne s’émeuvent même pas qu’un musulman se convertissant au christianisme est menacé de mort    . Il est vrai qu’il y a de quoi s’émouvoir   .

 

Aujourd’hui comme hier l’intolérance idéologique ou religieuse qui impose une loi qui conduit  à la ségrégation s’engage dans le crime parfait  ,un crime prémédité  et devenu légitime parce que légal .   .

 

Et la légalité en terre d’islam s’appuie sur une loi coranique dite « HAL EL DHIMA qui prescrit que pour jouir de droits dans la cité il faut être musulman . Seuls  Les juifs et les chrétiens ont le droit s’y vivre en acceptant le statut de DJIMI pour ne pas dire esclave

 

Il suffit de regarder ce qui se passe dans les états devenus islamiques  q pour constater que la loi de HAL EL DHIMA  s’applique avec une rigueur incomparable   ?

 

Cet état de fait a fait écrire à Ernest Rebab ce passage :

 

« Les libéraux qui défendent l’islam ne le connaissent pas..

 

   .L’islam  est l’union indiscernable du spirituel et du temporel..

 

C’est le règne du dogme .. C’est la haine la plus lourde que l’humanité ait jamais portée  …  »

 

Alors qui vous attribuez au Président BUSH  le pouvoir d’exacerber  la violence d’EL QUAÏDA permettez moi de vous dire que le Président BUSH  est le seul homme politique à comprendre la menace de guerre idéologique qui menace l’occident    .

 


ORIGINE DELA NATION LINABAISE

 

De l’utilité d’un rappel de quelques points d’histoire    .

 

Au 19ième siècle  cette partie du proche Orient que nous appelons le Liban   faisait partie intégrante de la province Syrienne de l’empire OTTOMAN.

 

Dans l’empire OTTOMAN la loi islamique  qui respectait avec une rigueur  absolue  la loi coranique  dite  AL EL DIMMA qui fait du seul musulman un citoyen  à part entière et du  non musulman ‘chrétien ou juif) qui  sont autorisés à résider  dans la cité  des FHIMIDS des résidents dans droits corvéables à merci    .

 

Trouvant le sort réservé aux chrétiens qui étaient majoritaires dans cette province ottomane ,en 1860 les Etats-Unis  contraignent le sultan d’Istanbul à promulguer une loi  dite HIYAT AMAYOUN la loi égale pour tous.

 

A la suite de cette loi 11 000 Chrétiens furent massacrés  .

 

En 1862 sur la pression  des américains soutenus pas la France  une parcelle aux pieds des monts Liban fut détaché de la province syrienne en vue d’en faire une entité chrétienne  dirigée par un gouverneur  chrétien  .  Cette entité Chrétienne prit le nom  Liban  .

 

Ce statut d’entité chrétienne  subsista jusqu’en 1920 lorsqu’on confia  à la France un mandat sur le Liban  et la Syrie   .

 

Au cours du mandat de la France  de nombreux syriens musulmans émigrent vers le  Liban  faisant de l’entité chrétienne   une minorité de chrétiens .L’entité chrétienne était devenue majoritairement musulmane   .

 

Selon la règle démocratique en vigueur en occident ,le Liban devenu  majoritairement musulman  et  l’on s’engageait à confier le gouvernement de l’entité  chrétienne  à un régime islamique   .

 

Une fois encore l’université américaine  pensant que puisque les chrétiens  ne pouvaient être des citoyens  dans leur propre pats  envisage de faire du Liban une république Laïc .

 

Afin d’établir la paix entre communauté la constitution  de 1947  répartit le pouvoir entre les communautés :La Présidence aux chrétiens ,le gouvernement aux sunnites  le parlement aux chittes  .Il s’en suvi le développement  des milices . Le maintien de milices islamistes avec le soutien de la France et de l’ONU sont la conséquence de la situation actuelle  du Liban .

 

Repost 0
Published by Eliaou Guedj@wanadoofr - dans politique
commenter cet article
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 18:15

                    IMPOSSIBLE RENCONTRE

 

Lettre ouverte ayx pacifistes juifs militants pour des rencontres entre juifs et musulmanssous le âtronage de l’église 

 

C’est à tord que l’on parle d’un conflit Israélo – palestinien au proche – Orient .L ‘ unique  cause du conflit étant la volonté des Etats islamistes d’interdire toute souveraineté juive en Israël   il serait plus logique de dire :le conflit judéo- islamique .

 

Le conflit du moyen –Orient n’a nul besoin de la politique politicienne de l’Europe qui évoque un processus de paix qui ignore   à la cause du conflit pour s’attaquer au fondement même d’Israël : son caractère juif se fait ainsi la  complice du terrorisme islamique 

 

L l’Europe et des  états islamiques organisant comme Mr. Blair des conférences dites  internationales dans le souci unique de créer un autre état islamique appelé à saper le caractère Juif   d’Israël  en interdisant au peuple juif d’Israël d’affirmer sa vocation  est indécent politiquement et moralement.

 

A l’heure où l’occident Chrétien et l’Orient islamique réunis dans une même logique  d’agression ancestrale envers le peuple Juif   se parent des plumes d’une innocente conscience d’intégrité morale  garantie par les droits de l’homme dont les juifs seraient   exclus  voici que les voix  pacifistes  juives  mêlent leurs accents  aux cris d’orfraie des pacifistes européens qui sacrifieraient glorieusement  une fois encore le peuple juif sur l’autel d’une paix criminelle   pour voler au secours des pires ennemis d’un Israël Juif Ils ont la mémoire courte.

 

Ils en oublient même le rôle de  ces mêmes pacifistes juifs des années 30 qui  en fermant les yeux   sur le réarmement de l’Allemagne et en applaudissant à la paix munichoise ont conduits les juifs d ’ Europe  dans les camps   .                

 

Ils feignent d’oublier  le sort qui  est toujours  réservé aux juifs dans les  Etats  islamiques  depuis la fin du 7ème siècle. Il n’ y a pas su longtemps Israël était fière  d’avoir tiré de la barbarie islamique les juifs du Yémen ou d’Ethiopie.

 

Il était inutile d’  avoir donner aux uns et aux autres le goût de la liberté si c’est pour les renvoyer à  brève échéance à la barbarie islamique  et  retrouver  le statut de dhimi

 

Ne nous y  trompons  pas la  cohabitation entre l’islam avec  n’importe quelle autre  communauté religieuse  se conclut toujours par une islamisation   totale .    L’exemple  récent  de l’entité libanaise crée en 1862 pour devenir une entité Chrétienne en vue de  la  protéger de la barbarie islamique est prémonitoire pour le juif d ’ israël .   Qu’est devenue l’entité Chrétienne ? Que sont devenus les accords politiques conclus dans les années 60 pour établir un équilibre des pouvoirs intercommunautaires ? Il semble que l’entité Chrétienne s’est effacée devant le pouvoir  islamique    

 

Ce  serait   une illusion absurde de considérer l’Islam comme une religion identique à la religion juive ou Chrétienne. Il serait  doublement absurde de considérer les Etats dits arabes comme des Etats comme  les   autres   .   Le seul  fondement  de tous  les Etats arabes est l’Islam.

 

Au dix neuvième siècle déjà Renan écrivait : «  les libéraux qui défendent l’Islam ne le connaissent  pas 

 

L’islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel …

 

C’est le règne du  dDogme . 

 

 C’est la haine la plus lourde que l’humanité ait jamais portée … »

 

Depuis plus de deux millénaires les juifs victimes de persécutions ont su garder leur foi dans leur judaïté  Je   conclurai donc par la première phrase de l’épître sur la persécution de Maïmonide :

 

«  Un de ses contemporains interrogea un homme sage selon ses  dires  . Un de ceux à qui rien n’est arrivé de ce qui est arrivé à la majorité des communautés d’Israël  du fait cette  persécution .  . En  vertu de laquelle on voulait l’obliger à reconnaître la mission de cet homme (Mohamed) à savoir qu’il est un prophète véritable .

 

Est – ce  que cet homme  pouvait le reconnaître pour ne pas mourir et que ses fils et ses filles soient assimilés dans les  nations , ou est-ce qu’il devait mourir afin de ne pas porter ce témoignage comme l’y oblige la Tora ,et que ce témoignage conduit à abandonner tous les commandements …

 

  Aujourd’hui comme hier tel est pour le juif la question ?

 

Aujourd’hui seulement çà n’est plus une question personnelle mais une question  pour l’ensemble de la communauté juive d’Israël mais aussi de la diaspora  .

 

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans Israël
commenter cet article
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 17:57

                ESPOIR    OU   ILLUSION       

 

Après le drame de  des juifs d’Europe  la reconnaissance  l’état  d’Israël en 1948    avait  éveillé chez les juifs le fol espoir   qu’enfin  le peuple juif  ava conquis le droit et le pouvoir  de vivre chez lui  en paix     . Qu’en est-il un demi siècle plus tard   .

 

Pour le juif d’Orient comme pour celui d’Occident la situation n’      a cessé d’empirer  a-t-elle point que la sécurité  des juifs en Israël semble aujourd’hui encore plus  menacée       .

 

 Le gouvernement d’Israël  afin d’entretenir l’espoir envisage donc la solution  de ramener à l’intérieur d’une frontière peau de chagrin  les juifs vivant à Gaza    . Ce qui a le mérite de susciter  chez Madame VEIL dans votre édition du 9 décembre 04 le sentiment  un e immense espérance de voir la paix régner en Israël    .

 

Il s’agit de savoir de quelle paix  et de quel Israël parle Madame VEIL et de savoir si cet immense l’espoir pas une illusion    .     .  

 

 Si j’en crois la réalité historique de la région  ce qu’on appelait  au 19ème siècle   la Palestine était un territoire vacant  que de courageux juifs de la diaspora ont redonné vie    . La déclaration Balfour en 1917  s’étant engagé à  faire de la Palestine un foyer Juif  le traité de Sèvres en 1920 a confié aux  anglais un mandat sur la Palestine  en vue d’en faire un état Juif   . Trahissant le mandat qui leur était confié  les Britanniques ont en 1924 amputé la Palestine  de la moitié de son territoire  pour en faire créant la Transjordanie devenue la Jordanie i musulmane  et en 1939  le gouvernement Peel interdisant l’émigration Juive ouvre la porte de l’émigration aux seuls musulmans  décida que seuls les musulmans avaient le droit  d’émigrer en      .

 

Il paraît donc établir clairement ce que doit être Israël  et le se que l’on attend d’une paix hypothétique    .

 

Pour le commun des juifs l’Etat d’Israël   n’a pas d’autres vocations  que d’être un Etat Juif ,un foyer juif où le juif doit se sentir chez lui à l’abri  des persécutions qu’il subi depuis plusieurs millénaires  dans la diaspora de   l’occident Chrétien  ou de l’Orient islamique     . Ce serait une illusion dramatique  de croire qu’Israël doive renoncer à sa vocation   juive  pour obtenir un simulacre de paix    .

 

Quelle paix obtiendrons nous alors ?

 

  .La paix pense –t-on  est  la conséquence d’un conflit qui  oppose deux nations aux intérêts opposés  et généralement inconciliables    Les lois naturelles en la circonstance  déterminent les règles de la paix à la suite d’un conflit armé    le vainqueur imposant sa loi au vaincu   .

 

    Depuis la seconde guerre mondiale on a voulu remplacer les lois naturelles du règlement des conflits  par des lois humaines  supposées justifiées  par  une morale dite universelle    . On a donc changé les lois  de la fin des conflits  tout en affirmant que la nature des conflits était éternelle   .

 

Ainsi hier on faisait la guerre à l’Allemagne et aujourd’hui on se glorifie d’avoir vaincu le nazisme    .

 

Aujourd’hui  Israël croit être en guerre contre  un virtuel peuple Palestinien  alors que l’Islam  fait la guerre aux juifs    .

 

Ne nous trompons pas encore une fois    .Les guerres contemporaines ne sont pas des guerres nationales  ayant pour but la conquête de territoires  mais des guerres idéologiques  dans lesquelles les despotes tentent d’imposer leur impérialisme  sous la bannière de leur idéologie   .

 

La solution du gouvernement Israélien de ramener à l’intérieur des frontières d’un Israël peau de chagrin peut-elle  faire avancer  la paix ?  . On est en droit d’en douter    .

 

Tout d’abord il arrive au cours de conflits  lorsque certains intérêts nationaux sont inconciliables  qu’il y ait des transferts de population    . Mais la règle internationale suppose la réciprocité  devraient en la circonstance  faire loi  et si des juifs ne peuvent vivre en terre islamique  les musulmans devraient quitter Israël   . Cette décision unilatérale  devrait nous inciter à réfléchir au sort de GHANDI  qui créa le Pakistan  devenu islamique  pour n’avoir pas veillé au principe de la réciprocité   

 

De plus en ramenant les Juifs de Gaza derrière les frontières  d’un Israël peau de  chagrin  Israël reconnaît implicitement  la loi ségrégative de l’islam dite hal el DHIMA   qui interdit aux juifs le droit de cité  sur une terre devenue islamique  et du même coup reconnaît implicitement que Gaza est une terre islamique     .  N’ayons pas la mémoire courte  et souvenons nous d’abord  des persécutions atroces subies par les juifs en terre d’Islam et dont MAÏMONIDE s’est fait l’écho au 13ème siècle dans son épître aux juifs du Yémen    . 

 

C’est pourquoi je crois que l’immense espoir de Madame VEIL ne soit qu’une grande illusion42 2

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans algerie
commenter cet article
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 17:25

Y A T-IL ENCORE UNE POLITIQUE ISRAELIENNE  ,

 

Le courrier de Monsieur Laurent ZEMMOUR qui ne comprend pas le désarroi des juifs de BOUCH JATI qui ne veulent plus avoir de relations avec leurs voisins musulmans est navrante    .Toutefois elle pose le problème de la politique israélienne . A voir les politiques ne rien faire les gens de BOUCH KAT sont en droit de se poser la question  sur le sens de la politique menée par les responsables de l?Etat juif    .

Voici toute une population qui vivait de leur travail depuis un demi-(siècle  et que l?on a chassé de chez eux dans la certitude  qu?il s retrouveraient la paix   .

A ce moment déjà Israël n?avait pas besoin de cette politique à la petite semaine  ,faites de petits arrangements  et de concessions en concessions  finissent ne plus rien avoir à céder for leur vanité   .  ABAL ABALIMdirait KOHELETH  . C?est pourquoi  je rappellerai une citation relevée  dans le courrier  des lecteurs du FIGARO du 29/6   .

« Vous aviez le choix entre le déshonneur et la guerre vous avez choisi le déshonneur  et vous avez  la guerre : »

 

De Paris à Jérusalem les mêmes politiques  obtiennent les mêmes résultats        .

Je rappellerai toutefois qu?aujourd?hui comme hier les juifs comme l?occident sont  confrontés à une guerre idéologique i et nos responsables d?hier  ou d?aujourd?hui veulent nous persuader que les juifs d?Israël sont engagés dans une guerre classique /

Bouc Bel Air Le 30 JUIN 2007

Monsieur Eliau Gaston GUEDJ 2 Rue Gérard Philipe 13 320

Bouc bel Air O4 42 22 42 07


PS joint le courrier des lecteurs du FIGARO eb date du 29

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans Israël
commenter cet article
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 15:55

BUSH ,POUTINE LE CHIC DES NATIONALISMES

Monsieur SLAM dans son article  du Figaro magazine du 9 juin évoque un réveil des nationalismes américain et russes qui prélude à un retour à la guerre froide    .

L’analyse de Monsieur SLAMA est si j’ose dire  est ringarde car elle relève d’une conception archaïque   d’un autre temps des confrontations conflictuelles    .

 

L’enseignement de notre histoire nous apprend pourtant que depuis la seconde guerre mondiale  les conflits ont changé de nature  .Les conflits ne sont plus des guerres nationales mais bien des guerres idéologiques s

 

N’est pire aveugle que celui qui ne veut rien voir   . Vraiment croyez vous que l’installation d’un bouclier antimissile en Europe relève d’un éveil d’un nationalisme  américain   ? Les Etats-Unis n’ont nul besoin de confirmer leur nationalisme      .

 

Le Président Bush est assez clairvoyant pour savoir que la menace ne relève pas du nationalisme  Russe mais bien d’une menace idéologique    .

 

Mr SLAMA est sûrement trop jeune pour se souvenir que le 8 mai 45 nous avons fêté une  victoire sur l’Allemagne  à la suite d’une guerre nationale  alors qu’aujourd’hui nous nous parons des plumes d’une  gloire   avec la prétention injustifiée  d’avoir combattu contre une idéologie dangereuse  .

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans politique
commenter cet article
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 14:57

QUESTIONS DE SEMANTIQUE

 

S’il nous faut appeler   un chat un chat  il nous faut bien appeler une guerre  une guerre   ;

 

Le droit naturel  d’un état  menacé  afin de résoudre un conflit  qui l’oppose à un autre état  est de faire la guerre       .    Israël  est en guerre      .Encore faut-il  que ses agresseurs  ne s’abritent  pas  derrière  de faix sentiments  humanitaires  pour justifier leurs crimes       .  En un mot l’agresseur n’est ni une organisation  terroriste  ni un supposé HEZBOLA    . Le Liban est un état souverain  les libanais soutiennent l’agression  contre Israël    .   Le Liban est bien en guerre  contre Israël       et le jour où l’on s’engage dans une  guerre  il faut avoir la dignité d’en payer le prix        .

 

Mais nous voici revenus aux temps du crime parfait  celui par lequel ce sont les assassins qui se font les juges et les bourreaux de leurs victimes     .

 

Aujourd’hui  l’ONU  comme hier la SDN l’Europe et surtout la France se parent des plumes de l’innocence  se placent sous la bannière  d’une paix armée dans laquelle seule une partie aurait le droit de tuer     .

 

Israël a tord de se considérer en guerre contre une  organisation terroriste     . Israël  est en guerre contre des états puissamment armés  qui ne visent qu’à l’élimination des juifs d’Israël    . Et aujourd’hui comme hier les  l’Europe  et la France en affirmant leur solidarité avec le Liban    , tout est une question de sémantique  nous rappelant les mauvais souvenirs des années 30-40  on devrait dire la collaboration      .

 

Nous juifs nous savons que malgré le traité de Versailles  les allemands se sont fortement armés    , que dès 1933  la chasse aux juifs a commencé   , qu’a l’Autriche  etc… au nom de la sacrée paix  on a signé Munich en 1938  une paix qui a débouché sur la déflagration de la seconde guerre  mondiale     .

 

Et les professionnels du pacifisme  continuent  à ne pas vouloir  mourir  pour Dantzig

 

Alors une question à tous ces caciques internationaux qui se dévouent pour l’amour de l’homme et de l’humanité  et oeuvrent pour la paix  en quoi le HEZBOLA  désarmé freinerait les efforts de paix      ?

 

  .

 

              

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans politique
commenter cet article
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 14:37

QUESTION SUR LA JUSTICE

 

Selon Montesquieu  la seule valeur qui vaille en politique  est l’amour de la patrie    .Sur ce point je ne peux que vous rendre hommage d’avoir mis dans votre programme l’identité nationale    .

Par ailleurs  vous semblez être  attaché aux principes de la démocratie  et comme  il n’est pas de démocratie sans une institution judiciaire qui ne prenne ses décisions avec un minimum  de respect de l’esprit des lois démocratiques et que convaincu que les juridictions d’Aix Marseille  semblent ne pas respecté je me permets de rappeler ce que je crois être les principes fondamentaux d’une justice démocratique   ,

1°) Toute  décision judiciaire ne peut être fondée que par l’examen  des éléments d’un débat contradictoire

2°) La loi faisant au justiciable l’obligation  de faire appel à un avocat pour s’adresser à l’institution ,celui-ci s’engage par serment  à user  de tous les moyens  de droit dont il dispose  pour défendre son client       .

 

Lorsque  délibérément  les acteurs de l’action judiciaire  ne respectent pas  les lois qu’ils sont chargés d’appliquer ne faudrait-il pas que la sanction disciplinaire soit  prévue à cet effet 

Lorsque  le citoyen ordinaire  adresse au parquet une plainte légalement caractérisée  et justifiée par des pièces attestant d’actes officiels  ne devrait-il pas obligatoirement motiver son classement aux motifs inscrits dans la plainte     .

Mon expérience tardive de l’institution m’a enseigné  que l’institution judiciaire  fonctionnait en vase clos duquel le justiciable était exclu    .

Pour ma part je peux vous confirmer que des juridictions  d’Aix en Provence   ont pris des arrêts sans examen de mes moyens de défense    .

Que les parquets d’Aix et de Marseille ont été saisi de plaintes concernant des infractions pénales graves :

1°)  Détournement de pouvoir justifié par trois documents  concernant  des actes administratifs pour permettre une obstruction à une décision de justice

2°) Un abus de viens sociaux  justifié p par un acte de cession  d’un bien commun d’une association syndicale   chargée de gérer et de conserver ces biens communs       .

Ma question sera donc  si   vous êtes élu pensez-vous que sous votre législature  le principe démocratique de l’égalité de tous  devant la loi sera respecté   . 

       

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans justice
commenter cet article
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 14:31

IDENTITE JUIVE  ,  IDENTITE ISRAELIENNE ?QUELLE DIFFERENCE,

 

Dans l’ édition du  4/1/007 d’Actualité juive  l’analyse  de SLOMO RAVID   sur la différence entre l’identité israélienne et l’identité juive   est à la première lecture troublante   .

Elle est pourtant révélatrice du  malaise  créé par  de la confusion  qui règne entre  une conscience israélienne juive et une conscience israélienne  qui se veut laïque à la manière occidentale   . Il faut remercier Monsieur RAVID d’avoir ouvert le débat sur un sujet vital  quant au devenir d’Israël     .

  ISRAËL est-elle une nation juive  ou une nation laïque     ?  Répondre à la question me semble nécessaire  pour établir le rapport du peuple juif avec Israël     .    .

 

Ernest Renan  donne ainsi sa définition d’une nation :  « Une nation est une âme   ,un principe spirituel  . Deux choses qui en principe n’en font qu’une et constituent t .

 

L’une dans le passé l’autre dans le présent   .

 

L’une est la est la possession  d’un riche legs de souvenirs ,l’autre est le consentement mutuel de vivre ensemble ,la volonté de  faire valoir l’héritage  que l’on a reçu indivise  ……….    »

Si l’on s’en tient  à cette définition  Israël a tous les attributs d’une nation juive   .

-l La nation a une âme et un principe 

-         Son histoire a une âme riche  d’un riche legs de souvenirs

-         Les juifs d’Israël ont la volonté de vivre en commun  afin de promouvoir le riche héritage historique  et culturel que le peuple juif a reçu indivise      .

La laïcité donne une autre vision  de la nation israélienne    .  La laïcité de coulant une idéologie humaniste  niant les différences historiques et culturelles qui opposent les  hommes  est comme toutes les idéologies contemporaines :le pacifisme  ,les droits de l’homme   ,l’égalité qui est en fait l’uniformité  s’illusionnent sur les sentiments humanitaires  de leur idéologie  e

N’est pire aveugle que celui qui ne veut  rien voir  et lorsque  Kol aviv en parlant de l’affaire REDEKEE parle de l’intolérance religieuse  . Dans cette affaire il s’agit de l’Islam  ,il faut donc le préciser    ,les religieux juifs  n’ont jamais  étaient un frein à la liberté d’expression même laïque     .

Dans le courrier des lecteurs du 18 janvier M. Gilbert HAENEL  rappelle que M. SARKOZY dans son rappel des crimes  anti- juifs de l’occident  chrétien ce dernier avait omis  le massacre des juifs d’Alsace au cours de la croisade de Louis IX    . Rappelons à cette occasion un autre fait historique  qui nous rappellera que les crimes de l’Orient islamique n’ont rien à envier à ceux de l’occident Chrétien     .

Au 10me siècle les  ALMOHADS occupent l’Espagne  .ABOU ISHAQ un poète philosophe juriste islamique  s’appuyant sur la sourate IX verset 29 écrit cette ode :   «Renvoie les (les juifs)d’où ils viennent et réduis les au plus bas …. Tous les yeux vers les autres pays musulmans  tu trouveras que les juifs sont des chiens  que l’on chasse  … ne considère pas que c’est un péché de les tuer   etc…    »    Et le 30 décembre 1006  plus de 5000 juifs sont massacrés à Grenade  un chiffre supérieur à celui du massacre des juifs d’Alsace par les croisés de Louis IX      .

Le 23 avril 1972  SADATE en rappelant cette ode d’ABOU ISHAQ et un an plus tard il déclenchait la guerre de KIPOUR    .

Alors à mes frères juifs  imbus  d ‘idéologies supposées humanitaires  dont les juifs seraient exclus  de méditer sur ces mots d’Ernest Renan   :

« Les libéraux qui défendent l’Islam  ne le connaissent pas ….

 

L’Islam est l’union indiscernable  du spirituel et du temporel …

 

C’est le règne du dogme …. C’est la haine ma plus lourde que l’humanité ait jamais portée …. : »  

Alors si la seule vertu qui vaille en politique est l’amour de la patrie  il faudrait vite savoir  qu’elle est la patrie d’Israël .

    

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans Israël
commenter cet article
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 18:02

A  L’OMBRE   DU CROISSANT

 

 A  l’heure  où l’Europe se pare des lambeaux de l’innocence  dans le brouhaha d’un devoir d’une  mémoire  empreinte  d’une affliction  toute platonique       , à  l’ère du pardon   ;il serait temps pour  le juif  s’interroge  sur la  sincérité ou tartufferie  de l’occident à l’égard   d’Israël  en particulier et du peuple juif en général        .

 

Aujourd’hui  Israël   vit une période  politique délicate     . Sharon  avait  certes la  stature suffisante pour  imposer  la vision d’un Israël juif    . Malheureusement  me semble t –il  ne pourra  reprendre ses activités  politiques   . Le  HAMAS   lui n’a pas d’autres objectifs que l’élimination des juifs d’Israël  est aux portes de Jérusalem   .

 

Pour les juifs de ma génération  il semble que nous voici revenu  au temps du crime parfait   celui de la préméditation  raisonné  par ce supposées  passions  de  l’ amour de Dieu  sous la bannière  des idéologies  utopiques  que sont la démocratie et les droits de l’homme  qui excluraient  les juifs      .   Et c’est ainsi  qu’en raisonnant  le crime   en le parant d’une sainteté DJIHA£ID    auréole d’une gloire divine   que le crime  prolifère  avec la réprobation toute platonique  de l’Europe  qui attend de voir   . QUOI ?    .

 

C’est dans ce contexte d’insécurité  antijuive que TSAAL armée d’Israël  avec une violence que nous espérions  ne  jamais  plus revoir  chasse des juifs de leurs maisons    .  Cette expulsion brutale  nous interpelle  car pour ma part je crois  qu’Israël  ne peut plus faire l’impasse  sur la question : Israël doit-elle rester une nation juive  ou devenir une nation laïque        ?

 

Pourquoi lorsqu’il s’agit d’Israël  la politique internationale  s’arrête-elle à 1967 ?    Le monde étant ce qu’il est   aujourd’hui la politique israélienne  doit   savoir  s’y conduire  avec les données  actuelles    .

 

Ne nous berçons pas de l’illusion qu’un accord de paix  conclura une guerre de conquête   .  Aujourd’hui  comme hier nous sommes confrontés à une guerre idéologique     .

 

Au temps où l’idéologie peut servir à tout même à faire d’horribles assassins   les juges de leurs  victimes   le jour où le crime se pare des dépouilles de l’innocence  c’est l’innocence  qui est sommé   de se justifier      .N’est-ce pas la situation actuelle d’Israël ?

 

Guerre ou paix ?  La question n’est pas de renoncer  à la pax  la question  est de savoir comment s’y répondre         . Au regard aux idéologies aussi contradictoires  que celle des droits de l’homme  qui impose la libre circulation  des biens et des hommes et l’idéologie islamique  qui interdit  au juif  l’interdiction  de vivre dans une cité Islamique  , dans l’une qui proclame le droit du sol  et que faute de caractère un gouvernement juif  renonce à ce droit fondamental  expulse des juifs de leur maison  pour répondre à un oukaze  islamique  me paraît totalement inadéquate  si non dangereuse     .

 

Une seule question pour lever l’ambiguïté de la politique Israélienne   : Israël  restera-t-elle une nation juive ou deviendra-t-elle une nation laïque      ?   

 

    

 

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans Israël
commenter cet article
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 17:56

                ESPOIR    OU   ILLUSION       

 

Après le drame de  des juifs d’Europe  la reconnaissance  l’état  d’Israël en 1948    avait  éveillé chez les juifs le fol espoir   qu’enfin  le peuple juif  ava conquis le droit et le pouvoir  de vivre chez lui  en paix     . Qu’en est-il un demi siècle plus tard   .

 

Pour le juif d’Orient comme pour celui d’Occident la situation n’      a cessé d’empirer  a-t-elle point que la sécurité  des juifs en Israël semble aujourd’hui encore plus  menacée       .

 

 Le gouvernement d’Israël  afin d’entretenir l’espoir envisage donc la solution  de ramener à l’intérieur d’une frontière peau de chagrin  les juifs vivant à Gaza    . Ce qui a le mérite de susciter  chez Madame VEIL dans votre édition du 9 décembre 04 le sentiment  un e immense espérance de voir la paix régner en Israël    .

 

Il s’agit de savoir de quelle paix  et de quel Israël parle Madame VEIL et de savoir si cet immense l’espoir pas une illusion    .     .  

 

 Si j’en crois la réalité historique de la région  ce qu’on appelait  au 19ème siècle   la Palestine était un territoire vacant  que de courageux juifs de la diaspora ont redonné vie    . La déclaration Balfour en 1917  s’étant engagé à  faire de la Palestine un foyer Juif  le traité de Sèvres en 1920 a confié aux  anglais un mandat sur la Palestine  en vue d’en faire un état Juif   . Trahissant le mandat qui leur était confié  les Britanniques ont en 1924 amputé la Palestine  de la moitié de son territoire  pour en faire créant la Transjordanie devenue la Jordanie i musulmane  et en 1939  le gouvernement Peel interdisant l’émigration Juive ouvre la porte de l’émigration aux seuls musulmans  décida que seuls les musulmans avaient le droit  d’émigrer en      .

 

Il paraît donc établir clairement ce que doit être Israël  et le se que l’on attend d’une paix hypothétique    .

 

Pour le commun des juifs l’Etat d’Israël   n’a pas d’autres vocations  que d’être un Etat Juif ,un foyer juif où le juif doit se sentir chez lui à l’abri  des persécutions qu’il subi depuis plusieurs millénaires  dans la diaspora de   l’occident Chrétien  ou de l’Orient islamique     . Ce serait une illusion dramatique  de croire qu’Israël doive renoncer à sa vocation   juive  pour obtenir un simulacre de paix    .

 

Quelle paix obtiendrons nous alors ?

 

  .La paix pense –t-on  est  la conséquence d’un conflit qui  oppose deux nations aux intérêts opposés  et généralement inconciliables    Les lois naturelles en la circonstance  déterminent les règles de la paix à la suite d’un conflit armé    le vainqueur imposant sa loi au vaincu   .

 

    Depuis la seconde guerre mondiale on a voulu remplacer les lois naturelles du règlement des conflits  par des lois humaines  supposées justifiées  par  une morale dite universelle    . On a donc changé les lois  de la fin des conflits  tout en affirmant que la nature des conflits était éternelle   .

 

Ainsi hier on faisait la guerre à l’Allemagne et aujourd’hui on se glorifie d’avoir vaincu le nazisme    .

 

Aujourd’hui  Israël croit être en guerre contre  un virtuel peuple Palestinien  alors que l’Islam  fait la guerre aux juifs    .

 

Ne nous trompons pas encore une fois    .Les guerres contemporaines ne sont pas des guerres nationales  ayant pour but la conquête de territoires  mais des guerres idéologiques  dans lesquelles les despotes tentent d’imposer leur impérialisme  sous la bannière de leur idéologie   .

 

La solution du gouvernement Israélien de ramener à l’intérieur des frontières d’un Israël peau de chagrin peut-elle  faire avancer  la paix ?  . On est en droit d’en douter    .

 

Tout d’abord il arrive au cours de conflits  lorsque certains intérêts nationaux sont inconciliables  qu’il y ait des transferts de population    . Mais la règle internationale suppose la réciprocité  devraient en la circonstance  faire loi  et si des juifs ne peuvent vivre en terre islamique  les musulmans devraient quitter Israël   . Cette décision unilatérale  devrait nous inciter à réfléchir au sort de GHANDI  qui créa le Pakistan  devenu islamique  pour n’avoir pas veillé au principe de la réciprocité   

 

De plus en ramenant les Juifs de Gaza derrière les frontières  d’un Israël peau de  chagrin  Israël reconnaît implicitement  la loi ségrégative de l’islam dite hal el DHIMA   qui interdit aux juifs le droit de cité  sur une terre devenue islamique  et du même coup reconnaît implicitement que Gaza est une terre islamique     .  N’ayons pas la mémoire courte  et souvenons nous d’abord  des persécutions atroces subies par les juifs en terre d’Islam et dont MAÏMONIDE s’est fait l’écho au 13ème siècle dans son épître aux juifs du Yémen    . 

 

C’est pourquoi je crois que l’immense espoir de Madame VEIL ne soit qu’une grande illusion

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Eliaou Guedj - dans Israël
commenter cet article

Articles Récents

Liens