Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

5 mars 2016 6 05 /03 /mars /2016 10:08

~~DROIT INTERNATIONAL ET TERRORISME Il faut distinguer un droit national et un droit international. Selon le principe de l’indépendance des nations chaque nation fonde la légitimité de son régime politique qui établit son droit national en raison des choix de son peuple. Le droit international fonde sa légitimité sur le principe de la réciprocité règle les relations entre les nations. C’est dans le respect par tous du droit international que la paix est concevable. Le non respect du droit international est toujours une cause de conflits. Il est faux de croire qu’une puissance ou plusieurs puissances puissent imposer la paix entre des nations en conflit en dehors du droit international. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale le monde vivait en paix et les conflits se réglaient soit par la guerre soit par des accords entre les protagonistes. Les conflits de notre temps se caractérisent par le fait qu’ils n’opposent pas des nations entre elles mais des paisibles nations à une internationale de la terreur islamique. L’internationale de la terreur islamique la légitimité sur l’islam et sa loi la charia. Par ujn détournement du droit qui désempare on a substitué au droit international deux concepts les droits de l’homme et le devoir d’ingérence. Le devoir d’ingérence est une atteinte grace de l’indépendance des nations. Les droits de l’homme portent atteinte à la liberté des nations et au droit national subordonné aux droits de l’homme. Il en résulte que sous la bannière des droits de l’homme laterreur internationale islamique se dpte du droit d’imposer sa terreurmeurtrière en toute l’égalité . Il est indéniable que le peuple juif est sauvagement agressé par cette terreur islamique et queson gouvernement doit s’interdire de prendre des mesires pour affirmer sa souveraineté et la sécurité de son peuple. Aujourd’hui comme hier le peuple juif doitèil accepter l’incohérence ubuesque des instances internationales ?

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 11:09

~~LES CONTRADICTIONS DU PHILOSOPHE FACE AU JUDA$ISME Dans un article récent le philosophe Luc Ferry s’interrogeait sur l’étrange rencontre du rationalisme chrétien et du judaïsme dans la civilisation occidentale. Il est vrai que dès la naissance de la philosophie les premiers philosophes ont pensé que le judaïsme était contraire aux concepts de la philosophie. La Grèce occupait Israël et le pouvoir grec exigea que les sages du judaïsme de l’époque réécrivent un texte de la torah compatible avec la pensée conceptuelle de la philosophie. Afin de satisfaire le texte réécrit par 70 sages sur 77 est celui que l’on appelle les septantes qui est toujours le texte actuel Pour le philosophe une société ne peut s’inscrite et se développer qu’à partir d’un concept rationnel commun. Le judaïsme reconnaît la nécessité du concept commn qui ne doit pas s’écarter du chemin de la torah comme l’écrit Maïmonide dans Mivhné Torah. L orsque l’activisme politique de l’activisme politique se confond avec la pensée du philosophe au mépris de la réalité les contradictions apparaissent entre la philosophie et le judaïsme J’ai agréablement été surpris d’entendre le philosophe BHL évoquer l’esprit du judaïsme avec conviction. BHL cite de nombreux textes majeurs du judaïsme et notamment Jo,as dont la simple lecture éclaire les contradictions du philosophe avec le judaïsme au regard de l’actualité contemporaine. Jonas est le maftir ( prophè)te de Kippour . C’est la seule haftara qui se lit au cours de la prière de l’après midi. Si j’ai bonne mémoire Jonas est un homme ordinaire. Un jour il se sent investi d’une mission divine : prévenir le pouvoir de la cité la plus puissante de l’époque Ninive allait disparaître si elle s’écartait trop de Dieu. Abstractions faites de tots autrd considérations ilest unfait indéniable Ninive a disparu du payasage et envcore pkus de la mémoire historique que de la mémoire de l’humanité. En réalité Jonas est un message ou encore plus un avertissement aux puissances nationales ou universelles qui se bercent de l’illusion qu’elles spnt le nombril du monde et que de leur gandeur conduit à leur décadence. L’averuglement persistant des grandes civilisations à écarter les signes avant courreur de leur décadence a conduit à leur disparition. C’est l’avertissement de Jonas à la civilisation de notre temps.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 17:34

~~UNE REFORME DE LA CONSTITUTION POUR FAIRE QUOI ? Légiférer pour ne rien faire voici la devise du pouvoir actuel de la France. Après les attentats du 7 janvier le pouvoir a légiféré mais n’a rien fait. La classe politique et la couche intellectuelle dominante manifestent cette impuissance du pouvoir à affronter la menace qui mine les fondements de la nation dans ses discours et plus encore par des considérations théoriques qu’ils développent complaisamment pour justifier que cette façon de faire qui va jusqu’à la perte de toute trace de virilité est la meilleure et qu’il n’y en n’a pas d’autre. A ne rien faire le djihadisme meurtrier s’est développé vers un point de non retour il faut donc légiférer afin de nous donner l’illusion du pouvoir. Une réforme de la constitution en introduisant deux mesures. La déchéances de la nationalité : A la question d’un député : Quelles dispositions le gouvernement envisage de prendreen vue de l’expulsion de ces criminels se pourvoient devant la Cour de justice des droits de l’homme qui interdit l’expulsion. Cette disposition des droits de l’homme et c.. Il y a eu des décisions de justice d’expulsion. Les expulsés sont logés et nourris en France aux frais du contribuable. Lorsqu’ils seront des centaines faudra t-il leur offrir des vacances en France aux frais des contribuables ? Cela n’est plus Rocambole c’est UBU Pourquoi mettre dans la constitution une mesure que l’on sait inapplicable ? L’Etat d’urgence est déjà inscrite dans la Constitution. Si l’urgence devait s’inscrire dans le cadre de la constitution elle installerait une urgence permanente qui donnerait au pouvoir les pleins pouvoirs de sinistre mémoire. Les conséquences graves qui s’inscrivent dans cette réfoeme interpellent l’opposition dite de droite qui aurait la tentation d’accompagner le pouvoir dans cette manœuvre politicienne. Ce serait une trahison pour les électeurs qui appellent de leurs vœux le départ du pouvoir actuel.

Repost 0
Published by Gym Hurp
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 17:34

~~UNE REFORME DE LA CONSTITUTION POUR FAIRE QUOI ? Légiférer pour ne rien faire voici la devise du pouvoir actuel de la France. Après les attentats du 7 janvier le pouvoir a légiféré mais n’a rien fait. La classe politique et la couche intellectuelle dominante manifestent cette impuissance du pouvoir à affronter la menace qui mine les fondements de la nation dans ses discours et plus encore par des considérations théoriques qu’ils développent complaisamment pour justifier que cette façon de faire qui va jusqu’à la perte de toute trace de virilité est la meilleure et qu’il n’y en n’a pas d’autre. A ne rien faire le djihadisme meurtrier s’est développé vers un point de non retour il faut donc légiférer afin de nous donner l’illusion du pouvoir. Une réforme de la constitution en introduisant deux mesures. La déchéances de la nationalité : A la question d’un député : Quelles dispositions le gouvernement envisage de prendreen vue de l’expulsion de ces criminels se pourvoient devant la Cour de justice des droits de l’homme qui interdit l’expulsion. Cette disposition des droits de l’homme et c.. Il y a eu des décisions de justice d’expulsion. Les expulsés sont logés et nourris en France aux frais du contribuable. Lorsqu’ils seront des centaines faudra t-il leur offrir des vacances en France aux frais des contribuables ? Cela n’est plus Rocambole c’est UBU Pourquoi mettre dans la constitution une mesure que l’on sait inapplicable ? L’Etat d’urgence est déjà inscrite dans la Constitution. Si l’urgence devait s’inscrire dans le cadre de la constitution elle installerait une urgence permanente qui donnerait au pouvoir les pleins pouvoirs de sinistre mémoire. Les conséquences graves qui s’inscrivent dans cette réfoeme interpellent l’opposition dite de droite qui aurait la tentation d’accompagner le pouvoir dans cette manœuvre politicienne. Ce serait une trahison pour les électeurs qui appellent de leurs vœux le départ du pouvoir actuel.

Repost 0
Published by Gym Hurp
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 14:25

~~FABIUSÜNE POLITIQUE AU SERVICE DE L’ISLAM Laurent Fabius est ministre des affaires étrangères de France. A ce titre il propose de réunir une conférence internationale avec les Etat Unis et les pays arabes pour établir une renaissance de la Palestine. On ose espérer qu’un ministre français sait de quoi il parle et qu’il n’ignore pas l’histoire et la réalité des peuples et des nations de la région. Il faut donc lui rappeler que l’histoire de la région n’a jamais retenu la présence d’un peuple ou d’un Etat palestinien au moyen orient ou ailleurs. Parler de renaissance encore faut-il qu’il y ait eu une naissance. Depuis l’antiquité les annales de l’histoire ont établi qu’un seul peuple le peuple juif et son Etat Israël ont établi une nation sur cette terre dite sainte. La diplomatie française se serait honorée à admettr admettre cette vérité historique pour accompagner la renaissance d’Israël. La France et Fabius font le choix d’une contre vérité en s’arrogeant le droit d’opposer au peuple juif d’Israël un ennemi virtuel : le peuple palestinien. Qui est donc ce peuple palestinien ? Hier encore c’était l’une de ces mouvances de l’internationale de la terreur islamique qui tirait gloir du massacre exclusivement d’innocentes juives. Aujourd’hui comme hier le spectacle des massacres de juifs provoquent une indignation bien vite oubliée pour se persuader de la culpabilité du peuple juif insensibe à la souffrance de ses assassins. Un aveuglement persistant de l’occident dans son ensemble et de la France en particulier refusent d’admettre que cette violence qui s’eerce d’abord sur le peuple juif par l’internationale de la terreur islamique fonde sa légitimité sur l’islam et sur ses lois fondamentales : la charia. Alors lorsque Laurent Fabius se pare des plumes d’une innocente morale démocratique de liberté des droits de l’homme dont le peuple juif serait exclu ont en vient à sedemander si c’est de l’aveuglement de la tartufferie ou la volonté d’une politique au service de l’islam ?

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 16:07

~~Y A-T-IL UNE GUERRE RELIGIEUSE EN ISLAM, Le leuurre d’un islam modéré opposé à un islam radical est une illusion mortel. Il n’est pas un musulman qui ose s’opposer à cette violence criminelle de l’islam. Il est indéniable que dans les nations occidentales la société est non seulement perturbée mais déstabilisée et menacée par la violence d’une population musulmane. C’est une situation inédite car au cours du temps des musulmans ont vécu en occident sans porter atteinte à l’ordre établie par la société Les tensions entre musulmans et population s locales conduisent inéluctablement à une guerre que Daniel Pipes qualifie de civile et de religions. Daniel Pipes considère aussi que ce phénomène rattrape la société islamique en évoquant des rivalités internes aux nations islamiques. Je crois que Daniel Pipes se trompe. L’islam est l’union indiscernable du spirituel et du temporel. C’est le règne du dogme. Renan Et le dogme qu’il soit sunnite ou chite est le même si je ne me trompe l’islam et la charia sont indissociable et la charia quoi fonde la légitimité de l’islam énonce des dogmes incontournables : traiter les non musulmans d’êtres de seconde zone qui prône idéologie de la ségrégation inacceptable dans une société occidentale. En réalité quelque soit la branche de l’islam tous les musulmans se retrouvent unis à l’ombre de la charia. Les rivalités apparentes reposent sur l’exercice du pouvoir spirituel de l’ensemble des musulmans. Les sunnites que l’on appelle les arabes affirment être les héritiers naturels de Mohamed et à ce titre être les seuls à exercer ce pouvoir spirituel sur tous les musulmans. Les chites affirment que le droit de conquête leur donne une légitimité sur leurs conquêtes. L’empire Ottoman qui s’étendait de l’Inde à Tanger qui a islamisé son empire sur les dogmes de l’islam prétend à son tour à sa légitimité islamique. Quelque soit son obédience le musulman est contraint à une solidarité totale avec le crime islamique par devoir envers la djihad qui est un autre impératif de l’islam. La chronologie de l’islam débute par le massacre et l’expusion des juifs de Médine. Sur ce principe le coran organise pus tard la société islamique s’appuyant sur la sourate IX établissant le statut des dhimis. Né dans un village de l’Algérie française et ayant vécu dans l’intimité de la vie musulmane je sais ce qu’un musulman risque en établissant des relations d’amitié avec non musulman en s’opposant à la charia. e-il une guerre religieuse en Islam?

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
27 janvier 2016 3 27 /01 /janvier /2016 15:54

~~DONALD TRUMP L’ISLAMISME ET L’ISLAM Su j’ai bien compris l’idée de Donald Trump est d’interdire l’immigration des musulmans du fat que musulman et islamistes sont synonymes et adeptes de la même idéologie criminelle mettant e0n péril la sécurité et l’identité des nations. S’il est vrai que le musulman que nous côtoyons quotidiennement et avec lequel nous entretenons de véritables relations d’amitié est difficilement confondu avec l’islamiste criminel mais il n’est pas moins vrai qur l’un et l’autre se confondent dans la même idéologie l’islam et fidèle à sa loi ; la charia Dans un article Daniel Pipes nous rapporte l’acte de foi de Khaled Abou Fadl un islamiste professeur de droit dans une université américaine : l’islam et la charia sont indissociables. L’un ne va pas sans l’autre. La charia approuve entre autres choses ; l’exécution pour apostasie et traiter le non musulman de citoyen de seconde zone. La charia qui fonde la légitimité de l’islam contraint chaque musulman à observer ces deux préceptes : traiter le non musulman comme un inf érieur et de ne pas prendre le risque de transgresser les principes de la charia sous peine d’exécution sans autre forme de procès. Il en résulte que le musulman le plus paisible est un islamiste en puissance N » dans un village de colonisation de l’Algérie française j’ai vécu au milieu de musulmans qui étaient nos amis et que nous considérions quelquefois comme des frères. Une tradition ancestrale en Afrique du Nord amenait les mères juives à allaiter avec leurs bébébés des bebés berbères devenus au fil du temps musulmans. Mon père avait un frère de lait ainsi qu’u,e de mes sœurs et un frèez avaient des frères de lait qui avaient vraiement des liens fraternels. Dans mon jeune temps je m’amusais ) écrire ce qui me paraissait le ridicule de cette ambiguïyé de nos amis ) trouver un équilibre entre leur fraternité et leur crainte de la légitimité de l’islam. Khaled Abou Fadl écrit : musulman est la traduction de Allah . Cela à l’air de rien mais cette simple traduction implique les règles de la djihad qui fait de chaque musulman un islamiste dans l’obligation d’imposer l’islam là où ilse trouve. Alors je crois que Donald Trump a raison. Se laisser aller à la naïveté de croire que l’on peut faire la différence entre le musulman et la barbarie islamique est unr erreur fatale.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 17:46

~~PALESTI E/ETAT ISLAMIQUE ; LES ING2RENCES COUPABLES DE L’EUROPE Ie jour où le crime se raisonne il prolifère comme l raison. C’est le nouveau concept politique de l’ONU des Etats-Unis et de l’Europe de raisonner le crime de l’internationale de la terreur islamique pour culpabiliser les victimes. Et lorsque les victimes sont juives on peut raisonner les meurtres islamiques à l’ombre de la liberté de la démocratie ou autres fadaises des droits de l’homme ou de l’humanisme. Cela ne légitime en aucune façon ni le crime ni l’ingérence dans un conflit pour accompagner le crime. Pour quelle raison l’Europe s’ingère dans un conflit entre le peuple juif d’Israël et les mouvances criminelles que forme,t l’internationale de la terreur islamique ? L’Europe évoque le devoir d’ingérence au nom de la liberté d’un peuple. Mais de quel peuple. Un simple regard sur l’histoire de la région vous convaincra que jamais l’histoire du moyen Orient n’a retenu l’existence d’un Etat ou d’un peuple palestinien. Il est aussi vrai que sur cette terre dite sainte seuls le peuple juif et l’Etat juif a marqué leur empreinte sur cette terre sainte appelée par les Ottomans la Palestine. L’Europe a oublié qu’en 1917 elle avait votée la déclaration Balfour dans laquelle elle s’engageait à faire de cette terre qui comprenait la Cisjordanie et la Transjordanie le foyer du peuple juif. Qu’en 1948 elle avait coté l’indépendance de cette terre l’indépendance du peuple et de l’Etat juif. Qu’au nom de l’islam tous les Etats islamiques se sont ligués pour faire la guerre au peuple juif. L’Allemagne aètèelle oubliée qu’elle avait avrité sur son sol cette terreur islamique qui a massacré les champions juifs aux J O de Munich. Pourquoi l’Europe en est-elle arribuée à glorifier le crime de l’internationale islamique au point de légitimer et accompagner ces criminels de l’OLP pour en faire un Etat que l’on vient protéger contre leurs victimes ? Si l’ingérence de l’occident en général de l’Europe et de la France en particulier sont exemplaire il est révélateur d’une p0olitique de servitude envers b l’internationale de la terreur islamique. Cette exemple n’est pas rare. L’Europe et la France se sont particulièrement illustrés en s’ingérant à l’ombre de la libert »é de la démocratie au Moyen Orient et en Afrique pour quelles conxéquences. Des Etats musulmans ou non au nom de la liberté les voici soumis à la dure réalité de la charia. Par un détournement de la réalité la propagande occidentale focalise cette terreur sur une mouvance de cette terreur dite Daech. Daech n’a jamais voulu dire Etat islamique. Mais à force de dire que cette barbarie est un Etat on ne va pas tarder à dire face à l’impuissance des instances internationales et de l’occident on va finir par dire ce qu’a dit Obama faire un accord de paix avec ce nouvel Etat terroriste. L’intervention de l’Europe en Cisjordanie est non seulement illégitime mais odieuse et inique par son allégeance à l’inernationale de la terreur islamique.

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 16:07

~~AU MOYEN ORIENT LA PAIX T EST T UNE ILLUSION VOUEE A L’ECHEC La paix est une bonne chose en soi mais a quoi sert de la faire avec un ennemi sans foi ? Freddy Eytan fait une analyse remarquable de cette course ubuesque de la communauté internationale le après une paix illusoire. Aujourd’hui le constat est clair ; la communauté internationale a réussi à installer le chaos au Moyen Orient. Les bonnes1intentions qui ignorent la réalité ne sont que des idéologies qui se terminent toujours par des catastrophes. Entre 1916 à nos jours la géopolitique et la politique internationale ont bient bien changées. En 1916 la Palestine l’Irak la Syrie la Liban partie de la Syrie) étaient des provinces d’ l’empire Ottoman. La loi d’Etat dans l’empire Ottoman est la charia ensemble des lois qui fondent la légitimité de l’islam. En conséquence toutes les provinces de l’empire ont été islamisées tout en gardant l’identification de leur nation d’origine. En 1916 la France et la Grande Bretagne étaient des empires coloniaux en guerre contre l’Allemagne et st son alliée la Turquie. La France et la Grande B retagn e étaient fr grands empires coloniaux. L’empire Ottoman avait perdu au profit de la France ses provinces d’Afrique du Nord. En 1917 la communauté internationale vote à l’unanimité la déclaration Balfour dans laquelle elle s’engage à faire la la province Palestine le foyer du peuple juif. En 1918 la défaite de l’Allemagne entraîne la chute de l’empire Ottoman qui perd ses prov0inces du Moyen Orient et retrouve une identité nationale dans les frontières de la Turquie/ En 1920 Le traité de Sèvres attribue à la Grande Bretagne lrd provinces d’Irak et de la Palestine et à la France les provinces de Syrie et du Liban afin de leur restituer leur identité nationale. Le moins que l’on puisse dire c’est quer la Grande Bretagne ont trahi la mission qui leur était confié. Depuis l’Antiquité la Palestine s’identifiait au peuple juif et même Bonaparte au cours de sa campagne d’Egypte envisageait de rendre la Palestine au peuple juif. En 1917 la déclaration Balfour confirme cette réalité de l’identité juive de la P11estine. En 1923 abusant de son pouvoir sur la Palestine la Grande Bretagne ampute la Palestine des 2/3 du territoire pour offrir la Transjordanie à Abdallah d’Arabie poit satisfaire ses amis saoudiens désireux d’&tendre leur pouvoir sur toute l’Arabie. En 1939 La Grand Bretagne vote la livre Blanc Peel qui interdit l’émigration des juifs vers la Palestine et qui interdit l’installation des juifs en Cisjordanie. L’interdiction de l’émigration juive vers la Palestine et de l’installation des juifs en Cisjordanie fut maintenue par la Grande Bretagne après 45 Après la seconde guerre mondiale Les provinces Ottomanes di Moyen Orient retrouvent peu à peu leur indépendance. Si l’Iral la Syrie et le Liban ont acquis leur indépendace ils n’en n’ont pas moins renoncé à leur identité nationale pour s’identifier à l’islam en devenant les nations islamiques. Faisant de l’islam la religion d’Etat. L’islam ey la Charia sonr indissociables. La charia prescrit notamment de traiter les non musulmans comme des êtres de seconde zone. Devenus des dhimis dans la cité islamique ce sont des êtres sans droit et livrés à la merci de n’importe quel musulman. Aussitôt l’indépendance acquise un Etat islamique fait du non musulman un dhimi. Les communautés juives étaient jusqu’alors florissantes au Moyen Orient, le juifs devenys des dhimis furent massacrés ( en mémoire des pendus de Bagdad) et chassés au point qu’il ne reste plus aucun juif dans les Etats islamiques. En 1948 Le peuple juif retrouve en Palestine sur sa terre natale son indépendance et son identité nationale Immédiatement sans qu’il y ait le moindre conflit les Etats islamiques entrent en guerre contre le peuple juif dans le silence des consciences démocratiques de la communauté internationale. Depuis bien qu’Israël n’est engagé dansd aucun conflit tous les Etats islamiques unis font la guerre à Israël. Parler de paix pour régler quel conflit entre quels Etats ? La communauté internationale veut établir la paix entre un Etat Israël et un Etat virtuel La palestine. Rappelons d d’abord que si l’Etat et le peuple juif sont les seuls à s’^tre inscrits dans l’histoire de cette terre dite sainte. Rappelons aussi que l’histoire n’a jamais retenu qu’un peuple ou qu’un Etat Palestinien ne se soit inscrit ni sur cette terre sainte ni ailleurs. Que ceux qui prétendent à la possession d’un Etat sont d’odieux criminels coupables de la mort d’innocents. Ce virtuel Etat de Palestine soutenus par tous les Etats islamiques qui établissent la loi islamique de la haine la plus lourde que l’huma,it » n’ait portée contre les juifs peut paraître légitime pour l’islam. Mais est-elle en accord avec les valeurs des droitq de l’homme préco,isés par l’ONU et les démocraties occidentales ? E11chec de la communauté internationale ? Je dirai plutôt aujourd’hui comme hier culpabilité de la communauté internationale. La charia faisant des

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 16:07

~~AU MOYEN ORIENT LA PAIX T EST T UNE ILLUSION VOUEE A L’ECHEC La paix est une bonne chose en soi mais a quoi sert de la faire avec un ennemi sans foi ? Freddy Eytan fait une analyse remarquable de cette course ubuesque de la communauté internationale le après une paix illusoire. Aujourd’hui le constat est clair ; la communauté internationale a réussi à installer le chaos au Moyen Orient. Les bonnes1intentions qui ignorent la réalité ne sont que des idéologies qui se terminent toujours par des catastrophes. Entre 1916 à nos jours la géopolitique et la politique internationale ont bient bien changées. En 1916 la Palestine l’Irak la Syrie la Liban partie de la Syrie) étaient des provinces d’ l’empire Ottoman. La loi d’Etat dans l’empire Ottoman est la charia ensemble des lois qui fondent la légitimité de l’islam. En conséquence toutes les provinces de l’empire ont été islamisées tout en gardant l’identification de leur nation d’origine. En 1916 la France et la Grande Bretagne étaient des empires coloniaux en guerre contre l’Allemagne et st son alliée la Turquie. La France et la Grande B retagn e étaient fr grands empires coloniaux. L’empire Ottoman avait perdu au profit de la France ses provinces d’Afrique du Nord. En 1917 la communauté internationale vote à l’unanimité la déclaration Balfour dans laquelle elle s’engage à faire la la province Palestine le foyer du peuple juif. En 1918 la défaite de l’Allemagne entraîne la chute de l’empire Ottoman qui perd ses prov0inces du Moyen Orient et retrouve une identité nationale dans les frontières de la Turquie/ En 1920 Le traité de Sèvres attribue à la Grande Bretagne lrd provinces d’Irak et de la Palestine et à la France les provinces de Syrie et du Liban afin de leur restituer leur identité nationale. Le moins que l’on puisse dire c’est quer la Grande Bretagne ont trahi la mission qui leur était confié. Depuis l’Antiquité la Palestine s’identifiait au peuple juif et même Bonaparte au cours de sa campagne d’Egypte envisageait de rendre la Palestine au peuple juif. En 1917 la déclaration Balfour confirme cette réalité de l’identité juive de la P11estine. En 1923 abusant de son pouvoir sur la Palestine la Grande Bretagne ampute la Palestine des 2/3 du territoire pour offrir la Transjordanie à Abdallah d’Arabie poit satisfaire ses amis saoudiens désireux d’&tendre leur pouvoir sur toute l’Arabie. En 1939 La Grand Bretagne vote la livre Blanc Peel qui interdit l’émigration des juifs vers la Palestine et qui interdit l’installation des juifs en Cisjordanie. L’interdiction de l’émigration juive vers la Palestine et de l’installation des juifs en Cisjordanie fut maintenue par la Grande Bretagne après 45 Après la seconde guerre mondiale Les provinces Ottomanes di Moyen Orient retrouvent peu à peu leur indépendance. Si l’Iral la Syrie et le Liban ont acquis leur indépendace ils n’en n’ont pas moins renoncé à leur identité nationale pour s’identifier à l’islam en devenant les nations islamiques. Faisant de l’islam la religion d’Etat. L’islam ey la Charia sonr indissociables. La charia prescrit notamment de traiter les non musulmans comme des êtres de seconde zone. Devenus des dhimis dans la cité islamique ce sont des êtres sans droit et livrés à la merci de n’importe quel musulman. Aussitôt l’indépendance acquise un Etat islamique fait du non musulman un dhimi. Les communautés juives étaient jusqu’alors florissantes au Moyen Orient, le juifs devenys des dhimis furent massacrés ( en mémoire des pendus de Bagdad) et chassés au point qu’il ne reste plus aucun juif dans les Etats islamiques. En 1948 Le peuple juif retrouve en Palestine sur sa terre natale son indépendance et son identité nationale Immédiatement sans qu’il y ait le moindre conflit les Etats islamiques entrent en guerre contre le peuple juif dans le silence des consciences démocratiques de la communauté internationale. Depuis bien qu’Israël n’est engagé dansd aucun conflit tous les Etats islamiques unis font la guerre à Israël. Parler de paix pour régler quel conflit entre quels Etats ? La communauté internationale veut établir la paix entre un Etat Israël et un Etat virtuel La palestine. Rappelons d d’abord que si l’Etat et le peuple juif sont les seuls à s’^tre inscrits dans l’histoire de cette terre dite sainte. Rappelons aussi que l’histoire n’a jamais retenu qu’un peuple ou qu’un Etat Palestinien ne se soit inscrit ni sur cette terre sainte ni ailleurs. Que ceux qui prétendent à la possession d’un Etat sont d’odieux criminels coupables de la mort d’innocents. Ce virtuel Etat de Palestine soutenus par tous les Etats islamiques qui établissent la loi islamique de la haine la plus lourde que l’huma,it » n’ait portée contre les juifs peut paraître légitime pour l’islam. Mais est-elle en accord avec les valeurs des droitq de l’homme préco,isés par l’ONU et les démocraties occidentales ? E11chec de la communauté internationale ? Je dirai plutôt aujourd’hui comme hier culpabilité de la communauté internationale. La charia faisant des

Repost 0
Published by Gym Hurp
commenter cet article

Articles Récents

Liens